19.06.2018

Gardez le contrôle de vos finances grâce à un budget adapté

Avant de commencer à placer votre argent, il est important de savoir quel montant vous pouvez mettre régulièrement de côté pour vos investissements. Cette première étape ne nécessite pas forcément de recours à un spécialiste de la comptabilité ou de conseil en matière de budget. En quelques étapes, vous pouvez établir vous-même votre budget, déterminer vos recettes, le montant mensuel de vos dépenses et leur répartition ainsi que l’éventuel potentiel d’économie ou de placement restant.

L’établissement d’un budget de ménage n’incombe pas seulement aux personnes qui gagnent leur premier salaire ou qui perçoivent de faibles revenus. Maîtriser son budget permet d’identifier à l’avance ses habitudes dispendieuses, d’atteindre ses objectifs ou de réaliser ses rêves plus facilement – qu’il s’agisse de vacances, d’une nouvelle voiture ou d’un cours de perfectionnement. En réalisant votre propre budget, vous faites ainsi d’une pierre deux coups, car vous mettez aussi de côté une somme mensuelle destinée à être investie dans le placement qui vous correspond.

Etablir un budget pas à pas

Les recettes avant les dépenses: dans un premier temps, listez toutes les sommes d’argent que vous percevez afin de connaître le montant de vos rentrées d’argent régulières. En font partie les revenus de votre activité principale, mais également ceux de vos éventuelles activités lucratives accessoires et les contributions d’entretien ou pensions alimentaires que vous touchez.

Examinez ensuite les dépenses. Inventoriez d’abord vos frais fixes mensuels, qui regroupent les coûts liés à votre logement (loyer ou taux d’intérêt hypothécaire), vos cotisations d’assurance et primes de caisse-maladie, vos abonnements (p.ex. transports publics, chaînes de télévision privées ou de musique, journaux, etc.), les redevances de radio et de télévision, la téléphonie mobile et Internet, l’électricité ou les frais liés à votre voiture. Les impôts sont aussi inclus dans les frais fixes – si vous ne connaissez pas encore leur montant exact, vous pouvez généralement estimer à combien ils devraient approximativement s’élever.

Puis, penchez-vous sur la composition des postes budgétaires variables, autrement dit des coûts occasionnés tous les mois comme les frais fixes mais susceptibles de varier d’un mois à l’autre en fonction de votre train de vie. Il s’agit des coûts de l’alimentation et des repas pris à l’extérieur, des coûts d’entretien (p.ex. produits de nettoyage ou lessive) ainsi que des dépenses personnelles pour l’habillement, les produits de beauté, les rendez-vous chez le coiffeur ou encore les denrées de luxe. Prenez également en compte les frais engagés pour vos animaux domestiques, que l’on a tendance à oublier. Notez ce que vous dépensez exactement chaque mois pour vos animaux de compagnie.

Une fois la liste des coûts mensuels dressée, passez aux provisions: prévoyez une somme mensuelle en cas d’urgence (rendez-vous médicaux, réparation de téléphone, remplacement d’appareils électroniques, etc.) et éventuellement un montant fixe pour les versements dans votre pilier 3a.

Ce qu’il vous reste après déduction de ces dépenses correspond à votre potentiel d’épargne – en fonction de votre profil d’investisseur, vous pouvez investir une partie de ce montant notamment dans des fonds de placement, des actions ou effectuer d’autres types d’investissement. Le moyen le plus simple est d’investir régulièrement grâce à un plan d’épargne en fonds ou de saisir un ordre permanent sur le compte d’épargne.

Sur les traces des habitudes dispendieuses

Qu’en est-il lorsqu’il ne vous reste plus de fonds pour vos provisions et vos placements et lorsque vous dépassez même votre budget? Si vous avez soigneusement dressé votre budget, vous distinguez rapidement ce à quoi vous consacrez vos dépenses et où se situe l’éventuel potentiel d’épargne. Peut-être votre appartement vous coûte-t-il trop cher, peut-être mangez-vous uniquement au restaurant au lieu de vous préparer à manger ou payez-vous des abonnements pour des services superflus. Vous trouverez plus de conseils et d’informations à ce sujet sur le site web de Budget-conseil Suisse (La cible du lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre www.budgetberatung.ch).

Conseils pour épargner de l’argent simplement

Pour bien maîtriser votre budget, nous vous conseillons d’utiliser votre smartphone. Il existe en effet une multitude d’applications pratiques vous permettant de planifier et de contrôler votre budget. Notre modèle Excel peut également vous aider à élaborer une planification et à l’appliquer chaque mois. Vous pouvez le compléter à votre gré, de sorte à ce qu’il corresponde à votre situation personnelle.

Budgétisation et placement vont donc de pair – si vous vous penchez pour la première fois sur votre budget et vos postes de dépense quotidiens onéreux, vous distinguerez rapidement le moyen de faire fructifier encore davantage votre argent grâce à un placement intelligent.

Autrement, vous pouvez vous procurer une tirelire que vous remplissez tous les soirs avec des pièces de votre porte-monnaie. Vous accumulerez ainsi rapidement des fonds à mettre de côté ou à placer. Les clients de PostFinance ont également à leur disposition une e-tirelire: chaque paiement avec la PostFinance Card donne lieu directement à un arrondi au franc supérieur (autres possibilités: aux cinq francs supérieurs ou à la dizaine de francs supérieurs) et vous placez la somme dégagée dans cette tirelire virtuelle. Par ailleurs, e-cockpit vous permet de classer vos dépenses dans différentes catégories dans e-finance et d’obtenir ainsi un aperçu optimal de vos finances.

En cas d’épargne régulière, un ordre permanent sur un compte d’épargne est recommandé. Vous pouvez par exemple placer de l’argent de manière périodique en effectuant des souscriptions mensuelles via un plan d’épargne en fonds.

Ceci pourrait également vous intéresser