13.08.2018

Comment fonctionne la bourse, au juste?

La bourse joue un rôle déterminant pour le marché financier et l’économie. Et pour vous, investisseurs, les places boursières sont également des points pivots incontournables. Nous vous expliquons comment la bourse fonctionne.

Globalement, une bourse fonctionne de la même manière qu’un marché: les vendeurs et les acheteurs s’y retrouvent pour négocier des marchandises ou des papiers-valeurs. Pour les investisseurs, la bourse des valeurs est particulièrement importante. C’est là qu’ils négocient des titres et que les entreprises accumulent des capitaux. On distingue deux niveaux: le marché primaire et le marché secondaire.

Marché primaire: les entreprises récoltent de l’argent

Sur le marché primaire, les entreprises récoltent de l’argent. Elles émettent des actions ou des obligations qui sont ensuite achetées par les investisseurs. Les actions permettent aux entreprises sur le marché de lever des fonds propres, généralement par le biais d’une introduction en bourse ou d’une augmentation de capital. Lorsque les entreprises émettent des obligations, elles acquièrent des fonds externes.

Voici une infographie qui explique le fonctionnement de la Bourse. En bas, une icône symbolise les entreprises. À côté, une deuxième icône représente les investisseurs. Une flèche relie les entreprises à un bâtiment gris qui symbolise la Bourse. Cette flèche signifie que les entreprises émettent des titres. Une autre flèche relie également les investisseurs à la Bourse. Cette seconde flèche signifie que les investisseurs placent de l’argent en bourse. À la Bourse, l’argent des investisseurs est alors échangé contre les titres des entreprises. Cet échange est illustré par une icône symbolisant les titres et une icône avec des billets et des pièces de monnaie, reliées entre elles par deux flèches opposées.

Marché secondaire: les investisseurs négocient des titres

Sur le marché secondaire, les actions et les obligations font l’objet de négociations. Leur prix, dit cours, varie selon le principe de l’offre et de la demande, cette dernière dépendant des futurs bénéfices attendus. Le cours, autrement dit la valeur du titre, fluctue donc en continu. Par exemple, lorsque de nombreux investisseurs souhaitent acheter la même action, le cours de celle-ci monte. Au contraire, dès lors qu’un grand nombre de négociants cherchent à revendre un certain papier-valeur, le cours de ce dernier baisse. Dans un tel cas, le prix est influencé par la demande, car la quantité de l’offre reste la même.

Voici un graphique qui illustre le fonctionnement du marché secondaire. Le champ supérieur symbolise la Bourse. Il contient une icône pour les titres et une autre icône avec des billets et des pièces de monnaie, pour l’argent. Le champ inférieur contient deux icônes pour les investisseurs. Les uns veulent vendre des titres. Une flèche part de cette catégorie d’investisseurs et les relie à la Bourse. Les autres souhaitent acquérir des titres. Une flèche au départ de la Bourse pointe vers ce deuxième groupe.

Les plateformes de négoce en ligne remplacent le parquet.

Les personnes privées, les banques, les gestionnaires de fonds, mais aussi les États, les entreprises ou encore les assurances peuvent négocier en bourse. Néanmoins, seuls les traders des banques et des établissements de crédit se trouvent généralement sur place pour négocier, sur mandat de leur banque ou de leur client.

Par ailleurs, de nos jours, un grand nombre d’opérations de bourse sont effectuées non plus sur le «parquet», mais sur Internet. Des plateformes de négoce en ligne existent à cet effet, proposées notamment par SIX Swiss Exchange, la plus grande bourse du pays. En Suisse, les places boursières sont contrôlées par l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA), qui veille au respect de toutes les dispositions légales.

La bourse: plus qu’un intermédiaire

Pour faire court, la bourse joue le rôle d’intermédiaire entre l’offre et la demande afin de permettre un négoce aussi efficace et avantageux que possible. En outre, elle garantit la transparence des prix, fixe sa propre réglementation, surveille les cours des titres et gère l’admission des revendeurs. La bourse participe également à modifier les informations communiquées par les émetteurs de titres. Ces derniers sont tenus, en raison des obligations imposées par les places boursières, de fournir aux investisseurs des informations pertinentes au sujet de leurs placements. Par ailleurs, la bourse est aussi un baromètre de l’économie, car les cours des papiers-valeurs dépendent généralement de facteurs économiques. La bourse est donc bien plus qu’un simple intermédiaire: elle constitue un élément essentiel du marché financier.

Les plus importantes places boursières du monde

En Suisse, la plus grande et la plus importante place boursière s’appelle SIX Swiss Exchange. Elle est née en 1995 de la fusion des bourses de Genève, de Bâle et de Zurich. Il existe également une plus petite bourse suisse spécialisée dans les PME: la Berne eXchange.

Voici la liste des plus grandes places boursières du monde en termes de volume des transactions:

  • New York Stock Exchange (États-Unis)
  • BATS Global Markets (États-Unis)
  • Nasdaq (États-Unis)
  • Shanghai Stock Exchange (Chine)
  • Shenzhen Stock Exchange (Chine)
  • Japan Exchange Group (Japon)
  • Hong Kong Exchanges and Clearing (Chine)
  • Korea Stock Exchange (Corée du Sud)
  • BATS Chi-x Europe (Royaume-Uni)
  • London Stock Exchange (Royaume-Uni)

Ceci pourrait également vous intéresser