Aperçu du marché: le coronavirus fait vaciller les marchés

Tandis que les marchés financiers ont longtemps fait peu de cas de la propagation du coronavirus, la situation a radicalement changé ces derniers temps. La volatilité a bondi. Les actions ont subi un effondrement historique des cours et les rendements des obligations américaines ont atteint de nouveaux planchers. Parallèlement, la demande de devises sûres comme le franc suisse et le yen japonais s’est maintenue.

  • En raison de l’incertitude croissante, les taux de rendement actuariels des obligations d’État sont au plus bas. Pour leur part, les investisseurs ont commencé à éviter les obligations de débiteurs présentant une mauvaise solvabilité, ce qui a entraîné une nette hausse des primes de risque des obligations d’entreprise.

    Évolution indexée de la valeur des obligations d’État en francs

    100 = 01.01.2020

    Ce graphique montre l’évolution de la valeur en francs suisses des obligations d’État pour la Suisse, les États-Unis et l’Allemagne. Depuis le début de l’année, la valeur des obligations d’État a considérablement augmenté en raison de l’incertitude croissante et de la baisse des taux d’intérêt. Le gain s’est élevé à environ 5% en Suisse et en Allemagne, et même à quelque 7,5% aux États-Unis.
    Source: Refinitiv

    Malgré des taux d’intérêt faibles voire parfois négatifs, les obligations d’État sûres et à long terme ont pris beaucoup de valeur ces dernières semaines. La hausse des prix a été plus marquée dans les pays anglo-saxons qu’en Europe continentale. Aux États-Unis et en Grande-Bretagne, les banques centrales peuvent encore faire baisser considérablement les taux d’intérêt dans un contexte de niveau plus élevé des taux. À cet égard, elles n’ont pas déçu ces dernières semaines, tandis que leurs homologues européennes ont renoncé à baisser les taux d’intérêt, ce qui s’est répercuté sur l’évolution des cours.

    Évolution des taux de rendement actuariels à 10 ans

    En %

    Ce graphique illustre l’évolution des rendements des obligations d’État à dix ans pour la Suisse, les États-Unis et l’Allemagne. Les taux de rendement actuariels à dix ans sont un indicateur important quant à l’évolution des taux. Depuis le début de l’année, ces taux poursuivent une tendance à la baisse sur le long terme.  C’est aux États-Unis que le recul est le plus marqué.
    Source: Refinitiv

    Ces derniers jours, les taux d’intérêt ont atteint leur niveau le plus bas dans divers pays. La baisse drastique des taux d’intérêt aux États-Unis indiquait que les acteurs du marché avaient déjà anticipé d’autres baisses de taux d’intérêt de la banque centrale. En Suisse, le taux d’intérêt reste légèrement supérieur au niveau le plus bas enregistré l’été dernier. Les acteurs du marché estiment manifestement que la Banque nationale suisse (BNS) n’a plus beaucoup de marge de manœuvre pour les baisses de taux d’intérêt. Conséquence: la différence de taux d’intérêt par rapport à l’étranger s’est nettement réduite.

    Primes de risque des obligations d’entreprise

    En points de pourcentage

    Ce graphique illustre la différence entre les taux de rendement actuariels des obligations d’État et des obligations d’entreprise en dollars américains, en euros et en francs. Ces primes de risque, également appelées spreads, ont bondi le mois dernier, notamment aux États-Unis mais aussi, dans une moindre mesure, dans la zone euro. Ainsi, lors de la prise de crédit, les débiteurs «à risques» doivent payer des intérêts plus élevés que les émetteurs étatiques sûrs.
    Source: Bloomberg, Refinitiv

    En début d’année, les primes de risque sur les obligations d’entreprise risquées ont atteint des valeurs planchers semblables à celles précédant la dernière crise financière. En raison des turbulences des dernières semaines, les investisseurs ont recommencé à faire une distinction plus nette entre les débiteurs de bonne et de mauvaise qualité, ce qui a entraîné une hausse considérable des primes de risque. Ce sont en particulier les secteurs du transport, du tourisme, du divertissement ainsi que du pétrole et du gaz qui sont actuellement les plus affectés par les conditions de financement difficiles, car la crise du coronavirus impacte de plein fouet leur capacité de rendement.

