Les placements ne sont pas réservés aux millionnaires

Ces derniers temps, on a beaucoup entendu parler de la manière dont les petits investisseurs ont secoué les marchés financiers. C’est bien! Mais certains comportements ne sont pas rentables à long terme.

PostFinance s’est fixé comme objectif de rendre les placements aussi simples que possible. Les placements ne sont pas réservés aux millionnaires, c’est l’affaire de tout un chacun. Je me réjouis d’entendre que la bourse s’invite dans les conversations quotidiennes et de voir que beaucoup s’y intéressent activement et placent leur argent, comme ces derniers temps. Mon entourage personnel m’a rarement posé autant de questions que ces dernières semaines!

Cela me réjouit, mais m’inquiète un peu aussi. On ne connaît pas toujours l’intention qui se cache derrière cet intérêt. S’agit-il de connaître les possibilités de gains à court terme ou de la poussée d’adrénaline qui va avec?

Le mouvement perpétuel n’a pas encore été inventé au XXIe siècle.

Faux espoirs

Mon inquiétude ne vient pas du fait que les gens soient prêts à prendre des risques dans leurs placements d’argent. Je peux tout à fait comprendre que l’on joue au loto ou fasse des paris sportifs ou encore une virée au casino: les paris procurent des émotions. Je m’inquiète car je crains que cette situation fasse naître de faux espoirs. Les histoires de personnes qui sont devenues millionnaires ces dernières années grâce au bitcoin ou qui ont multiplié leur investissement depuis le début de l’année en achetant certaines actions circulent. On peut vite être tenté de les imiter.

Il y a bien sûr régulièrement des personnes qui amassent rapidement de grosses fortunes. Mais est-ce possible pour un grand nombre de personnes? Le mouvement perpétuel n’a pas encore été inventé au XXIe siècle. Sur les marchés financiers, on ne peut gagner au total que la valeur qui a été créée. Malgré les mesures exceptionnelles des banques centrales et des gouvernements, les marchés financiers ne peuvent pas évoluer dans un univers complètement différent.

Pourquoi est-ce que j’investis?

Chaque investisseur doit donc se poser la question: pourquoi est-ce que j’investis? Est-ce que je veux tenter ma chance dans l’espoir d’un coup heureux? Ou est-ce que je souhaite investir mon épargne pour participer à la croissance économique mondiale? La réponse à cette question entraîne différentes conclusions.

On peut bien sûr essayer de miser sur des placements hautement spéculatifs. Mais il ne faut pas s’attendre à un rendement à long terme. Ceux qui ont en revanche de grandes chances d’obtenir un bon rendement à long terme sont ceux qui investissent l’argent en le répartissant dans différentes régions et catégories de placement. Cela ne nécessite pas beaucoup d’épargne. Avec l’e-gestion de patrimoine de PostFinance, nous permettons à tout le monde de participer à la croissance économique mondiale en investissant de petits montants, peu de temps et avec un faible coût.

Cela est certes moins spectaculaire que de miser sur un buzz, mais est généralement plus rentable.

À propos de Daniel Mewes

Actuellement responsable Investment Solutions, Daniel Mewes travaille chez PostFinance depuis 18 ans. Originaire de Berne, il y a étudié l’économie d’entreprise à l’université et est aussi titulaire d’un diplôme d’expert en finance et investissements (EMBA) de la Haute école de gestion de Zurich et de la Darden School of Business de l’université de Virginie.

Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Vous pouvez évaluer la page en attribuant 1 à 5 étoiles, les 5 étoiles constituant la meilleure note.
Merci pour l’évaluation
Évaluer l’article