Aperçu du marché: l’incertitude grandit

Les marchés financiers intègrent de plus en plus les craintes liées à l’inflation. L’inquiétude gagne les investisseurs dans le monde entier. Conséquence, les marchés financiers ont essuyé des pertes le mois dernier.

  • Du fait de la hausse rapide des taux d’intérêt, les portefeuilles intégrant des obligations d’État de pays industrialisés ont perdu 5% à 10 % de leur valeur depuis le début de l’année. Dernièrement, les craintes quant à la conjoncture ont freiné la hausse des taux d’intérêt.

    Évolution indexée de la valeur des obligations d’État en francs suisses

    100 = 01.01.2022

    Ce graphique montre l’évolution de la valeur en francs suisses des obligations d’État pour la Suisse, les États-Unis et l’Allemagne. Depuis octobre 2021, les obligations d’État suisse et allemand, en particulier, ont subi des pertes de cours.
    Source: SIX, Bloomberg Barclays

    Cette année, les marchés obligataires comptent parmi les grands perdants. En cause: le durcissement de la politique monétaire de la banque centrale américain, la Fed. En relevant une deuxième fois ses taux directeurs de 0,5 %, elle s’enhardit dans la lutte contre l’inflation. Deux autres relèvements similaires sont à attendre en juin et en juillet. À partir de juin également, la Fed devrait commencer à réduire son bilan. Face au ralentissement de la croissance économique, la hausse des taux d’intérêt s’est quelque peu essoufflée récemment. De plus, le franc suisse ayant cédé du terrain au dollar américain, les pertes sur les obligations d’État américaines ont été moins lourdes dans les portefeuilles suisses qui n’avaient pas couvert le risque de change.

    Évolution des taux de rendement actuariels à 10 ans

    En %

    Ce graphique illustre l’évolution des rendements des obligations d’État à 10 ans pour la Suisse, les États-Unis et l’Allemagne. Les taux de rendement actuariels à 10 ans sont un indicateur important quant à l’évolution des taux d’intérêt. Ils présentent une forte tendance à la baisse à long terme. Depuis le début de l’année 2020 cependant, la tendance s’inverse et s’oriente vers une hausse des taux d’intérêt, qui s’est encore accentuée le mois dernier.
    Source: SIX, Bloomberg Barclays

    Le mois dernier, les taux de rendements actuariels des obligations d’État ont continué de croître. Les obligations du Trésor américain à 10 ans ont franchi la barre des 3%, atteignant un niveau inédit depuis 2018. Une dynamique similaire est à l’œuvre en Europe. Les obligations de la Confédération à 10 ans ont brièvement atteint un rendement à l’échéance de 1 %, tandis que leurs homologues allemandes atteignaient 1,2 %. En d’autres termes, les coûts d’emprunt ont considérablement augmenté.

    Primes de risque des obligations d’entreprise

    En %

    Ce graphique illustre la différence entre les taux de rendement actuariels des obligations d’État et des obligations d’entreprise en dollars américains, en euros et en francs suisses. Ces primes de risque, également appelées «spreads», ont fait un bond depuis le début de l’année. Ainsi, lorsqu’ils empruntent, les débiteurs «à risques» doivent payer des intérêts plus élevés que les émetteurs étatiques sûrs.
    Source: Bloomberg Barclays

    L’aversion croissante des investisseurs pour le risque en raison des risques liés à l’inflation et des risques accrus liés à la conjoncture transparaît également fortement sur le marché des obligations d’entreprises. Dans la mesure où ces dernières présentent un risque d’insolvabilité plus important que les obligations émises par les États, elles sont assorties d’une prime de risque. En période de forte incertitude, cette prime est généralement plus élevée, alors que lorsque les eaux sont plus calmes et que les investisseurs affichent leur appétence au risque, elle est moindre. Récemment, les primes de risque ont à nouveau fortement augmenté. Actuellement, elles s’établissent à plus de 1,5 % pour les obligations d’entreprises émises en euros et en dollars américains. Les emprunts d’entreprises suisses sont considérés comme encore plus sûrs, et les primes de risque s’établissent à près de 1 %.

  • La hausse des taux d’intérêt et l’inflation galopante ont contrarié les marchés des actions, provoquant de lourdes pertes le mois dernier.

    Évolution indexée du marché des actions en francs suisses

    100 = 01.01.2022

    Ce graphique montre l’évolution en francs suisses des valeurs sur les marchés des actions pour la Suisse, le monde et les pays émergents au cours des douze derniers mois. Bien que les marchés des actions aient compensé brièvement les pertes subies depuis le début de la guerre, ils ont à nouveau subi une vente massive le mois dernier.
    Source: SIX, MSCI

    Pendant un court moment, il a semblé que les marchés des actions pouvaient laisser derrière eux les pertes de cours du début de la guerre en Ukraine. Mais, les mesures de lutte contre l’inflation mises en place par les banques centrales le mois dernier ont enclenché une forte dynamique baissière. Depuis le début de l’année, les pertes s’élèvent à environ 10 %. Les valeurs technologiques sont particulièrement touchées, alors que lors de la crise du COVID-19, elles ont enregistré de forts gains de cours.