  • Ces dernières semaines, les marchés des actions ont enregistré les plus fortes pertes de cours depuis la crise financière de 2008. L’indice VIX, qui mesure la volatilité du marché des actions américain et sert ainsi d’indicateur de la nervosité des marchés, a affiché une valeur de 75, égalant presque la valeur maximale de 89 atteinte en octobre 2008.

    Évolution indexée du marché des actions en francs

    100 = 01.01.2020

    Ce graphique montre l’évolution des valeurs en francs sur les marchés des actions pour la Suisse, le monde et les pays émergents au cours des douze derniers mois. Les marchés des actions dans les pays émergents ont accusé une baisse en début d’année déjà, tandis que les cours atteignaient encore de nouveaux plafonds en février dans les économies développées. Depuis, tous les marchés des actions ont chuté.
    Source: Refinitiv

    Tant que le coronavirus affectait principalement la Chine, les marchés financiers internationaux ont ignoré les risques liés à la contamination. Les taux directeurs des pays occidentaux ont encore atteint de nouveaux sommets à la mi-février. Mais lorsqu’il est apparu que le virus représentait un problème mondial, les marchés n’ont pas tardé à réagir. Dans l’intervalle, l’indice directeur suisse SMI a provisoirement perdu quelque 25% de sa valeur en moins d’un mois. Calculé en francs suisses, l’effondrement des marchés des actions internationaux s’élevait même à plus de 30%. Le jeudi 12 mars 2020 restera dans les annales comme le jour qui a été marqué par les plus fortes pertes de cours depuis plus de 30 ans. Des journées de fortes reprises ont toutefois aussi été enregistrées.

    Momentum des marchés

    En %

    Ce graphique représente le momentum de douze des principaux marchés boursiers mondiaux. Le momentum est le rapport entre la moyenne à 10 jours et la moyenne des 240 derniers jours.  Depuis le mois dernier, le momentum est largement négatif. C’est sur les marchés d’Asie orientale et en Suisse que le momentum est le moins négatif.
    Source: Refinitiv

    Tandis que tous les marchés présentaient encore un momentum positif le mois dernier, le revirement de situation est total depuis. C’est dans les pays d’Asie orientale que le momentum est actuellement le moins négatif. Les contaminations par le coronavirus ont pu y être contenues (Taïwan, Japon) ou le nombre de nouvelles infections est en baisse (Chine, Corée du Sud). De plus, le gouvernement chinois est intervenu pour soutenir le marché des actions. La Suisse, pour sa part, profite de l’orientation comparativement défensive de ses indices.

    Ratio cours/bénéfice

    Ce graphique présente le ratio cours/bénéfice, également abrégé en ratio C/B (P/E ratio en anglais), sur les marchés des actions pour la Suisse, le monde et les pays émergents depuis l’an 2000. Le ratio C/B a fortement reculé sur les trois marchés des actions en raison de la récente correction des marchés. Il se trouve à nouveau proche de la moyenne à long terme.
    Source: Refinitiv

    Avant la correction actuelle, les valorisations des marchés des actions mesurées selon le ratio cours/bénéfice (C/B) étaient élevées. Les valorisations n’étaient que partiellement justifiées par les données fondamentales, car la croissance des bénéfices des entreprises a ralenti, voire stagné. Les valorisations élevées sont sans doute l’une des raisons qui ont entraîné une correction de marché si brutale au cours des derniers jours. Par conséquent, les marchés des actions ont non seulement réagi à la dégradation des perspectives économiques, mais aussi corrigé les excès des derniers mois.

  • Les placements immobiliers suisses n’ont pas pu échapper à la baisse des marchés financiers. Après avoir affiché des valeurs maximales en février, ils sont revenus au niveau de la fin de l’année précédente.

