27.09.2018

Investissements dans la quatrième révolution industrielle

Le terme «Industrie 4.0» désigne la tendance actuelle de numérisation et d’interconnexion dans l’industrie productive. Les machines sont connectées entre elles ainsi qu’avec les technologies modernes de l’information et de la communication. Elles font partie d’Internet

et forment ainsi des usines et des systèmes «intelligents». Les machines détectent par exemple les dysfonctionnements avant qu’ils ne puissent provoquer de sérieux problèmes et déclenchent des tâches de maintenance de manière indépendante. Les processus de production et de logistique sont intelligents, autonomes et peuvent être coordonnés à distance. En d’autres termes, les usines deviennent numériques.

Interconnexion numérique et Internet des objets

L’interconnexion donne notamment lieu à ce qu’on appelle l’«Internet des objets» (IdO). Les machines, les robots ou les appareils peuvent communiquer entre eux, à l’instar d’un réfrigérateur équipé d’un capteur. L’interconnexion qui en résulte fait partie de l’«industrie 4.0»: le monde réel et le monde virtuel évoluent ensemble, y compris dans l’industrie.

Des perspectives intéressantes pour les investisseurs

Dans les années à venir, l’IdO gagnera en importance pour nous tous au quotidien. Les investisseurs qui souhaitent placer des fonds dans l’industrie 4.0 s’ouvrent à de nouvelles perspectives intéressantes. On s’attend à ce que les entreprises qui proposent des solutions pour répondre aux besoins de l’industrie 4.0 profitent particulièrement des développements de la quatrième révolution industrielle, ce qui se devrait se répercuter ensuite sur les rendements des investisseurs qui placent leur argent dans ces entreprises. Les sociétés de machines et d’équipements ainsi que le secteur technologique sont particulièrement actifs dans l’industrie 4.0. Les secteurs automobile, électronique, logistique et de la construction suivent également cette évolution. Bien sûr, les développements des entreprises de robotique sont les plus marqués. L’automatisation a notamment le vent en poupe en Asie, mais aussi en Europe et en Amérique du Nord.

Création de nouveaux modèles commerciaux

Dans les années à venir, un grand nombre de ces entreprises devront se soumettre à des transformations complètes pour gagner en flexibilité, en productivité et en efficacité, tout en réduisant leurs coûts. Dans l’idéal, les répercussions seront ainsi positives sur les cours des actions de ces entreprises et donc sur les rendements pour les investisseurs qui placent leur argent dans ces entreprises. Le plus grand potentiel de l’industrie 4.0 concerne toutefois les nouveaux modèles commerciaux et stratégies qu’elle permet d’élaborer. On pense notamment à des exemples frappants récents avec Google, Amazon et Netflix, qui ont réussi à gagner des milliards à partir de nouveaux modèles commerciaux.

Il est difficile de savoir quelles entreprises profiteront de ces évolutions. Les investissements ciblés dans l’action d’une entreprise, d’un secteur ou d’une région ne sont pas simples et peuvent comporter un risque de perte important. Il est donc plus judicieux de vous adresser à votre conseiller ou conseillère qui saura vous expliquer comment tirer profit de votre argent du mieux possible pour vous aussi profiter de la quatrième révolution industrielle. Il existe déjà aujourd’hui des fonds de placement et d’autres produits de placement qui investissent spécifiquement dans l’industrie 4.0.

Investir dans le changement numérique

L’«industrie 4.0» est plus qu’un simple mot-clé. Avec quelques connaissances de fond et le produit de placement adapté, les investisseurs privés peuvent aussi participer à la quatrième révolution industrielle. Investissez activement votre argent dans la transformation numérique et profitez des opportunités de placement de la quatrième révolution industrielle.

Ceci pourrait également vous intéresser