Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Évaluation (%t)
Temps de lecture 5 minutes Temps de lecture 5 minutes
Créé le 12.11.2018

Dix dépenses superflues que vous pouvez contrôler en établissant un budget

Si vous vous posez souvent la question de savoir où s’est envolé votre argent en consultant votre compte bancaire à la fin du mois, notre liste des dix dépenses superflues les plus fréquentes avec nos conseils d’épargne au quotidien peut vous être utile.

Économiser au quotidien n’implique pas forcément de renoncer à se faire plaisir. Nous avons dressé une liste des dix dépenses superflues que vous pouvez éviter sans grande privation, en établissant un budget. Identifiez les dépenses qui grignotent votre argent!

Le repas de midi: même les sandwiches finissent par coûter cher

Même si ce n’est pas tous les jours, manger à l’extérieur peut devenir très coûteux. Si vous dépensez entre CHF 15.− et CHF 20.− en moyenne pour votre repas de midi, vous arrivez à CHF 350.− environ à la fin du mois.

Épargner au quotidien ne signifie pas se contenter tous les jours d’un yaourt ou de restes, mais simplement dépenser son argent à bon escient. Notre conseil d’épargne à ce sujet: si vous apportez ne serait-ce que trois fois par semaine un repas de chez vous (aussi bien des restes qu’un sandwich ou une salade préparé par vos soins), vous pourrez économiser quelque CHF 210.− par mois. Ce n’est pas beaucoup? Sur un an, cela représente plus de CHF 2’500.–: une jolie somme pour vous offrir un voyage ou faire face à une urgence.

Les courses: planifier et économiser

Il ne faut jamais faire ses courses quand on a faim, ni sans s’être préparé, car c’est ainsi que beaucoup de choses dont on n’a pas besoin atterrissent dans notre caddie. Planifiez à l’avance quels plats vous aimeriez cuisiner au cours de la semaine et achetez uniquement ce dont vous avez besoin pour cela. De cette manière, vous contribuez aussi à limiter le gaspillage de nourriture: en effet, en Suisse, près de 300 kg de produits alimentaires par personne se retrouvent chaque année dans les déchets. Pour les familles surtout, un coup d’œil sur les actions de la semaine ainsi que l’achat de gros emballages peuvent s’avérer rentables; pour les ménages individuels, cela n’est généralement judicieux que pour les denrées non périssables. Autrement, vous risquez de devoir jeter des aliments. 

Une préparation ingénieuse et un coup d’œil dans le réfrigérateur avant d’aller au supermarché, vous permettrons d’économiser de l’argent et contribuerons à préserver l’environnement. 

Sorties: quand une bière finit par faire un trou dans le porte-monnaie

Économiser ne signifie pas renoncer totalement aux bières de fin de journée, aux sorties en boîte de nuit ou aux concerts. Mais il vaut la peine, un soir, de surveiller consciemment combien l’on dépense exactement pour la bière, le billet ou l’entrée en boîte de nuit et le snack de minuit, de manière à pouvoir éventuellement changer ses habitudes. Par exemple, de nombreux cinémas proposent des tarifs préférentiels le lundi. Vous pouvez aussi acheter votre pop-corn au supermarché, et il est souvent possible de trouver au dernier moment des billets de concert à prix réduit sur les portails Internet officiels (attention aux arnaques!).

Notre conseil d’épargne à ce sujet: pour économiser, il peut être judicieux d’inviter vos amis à un apéritif chez vous avant d’aller en boîte de nuit, de renoncer au burger à trois heures du matin ou encore d’organiser un pique-nique au lieu d’aller au restaurant les soirs d’été. C’est souvent tout aussi convivial que de se retrouver dans un bar.

Abonnements: il vaut la peine de comparer

Vérifiez combien vous dépensez chaque mois pour vos abonnements (Internet, téléphone mobile, télévision, mais aussi les services de streaming comme Netflix et Spotify ou encore les journaux et revues). Informez-vous sur la possibilité éventuelle d’être mieux servi avec une offre moins chère, en particulier lors de l’arrivée de nouvelles offres sur le marché.

Un autre conseil d’épargne: réfléchissez également si vous tirez vraiment parti de vos abonnements, ou si des solutions gratuites pourraient suffire pour vos besoins. 

Snacks: les cafés à l’emporter et les en-cas s’additionnent

Un café rapide sur le chemin du travail, un croissant à la boulangerie pour la pause de dix heures ou une glace l’après-midi: vous pouvez sereinement vous offrir ces petits luxes de temps en temps. Mais quand l’achat quotidien de snacks, cafés ou smoothies onéreux devient une habitude pour calmer votre faim, cela peut rapidement représenter une grosse somme et grever le budget mensuel.

Il peut donc être astucieux de boire son café au bureau, de prendre son petit-déjeuner chez soi et d’apporter au travail des en-cas sains, tels que des fruits, des noix ou des barres chocolatées, et de ne s’accorder qu’une fois par semaine le luxe d’un snack plus coûteux. Si vous aviez l’habitude d’acheter tous les matins un café à CHF 5.−, vous économisez près de CHF 1’000.− dans l’année au nom d’un «luxe responsable». Autre avantage: vous vous nourrissez plus sainement et savourez en toute conscience votre snack plus élaboré. 

La mode: quand l’indémodable l’emporte sur le tendance

À notre époque où les maisons de mode ne cessent de nous attirer sur Internet et hors ligne avec de nouvelles offres et tendances, la tentation est grande de s’acheter régulièrement et sur un coup de tête des vêtements ou des chaussures. Dans ces circonstances, il est judicieux de se constituer une garde-robe de base avec des habits indémodables faciles à combiner les uns avec les autres, en la complétant avec seulement quelques accessoires ou vêtements à la mode.