    Évolution indexée de la valeur des fonds immobiliers suisses

    100 = 01.01.2020

    Ce graphique montre l’évolution de la valeur moyenne indexée des fonds immobiliers suisses cotés en bourse au cours des douze derniers mois. La tendance à la hausse sur le long terme s’est brusquement arrêtée. Les fonds immobiliers suisses retrouvent désormais la même valeur qu’en fin d’année 2019.
    Source: Refinitiv

    Les placements immobiliers suisses n’ont pas pu échapper aux risques croissants de récession ni à l’humeur maussade sur les marchés financiers du monde entier. Après avoir atteint de nouveaux sommets en février, ils viennent de subir un sévère recul. Leurs prix se retrouvent ainsi sous le niveau qu’ils affichaient en début d’année. Les cours des placements immobiliers internationaux viennent, eux aussi, d’essuyer une forte baisse.

    Agio des fonds immobiliers suisses et taux de rendement actuariels à 10 ans

    En %

    Ce graphique illustre le taux de rendement actuariel des obligations d’État suisses à 10 ans et l’agio des objets immobiliers contenus dans les fonds immobiliers suisses depuis l’an 2000. Ce supplément, également appelé agio, est monté en flèche l’an dernier et a atteint de nouveaux sommets en février de cette année, avant de s’effondrer en mars. Cette tendance est inversement corrélée au taux d’intérêt à 10 ans. Au vu des faibles taux de rendement actuariels des obligations, ce niveau élevé des agios nous semble plutôt justifié à l’heure actuelle.
    Source: Bloomberg, Refinitiv

    Même si les prix des placements immobiliers ont nettement fléchi récemment, les évaluations restent élevées. La nette hausse de l’année passée se ressent toujours. Les agios, c’est-à-dire la différence entre la valeur intrinsèque d’un objet immobilier et sa valeur de marché, sont retombés sous la barre des 30 après avoir atteint des sommets à près de 35. Comme les taux d’intérêt ont baissé en parallèle, l’évaluation retrouve un niveau que l’on peut qualifier de juste.

    Taux de vacance et prix de l’immobilier

    Ce graphique montre le taux de vacance des logements suisses et l’évolution des prix pour les maisons individuelles, les objets loués et les appartements. Tandis que les prix des loyers et les prix immobiliers des appartements et des objets loués ont eu tendance à baisser ces cinq dernières années, les taux de vacance ne cessent d’augmenter. Aucune baisse de prix n’a été constatée à ce jour pour les maisons individuelles.
    Source: Refinitiv

    Les prix des appartements ont enregistré une légère hausse récemment. Quant aux prix des loyers, ils vont sans doute continuer de baisser au cours des prochains mois. Début mars, l’Office fédéral du logement a décidé de réduire le taux d’intérêt de référence de 1,50% à 1,25%. C’est la première modification du taux d’intérêt de référence depuis 2017. Les locataires qui possèdent un bail en cours ont désormais le droit de demander une baisse de loyer en conséquence.

  • Monnaies

    Les incertitudes relatives à la propagation du coronavirus préoccupent également les marchés des devises. Les devises considérées comme sûres sont demandées. Cette sitation concerne en particulier le franc suisse.