    Momentum des marchés

    En %

    Ce graphique représente le momentum de douze des principaux marchés des actions mondiaux. Le momentum est le rapport entre le dernier cours et la moyenne des six derniers mois. Dans tous les pays, les marchés des actions ont perdu en momentum par rapport au mois précédent.
    Source: MSCI

    La dynamique baissière marquée, alimentée par les craintes conjoncturelles et inflationnistes, n’a épargné aucun pays le mois dernier. Le momentum est particulièrement négatif sur le marché néerlandais des actions, dont les mastodontes technologiques ont essuyé de lourdes pertes le mois dernier. La situation sur le marché chinois des actions se dégrade également. Une situation à mettre sur le compte des craintes quant aux répercussions de la rigueur des restrictions pour lutter contre le COVID-19. Actuellement, près de 200 millions de personnes sont confinées dans les métropoles de Pékin et de Shanghai.

    Ratio cours/bénéfice

    Ce graphique présente le ratio cours/bénéfice, également abrégé en ratio C/B, sur les marchés des actions pour la Suisse, le monde et les pays émergents depuis l’an 2000. Depuis l’été 2020, les ratios C/B des trois marchés ont sensiblement baissé grâce à l’augmentation des bénéfices des entreprises.
    Source: SIX, MSCI

    Compte tenu de la forte dynamique inflationniste actuelle et de l’incertitude des perspectives conjoncturelles, le potentiel de croissance supplémentaires des entreprises pourrait être épuisé. Ces deux dernières années, cette croissance a fortement augmenté et avait permis au ratio cours/bénéfice de reculer sensiblement malgré le cours élevé des actions. Actuellement, cette valeur moyenne s’établit à 15 pour une entreprise suisse. En d’autres termes, le cours de l’action correspond à quinze fois le bénéfice.

  • Les placements immobiliers ont souffert de la hausse des taux d’intérêt le mois dernier. Les placements immobiliers suisses ont enregistré des fortes pertes de cours.

    Évolution indexée de la valeur des fonds immobiliers suisses

    100 = 01.01.2022

    Ce graphique montre l’évolution de la valeur moyenne indexée des fonds immobiliers suisses cotés en bourse au cours des douze derniers mois. Des pertes de cours considérables ont été enregistrées depuis le début de l’année.
    Source: SIX

    Les fonds immobiliers suisses cotés ont grandement souffert de la vente massive lors du mois écoulé. La hausse des taux d’intérêt pourrait en partie expliquer le fait que les obligations d’État constituent une catégorie d’actifs plus attrayant pour les institutions de prévoyance et les autres investisseurs institutionnels que les fonds immobiliers. En Suisse également, les obligations d’État livrent à nouveau des rendements positifs. Par effet de vases communicants, la disposition à payer pour les fonds immobiliers suisses a diminué. Ils ont perdu près de 5 % de leur valeur le mois dernier. Ces pertes s’élèvent même à 8 % depuis le début de l’année.

    Agio des fonds immobiliers suisses et taux de rendement actuariels à 10 ans

    En %

    Ce graphique illustre le taux de rendement actuariel des obligations d’État suisses à 10 ans et l’agio des objets immobiliers contenus dans les fonds immobiliers suisses depuis l’an 2000. Alors que les taux d’intérêt ont fortement augmenté cette année, les agios se maintiennent à des niveaux élevés.
    Source: SIX

    Les investisseurs sont prêts, surtout en période de faible taux d’intérêt, à payer un supplément (agio) sur la valeur des biens immobiliers contenus dans les fonds. L’été dernier, les agios ont connu une hausse record allant jusqu’à 50 %. Dans le sillage des mouvements de marché du mois dernier, les agios ont eux aussi nettement reculé et se situent actuellement à un peu plus de 30 %. Malgré la récente correction, les fonds immobiliers suisses restent donc chers, car le niveau actuel des taux d’intérêt ne justifierait qu’un agio d’environ 25 %.

    Taux de vacance et prix de l’immobilier

    100 = janvier 2000 (à g.) et en % (à dr.)

    Ce graphique montre le taux de vacance des logements suisses et l’évolution des prix pour les maisons individuelles, les objets loués et les appartements. Si les prix des logements en propriété, et notamment des maisons individuelles, ont fortement augmenté depuis le début de la pandémie, ceux des locations ont quant à eux baissé. Le taux de vacance a diminué pour la première fois l’année dernière, alors qu’il avait enregistré une hausse continue pendant plus de dix ans.
    Source: BNS, OFS

    La hausse des taux d’intérêt renchérit également le financement immobilier. Pour une hypothèque suisse à taux fixe d’une durée de cinq ans, le taux d’intérêt a presque doublé, passant d’un peu plus de 1 % l’année dernière à 2 % aujourd’hui. Seules les hypothèques SARON à court terme, dont le taux d’intérêt varie quotidiennement, demeurent à un niveau bas. En Suisse, l’hypothèque à taux fixe est très prisée, elle représente plus de 80 % de ce type d’emprunt, l’emportant ainsi largement sur les hypothèques SARON.