Si vous ne voulez pas renoncer aux nouvelles tendances, il est conseillé d’établir un budget mensuel pour ces dépenses et de vous y tenir. Ce sera plus facile si vous vous désabonnez des newsletters de mode et si vous supprimez les applications de shopping de votre mobile, pour ne pas courir le risque, en cas d’ennui ou par habitude, de regarder si quelque chose vous inspire et de finir par trouver. 

Il peut être une bonne idée aussi de faire régulièrement un tri dans votre armoire et de vendre, d’échanger avec des amis ou de donner des vêtements en bon état. Les effets positifs ne s’en ressentiront pas seulement sur le budget. Se séparer de ses vieilles affaires peut aussi être très libérateur! 

Mobilité: économiser, du vélo jusqu’à la voiture

Utilisez les transports en commun, déplacez-vous à pied ou à vélo plutôt qu’en voiture. Vous connaissez probablement les conseils fondamentaux pour faire des économies et préserver l’environnement lors de vos déplacements. Cependant, il vaut la peine d’évaluer si vous avez réellement besoin de tous les moyens de transport: utilisez-vous vraiment votre vélo? Avez-vous besoin d’une voiture personnelle, ou un abonnement Mobility serait-il approprié? Tirez-vous profit au maximum de votre abonnement de transports publics ou passez-vous l’été sans l’utiliser parce que vous vous déplacez de toute façon à pied ou à vélo? Dans ce cas, une carte mensuelle serait sans doute plus pertinente que l’abonnement annuel. Allez-vous au travail en voiture? Vous pouvez peut-être faire du covoiturage avec vos collègues et épargner ainsi des coûts tout en utilisant votre voiture de manière plus responsable. 

Hobbies: possibilité d’épargne sur l’abonnement de fitness, l’équipement sportif, etc.

Évidemment, votre souhait d’économiser ne doit pas vous empêcher de pratiquer vos hobbies. Après tout, ils contribuent à votre qualité de vie. Pourtant, il peut être utile là aussi de changer ses habitudes ou de comparer les prix. Utilisez-vous réellement votre abonnement de fitness, ou avez-vous tout bonnement laissé passer la date d’expiration? Si vous voulez vraiment prendre un nouvel abonnement, mais n’êtes pas sûr d’avoir le temps et le loisir de faire régulièrement du sport, vous trouvez souvent sur les portails Internet des personnes qui n’utilisent plus leur abonnement et souhaitent le revendre pour la durée restante. 

D’autres loisirs offrent également la possibilité d’épargner: vous pouvez éventuellement emprunter des livres à la bibliothèque au lieu de toujours en acheter de nouveaux? Ou vous procurer un équipement de seconde-main pour le hobby que vous pratiquez? Si vous disposez de pass ou d’abonnements annuels (par exemple pour le zoo, les musées ou les matchs de football ou de hockey), calculez si vous les utilisez suffisamment souvent pour qu’ils soient plus rentables que des entrées individuelles. 

Achats importants: s’informer, comparer, planifier

Même si les achats importants ne font partie des dépenses quotidiennes que dans une certaine mesure, il est utile d’y regarder de près: une nouvelle machine à laver, un portable, une télévision ou de nouveaux meubles peuvent s’avérer moins chers que vous ne le pensiez si vous planifiez intelligemment. Réfléchissez dans les détails à l’utilité précise de ce nouvel achat, et cherchez des produits qui ne disposent pas de fonctionnalités superflues et onéreuses dont vous n’avez pas besoin. Pour de tels achats, il est particulièrement approprié de comparer les prix et de profiter des promotions.

Pour les appareils électriques, veillez également à ce qu’ils ne consomment pas d’électricité inutilement. Cela vous évitera de voir vos charges augmenter. Pour les téléphones mobiles, il y a souvent des réductions sur les anciens modèles lorsque les dernières versions sont présentées à l’automne. Les prix des téléviseurs sont au plus bas en août et en novembre. S’informer, comparer les prix et planifier son achat (dans la mesure du possible) permet ici de réaliser des économies.

Compte bancaire: épargner coûte de l’argent

En règle générale, les personnes qui souhaitent épargner le font non pas à l’aide d’une tirelire classique, mais au moyen d’un compte d’épargne ou d’un compte privé. Là aussi, vous avez la possibilité de faire des économies. Réfléchissez tout d’abord afin de savoir de quelles offres vous avez réellement besoin. Un compte privé, un compte d’épargne et un compte pour le troisième pilier sont-ils suffisants? À combien s’élèvent les frais pour ce paquet? Conservez-vous votre capital d’épargne sur le compte qui génère le plus d’intérêts, ou le laissez-vous sur un compte qui rapporte peu? En outre, évitez de payer des frais lors du retrait d’argent liquide. Autant que possible, ne retirez de l’argent qu’aux automates de votre banque.

Encore un conseil: identifiez vos préférences

Si vous avez tendance à dépenser au quotidien de façon incontrôlée, un budget de ménage peut vous aider à vous discipliner. D’ailleurs, il existe pour cela des applications très pratiques. Et pour finir, un conseil d’ordre psychologique: avant de faire un achat dont vous n’avez pas absolument besoin (prenons l’exemple d’un T-shirt à CHF 20.−), demandez-vous si vous préfèreriez avoir en main un billet de CHF 20.− ou ce T-shirt. Cela vous aidera à évaluer si vous voulez vraiment acheter quelque chose ou en avez réellement besoin, ou s’il s’agit simplement d’un achat impulsif. 

Vous pouvez évaluer la page en attribuant 1 à 5 étoiles, les 5 étoiles constituant la meilleure note.
Évaluation (%t)

Ceci pourrait également vous intéresser