    Paire de monnaies Cours PPA Secteur neutre Évaluation
    Paire de monnaies
    EUR/CHF
    Cours
    1,06
    PPA Parité de pouvoir d’achat. Cette mesure détermine un cours de change sur la base des évolutions de prix relatives.
    1,17
    Secteur neutre Portée des variations historiquement normales.
    1,09 – 1,26
    Évaluation
    Euro sous-évalué
    Paire de monnaies
    USD/CHF
    Cours
    0,95
    PPA Parité de pouvoir d’achat. Cette mesure détermine un cours de change sur la base des évolutions de prix relatives.
    0,93
    Secteur neutre Portée des variations historiquement normales.
    0,81–1,04
    Évaluation
    USD neutre
    Paire de monnaies
    GBP/CHF
    Cours
    1,19
    PPA Parité de pouvoir d’achat. Cette mesure détermine un cours de change sur la base des évolutions de prix relatives.
    1,45
    Secteur neutre Portée des variations historiquement normales.
    1,25 – 1,65
    Évaluation
    Livre   sous-évaluée
    Paire de monnaies
    JPY/CHF
    Cours
    0,90
    PPA Parité de pouvoir d’achat. Cette mesure détermine un cours de change sur la base des évolutions de prix relatives.
    1,06
    Secteur neutre Portée des variations historiquement normales.
    0,91–1,25
    Évaluation
    Yen sous-évalué
    Paire de monnaies
    SEK/CHF
    Cours
    9,70
    PPA Parité de pouvoir d’achat. Cette mesure détermine un cours de change sur la base des évolutions de prix relatives.
    12,08
    Secteur neutre Portée des variations historiquement normales.
    10,92 – 13,23
    Évaluation
    Couronne sous-évaluée
    Paire de monnaies
    NOK/CHF
    Cours
    9,29
    PPA Parité de pouvoir d’achat. Cette mesure détermine un cours de change sur la base des évolutions de prix relatives.
    12,86
    Secteur neutre Portée des variations historiquement normales.
    11,56 – 14,16
    Évaluation
    Couronne sous-évaluée
    Paire de monnaies
    EUR/USD
    Cours
    1,12
    PPA Parité de pouvoir d’achat. Cette mesure détermine un cours de change sur la base des évolutions de prix relatives.
    1,27
    Secteur neutre Portée des variations historiquement normales.
    1,10 – 1,43
    Évaluation
    Euro neutre
    Paire de monnaies
    USD/JPY
    Cours
    104,81
    PPA Parité de pouvoir d’achat. Cette mesure détermine un cours de change sur la base des évolutions de prix relatives.
    87,90
    Secteur neutre Portée des variations historiquement normales.
    72,32 – 103,47
    Évaluation
    Yen sous-évalué
    Paire de monnaies
    USD/CNY
    Cours
    7,03
    PPA Parité de pouvoir d’achat. Cette mesure détermine un cours de change sur la base des évolutions de prix relatives.
    6,34
    Secteur neutre Portée des variations historiquement normales.
    6,09 – 6,59
    Évaluation
    Renminbi sous-évalué

    Source: Bloomberg, Refinitiv

    Les turbulences ont entraîné une forte volatilité sur les marchés des devises. Tandis que les monnaies de certains pays riches en matières premières ont chuté, la demande de monnaies jugées sûres a augmenté. Cette situation concerne en particulier le franc suisse, qui a continué de s’apprécier malgré les interventions de la Banque nationale suisse (BNS). À la suite des décisions prises par la banque centrale américaine (Federal Reserve), le dollar américain a perdu de sa valeur récemment.

    Or

    L’insécurité croissante sur le marché a d’abord entraîné une hausse de 10% du cours de l’or depuis le début de l’année. Dans l’intervalle, l’or a reperdu beaucoup de sa valeur.

    Évolution indexée de la valeur de l’or en francs

    100 = 01.01.2020

    Ce graphique illustre l’évolution indexée de la valeur de l’or en francs suisses en aperçu annuel. L’insécurité croissante sur le marché a d’abord entraîné une hausse de 10% du cours de l’or depuis le début de l’année. Dans l’intervalle, l’or a reperdu beaucoup de savaleur.
    Source: Refinitiv

    Le cours de l’or a connu de fortes fluctuations récemment. Certains jours, l’or a certes profité de la demande de valeurs refuge. Mais lors des journées marquées par d’importants revers boursiers, il a également perdu du terrain, de sorte que sa valeur actuelle est seulement légèrement supérieure à celle du début d’année. La raison pour laquelle le prix de l’or n’a pas pu profiter davantage de l’insécurité ambiante est peut-être la suivante: les acteurs du marché ont eu besoin de liquidités et ont donc décidé de se défaire d’une partie de leurs réserves en or. Du point de vue de la Suisse, le fait que le dollar américain, monnaie de transaction de l’or, a perdu de la valeur par rapport au franc a également eu un effet défavorable sur le prix de l’or.

Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Vous pouvez évaluer la page en attribuant 1 à 5 étoiles, les 5 étoiles constituant la meilleure note.
Merci pour l’évaluation
Évaluer l’article