  • Monnaies

    Le dollar américain s’envole. En revanche, le franc suisse et le yen affichent une faiblesse surprenante.

    Paire de monnaiesCoursPPASecteur neutreÉvaluation
    Paire de monnaies
    EUR/CHF
    Cours
    1,04
    PPA Parité de pouvoir d’achat. Cette mesure détermine un cours de change sur la base des évolutions de prix relatives.
    0,88
    Secteur neutre Portée des variations historiquement normales.
    0,81 – 0,94
    Évaluation
    Euro surévalué
    Paire de monnaies
    USD/CHF
    Cours
    1,00
    PPA Parité de pouvoir d’achat. Cette mesure détermine un cours de change sur la base des évolutions de prix relatives.
    0,77
    Secteur neutre Portée des variations historiquement normales.
    0,68 – 0,87
    Évaluation
    USD surévalué
    Paire de monnaies
    GBP/CHF
    Cours
    1,22
    PPA Parité de pouvoir d’achat. Cette mesure détermine un cours de change sur la base des évolutions de prix relatives.
    1,31
    Secteur neutre Portée des variations historiquement normales.
    1,13 – 1,49
    Évaluation
    Livre neutre
    Paire de monnaies
    JPY/CHF
    Cours
    0,78
    PPA Parité de pouvoir d’achat. Cette mesure détermine un cours de change sur la base des évolutions de prix relatives.
    0,98
    Secteur neutre Portée des variations historiquement normales.
    0,83 – 1,14
    Évaluation
    Yen sous-évalué
    Paire de monnaies
    SEK/CHF
    Cours
    9,88
    PPA Parité de pouvoir d’achat. Cette mesure détermine un cours de change sur la base des évolutions de prix relatives.
    10,05
    Secteur neutre Portée des variations historiquement normales.
    9,09 – 11,02
    Évaluation
    Couronne neutre
    Paire de monnaies
    NOK/CHF
    Cours
    10,15
    PPA Parité de pouvoir d’achat. Cette mesure détermine un cours de change sur la base des évolutions de prix relatives.
    11,01
    Secteur neutre Portée des variations historiquement normales.
    9,84 – 12,19
    Évaluation
    Couronne neutre
    Paire de monnaies
    EUR/USD
    Cours
    1,04
    PPA Parité de pouvoir d’achat. Cette mesure détermine un cours de change sur la base des évolutions de prix relatives.
    1,13
    Secteur neutre Portée des variations historiquement normales.
    0,99 – 1,28
    Évaluation
    Euro neutre
    Paire de monnaies
    USD/JPY
    Cours
    128,42
    PPA Parité de pouvoir d’achat. Cette mesure détermine un cours de change sur la base des évolutions de prix relatives.
    78,99
    Secteur neutre Portée des variations historiquement normales.
    64,15 – 93,82
    Évaluation
    Yen sous-évalué
    Paire de monnaies
    USD/CNY
    Cours
    6,79
    PPA Parité de pouvoir d’achat. Cette mesure détermine un cours de change sur la base des évolutions de prix relatives.
    5,78
    Secteur neutre Portée des variations historiquement normales.
    5,54 – 6,02
    Évaluation
    Renminbi sous-évalué

    Source: Web Financial Group

    Le dollar américain ne connaît qu’un seul chemin: celui qui mène vers les sommets. Par rapport à un panier de devises, le cours du dollar américain a récemment atteint son plus haut niveau en vingt ans. Considérant l’importante incertitude économique à long terme, la ruée des investisseurs vers la monnaie refuge mondiale n’a rien de surprenant. Les deux autres «valeurs refuges» que sont le franc suisse et le yen ont en revanche déçu dernièrement. Même les monnaies solides jusque-là, à savoir celles des pays exportateurs de manières premières comme le Canada, l’Australie et la Norvège ont vu les vents leur être moins favorables le mois dernier.

    Or

    Lors du mois écoulé, le prix de l’or a résisté à la dynamique baissière des marchés financiers et a pu jouer son rôle de couverture contre l’inflation, du moins en partie.

    Évolution indexée de la valeur de l’or en francs suisses

    100 = 01.01.2022

    Ce graphique illustre l’évolution indexée de la valeur de l’or en francs suisses en aperçu annuel. Au début de la guerre en Ukraine, le prix de l’or a brièvement atteint 2’050 dollars américains l’once troy, mais fluctue depuis autour de 1’950 dollars américains.
    Source: Web Financial Group

    Quasiment toutes les catégories d’actifs ont été touchées par la vente massive le mois dernier. Quasiment toutes les catégories d’actifs ont été touchées par la vente massive le mois dernier. L’or n’a pas été épargné. Après un bref pic à 2’050 dollars américains l’once troy, il évolue dans une fourchette s’établissant autour de 1’950 dollars américains. Dernièrement, la vigueur du dollar et la hausse des taux d’intérêt ont toutefois exercé une pression sur le prix, qui se situe actuellement aux alentours de 1’800 dollars américains.

Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Vous pouvez évaluer la page en attribuant 1 à 5 étoiles, les 5 étoiles constituant la meilleure note.
Merci pour l’évaluation
Évaluer l’article