Calculateur d’hypothèques

Vous êtes à la recherche du bien immobilier de vos rêves et vous souhaitez savoir si votre futur logement est à votre portée? Avec le calculateur d’hypothèques, découvrez rapidement et simplement si votre rêve peut se concrétiser.

    1. Choisissez la valeur (prix d’achat maximal , fonds propres  ou revenu brut annuel ) que vous souhaitez évaluer avec le calculateur
    2. Remplissez les champs correspondants
    3. Recevez une estimation de votre situation initiale
    • Le taux d’avance, également appelé taux de nantissement, désigne le rapport entre l’hypothèque et la valeur de nantissement du bien immobilier. La valeur de nantissement est la valeur totale du bien immobilier sur laquelle la créancière ou le créancier se base pour calculer l’hypothèque.

      En savoir plus sur le taux d’avance

    • La part de fonds externes dans la valeur de nantissement est appelée taux d’avance ou taux de nantissement (en %). Le montant des fonds externes qui en résulte représente l’hypothèque (en francs).

      Exemple de taux de nantissement:

      • Valeur de nantissement: CHF 800’000.−
      • Taux de nantissement: 80%
      • Fonds externes (80% de CHF 800’000.−): CHF 640’000.–
      • Fonds propres (20% de CHF 800’000.−): CHF 160’000.–
    • Si vous souhaitez acquérir une maison ou un appartement, vous devez pouvoir payer au moins 20% du prix d’achat avec vos fonds propres. Pour le reste, qui représente donc au maximum 80%, vous pouvez souscrire une hypothèque. On parle aussi de «taux d’avance». 

      Pour évaluer si une cliente ou un client remplit les critères en matière de capacité financière, les établissements financiers font le calcul suivant:

      Intérêts (5% de l’hypothèque) + amortissement + charges (1% de la valeur vénale) ≤ 1/3 du revenu brut

      En savoir plus sur la capacité financière

    • Le financement de votre logement peut reposer sur les sources suivantes:

      • Économies (comptes en banque, dépôt-valeurs, pilier 3b, etc.)
      • Avoir de prévoyance pour un logement en propriété à usage propre issu de la caisse de pensions (2e pilier) et de la prévoyance liée (pilier 3a)
      • Donations/Avances sur héritage, prêts

      Gardez bien en tête qu’il n’existe pas de valeur maximale fixe pour la part de fonds propres.

      En savoir plus sur la souscription d’hypothèques

    • Faites-vous conseiller personnellement par nos expertes et experts hypothécaires. Ils discuteront avec vous de votre situation personnelle et vous indiqueront les solutions de financement envisageables.

      Fixer un rendez-vous

    • L’hypothèque de premier rang, c’est-à-dire le montant du crédit représentant au maximum les deux tiers de la valeur vénale (ou valeur de marché), peut, mais ne doit pas impérativement être amortie tant que la capacité financière est garantie. L’obligation d’amortir n’existe que pour l’hypothèque de deuxième rang. 

      Exemple:

      • Prix d’achat: CHF 750’000.−
      • Fonds propres (20% de CHF 750’000.−): CHF 150’000.– 
      • Hypothèque totale (80% de CHF 750’000.–): CHF 600’000.– 
      • Hypothèque de 1er rang (67% de CHF 750’000.–): CHF 502’500.– 
      • Hypothèque de 2e rang (13% de CHF  750’000.–): CHF 97’500.– 
    • L’hypothèque de deuxième rang, plus précisément le montant du crédit de l’hypothèque qui dépasse deux tiers de la valeur vénale, doit être remboursée. Elle peut être amortie directement ou indirectement:

      • Un amortissement direct signifie que vous effectuez des paiements réguliers en faveur de l’hypothèque, et que le montant de l’hypothèque diminue à chaque fois dans la même proportion.
      • Un amortissement indirect signifie que vous faites des versements dans une solution de prévoyance du pilier 3a, qui serviront à amortir la dette hypothécaire à la liquidation de ce pilier.

Vous avez d’ores et déjà trouvé le bien de vos rêves?

Calculez avec la proposition de financement de PostFinance votre taux d’intérêt personnel et recevez immédiatement une offre sans engagement.

Ceci pourrait également vous intéresser