Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Temps de lecture 3 minutes Temps de lecture 3 minutes
Créé le 12.11.2018 | Mis à jour le 10.11.2020

Cinq conseils pour planifier votre budget simplement

Combien vous reste-t-il à la fin du mois lorsque vous déduisez vos dépenses totales de vos revenus? Planifier votre budget vous permet d’avoir un aperçu de vos finances. Grâce à ces conseils simples, vous pouvez améliorer votre budget de manière ciblée.

Pourquoi établir un budget?

À vrai dire, il n’y a rien de plus simple: vous avez des revenus et des dépenses. C’est uniquement lorsque vos revenus sont supérieurs à vos dépenses qu’il vous reste de l’argent à épargner pour réaliser un rêve ou investissement intéressant. D’accord, soyons honnêtes: nous ne devons pas mettre de l’argent de côté seulement pour nos envies et nos rêves. Les réserves d’argent sont importantes pour pallier aux dépenses imprévues, pouvoir payer ses impôts et assurer sa retraite sur le long terme.

Panifier votre budget vous offre un aperçu de vos finances et vous permet d’identifier les dépenses superflues ainsi que les économies supplémentaires que vous pourriez réaliser.

Nombreux sont ceux qui se perdent rapidement dans la planification de leur budget. Pourtant, établir un plan budgétaire n’est vraiment pas compliqué. Voici comment procéder en cinq étapes.

Étape 1: trois règles de base simples

Avant de vous lancer dans l’établissement concret, il est important de tenir compte dans un premier temps de ces trois règles de base pour structurer votre budget.

  • Environ 60% de vos revenus  doivent être réservés aux coûts fixes mensuels (logement, impôts, caisse-maladie).
  • Les coûts liés au logement ne devraient pas représenter plus d’un tiers du revenu disponible.
  • Il faut prévoir CHF 350.– par mois pour l’achat de produits alimentaires pour un adulte en Suisse, la moitié pour un enfant.

Étape 2: répertoriez vos revenus

Pour procéder à l’établissement de votre budget, vous pouvez utiliser un des modèles Excel disponibles sur Internet, créer votre propre tableau Excel ou bien choisir une autre manière de faire. Peu importe l’option que vous choisissez, l’important est que la méthode choisie pour établir votre budget fonctionne pour vous.

Vous trouverez les informations relatives à vos revenus dans vos justificatifs de salaire ou dans votre dernière déclaration fiscale. Vos revenus sont notamment constitués par votre salaire ou votre rente. Il existe d’autres sources de revenus possibles, comme les aides de l’État, les intérêts et les produits des capitaux, les revenus locatifs, ainsi que d’autres revenus réguliers.

Étape 3: dressez l’inventaire de vos dépenses

Outre les dépenses mensuelles, prenez également en compte celles dont l’échéance est annuelle, semestrielle ou trimestrielle, par exemple les primes d’assurance, l’abonnement demi-tarif ou les impôts. Examinez également vos extraits de compte et vos décomptes de carte de crédit. Certaines banques proposent maintenant des assistants financiers automatisés , comme par exemple l’assistant e-cockpit de PostFinance, qui vous permettent d’avoir un aperçu de vos finances en un tournemain . 

Étape 4: établissez une liste la plus complète possible de votre budget personnel pour le ménage

En planifiant votre budget, n’oubliez pas les coûts fixes qui n’interviennent pas chaque mois, notamment l’entretien de la voiture, les éventuelles visites chez le médecin ou les vacances, et calculez combien vous devez mettre de côté mensuellement pour ces postes dans votre planification budgétaire personnelle.

Étape 5: déduisez vos dépenses de vos revenus

Si le résultat est négatif, vérifiez chaque poste de dépenses en fonction de son potentiel d’épargne, puis recalculez le budget. Vous trouverez quelques points de repère à ce sujet dans notre article «Dix dépenses superflues que vous pouvez contrôler en établissant un budget». Seul un excédent vous permettra d’accumuler des réserves afin de pallier aux imprévus (par exemple amendes, accidents, urgences familiales) et de faire des économies pour réaliser vos souhaits et vos rêves.

Planifier son budget en début d’année pour épargner plus

La planification d’un budget demande du temps, mais elle profite à votre situation financière . Les clients PostFinance peuvent gérer leur budget en toute simplicité grâce à e-cockpit. Vous pouvez épargner davantage grâce à l’e-tirelire, à un compte d’épargne ou un e-compte d’épargne ou encore grâce à un compte prévoyance 3a.

  • E-cockpit reprend l’ensemble des transactions et les répartit dans des catégories prédéfinies. Un simple clic vous indique à tout moment combien vous avez dépensé pour chacun de vos postes budgétaires: e-cockpit les représente personnellement pour vous sous forme de diagramme circulaire. Ainsi, vous gardez à tout moment une vue d’ensemble de l’argent qu’il vous reste pour le mois en cours. De plus, grâce à la recherche plein texte, vous pouvez retrouver rapidement toutes les dépenses, les renommer et fixer des objectifs d’épargne. Une fois ces objectifs atteints,  vous pouvez en être informé(e) par e-mail ou par SMS.

  • Ouvrez une e-tirelire. Vous mettrez ainsi de l’argent de côté sans même vous en rendre compte: à chaque fois que vous utilisez votre PostFinance Card, le montant payé est arrondi soit au franc supérieur, soit à la dizaine de francs supérieure. Vous pouvez faire inscrire la différence d’arrondi sur l’un de vos comptes. De cette manière, vous épargnez régulièrement de petits montants.

  • Établissez un ordre permanent de transfert d’argent de votre compte privé vers un compte d’épargne ou un e-compte d’épargne. Vous épargnerez ainsi régulièrement sans devoir penser chaque mois à transférer de l’argent de votre compte privé vers votre compte d’épargne ou votre e-compte d’épargne. Les intérêts des comptes d’épargne sont plus élevés que ceux d’un compte privé. L’idéal est de virer le montant à épargner juste après le versement du salaire.

  • Avec la prévoyance liée (pilier 3a), constituez un patrimoine pour votre retraite et bénéficiez d’avantages fiscaux. Les personnes actives avec caisse de pensions LPP peuvent verser jusqu’à CHF 6’768.– par an pour leur retraite, et les travailleurs indépendants 20% du revenu provenant d’une activité lucrative jusqu’à CHF 33’840.– au maximum par an (état: 2018). Les fonds versés peuvent être déduits du revenu imposable. Vous ne payez aucun impôt sur la fortune sur l’avoir de prévoyance, et les intérêts et produits des capitaux sont exonérés de l’impôt sur le revenu et de l’impôt anticipé. En complément ou à la place du versement sur un compte à taux fixe, vous pouvez investir tout ou une partie de votre avoir de prévoyance dans des fonds de prévoyance. Ainsi, non seulement vous préparez votre retraite, mais vous profitez en plus de l’effet des intérêts composés.

Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Vous pouvez évaluer la page en attribuant 1 à 5 étoiles, les 5 étoiles constituant la meilleure note.
Merci pour l’évaluation
Évaluer l’article

Ceci pourrait également vous intéresser