Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Évaluation (%t)
Créé le 24.07.2019

Emprunts convertibles: des emprunts convertibles en actions

Avec les intérêts en hausse et les variations plus importantes à la bourse, les emprunts convertibles jouissent d’un regain de popularité. De nombreux investisseurs sont déconcertés par différents facteurs négatifs, comme le conflit commercial entre les États-Unis et la Chine, qui perturbent le marché. L’évolution des intérêts exige elle aussi une évaluation soigneuse. Dans ce contexte, les emprunts convertibles reviennent en force.

Les emprunts convertibles sont une forme de placement spéciale, dans laquelle les emprunts (également appelés obligations ou bonds) peuvent être convertis en actions de l’entreprise émettrice. Cette forme d’emprunt connaît actuellement un essor important: en 2018, les entreprises du monde entier ont émis des emprunts convertibles d’une valeur de plus de 100 milliards de dollars. Pour les investisseurs, ce type d’investissement offre de nombreux avantages, en particulier dans un environnement de marché incertain. Sa capacité de rendement est presque aussi élevée que celle d’une action, mais il offre parallèlement la sécurité et les produits d’intérêts réguliers des obligations d’entreprise. Il convient donc particulièrement aux investisseurs qui souhaitent limiter les risques tout en profitant des hausses de cours des actions.

Le principe de revenu fixe

Les emprunts convertibles, également appelés convertible bonds ou convertibles, sont des titres à revenu fixe. Ils sont émis par des entreprises pour lever des capitaux et possèdent une valeur nominale et une durée limitée. Comme pour une obligation d’entreprise classique, des intérêts (coupon) sont régulièrement versés aux titulaires de convertible bonds. Les coupons des emprunts convertibles sont toutefois plus faibles que ceux des obligations d’entreprise classiques sans droit de conversion.

Emprunts avec droit de conversion ou obligation de conversion

Ce droit de conversion (qui peut aussi être une obligation de conversion selon la constitution de l’emprunt convertible) est un critère déterminant de l’emprunt convertible. Il donne au titulaire le droit ou l’obligation de convertir l’emprunt en actions dans un délai défini. Dans le deuxième cas, on parle d’un «emprunt convertible obligatoire». Il s’agit d’une variante particulière de l’emprunt convertible classique. Tandis que pour un emprunt convertible classique, l’investisseur a le choix de le convertir ou non en actions jusqu’à l’échéance, la conversion en actions est obligatoire au plus tard à l’échéance dans le cas d’un emprunt convertible obligatoire. Les investisseurs risquent donc davantage de subir des pertes de rendement en cas de baisse des cours.

Quand une conversion est-elle judicieuse

La limite inférieure d’un emprunt convertible s’appelle «bond floor» ou «plancher obligataire». Elle correspond à la valeur de l’emprunt sans droit de conversion sur la même durée résiduelle et la même rémunération. Tout emprunt convertible englobe l’option d’acheter une action à un prix défini. La valeur de cette option augmente bien sûr lorsque le cours de l’action correspondante augmente. En revanche, lorsque le cours de l’action baisse, la valeur de l’emprunt convertible baisse aussi pour se rapprocher du plancher obligataire.

Lorsque le prix d’action des emprunts convertibles dépasse le prix d’exercice, on dit qu’ils sont «in the money» (dans la monnaie), et lorsque le prix est inférieur «out of the money» (hors de la monnaie). Cette comparaison avec le prix d’exercice permet aux investisseurs de décider facilement s’ils souhaitent exercer leur droit de conversion ou le laisser périmer.

Le graphique illustre le fonctionnement d’un emprunt convertible par rapport à une action. L’axe vertical indique la valeur de l’action ou de l’emprunt. Il est séparé au milieu par une ligne horizontale intitulée «Valeur des obligations». L’action est représentée par une ligne diagonale orange qui va du coin inférieur gauche au coin supérieur droit. L’emprunt convertible est représenté par une ligne bleu clair, qui part de la zone en bas à gauche intitulée «Défaut de paiement». Le défaut de paiement intervient donc quand un emprunt baisse en dessous de la valeur des obligations. Dès que la valeur est au même niveau que celle des obligations, l’emprunt est considéré comme similaire à une obligation. Si la valeur continue à augmenter, elle passe tout d’abord dans une zone d’ «équilibre» jusqu’à ce qu’elle devienne similaire à une action et évolue comme une action. Le prix d’exercice se trouve au niveau de la zone «Équilibre». Si la valeur de l’action est inférieure au prix d’exercice, on parle de «out of the money»; si elle est supérieure, on parle de «in the money».

Avantages et inconvénients des emprunts convertibles

Les emprunts convertibles peuvent apporter les avantages suivants en tant qu’investissement:

  • Versement d’un intérêt fixe jusqu’à la conversion ainsi qu’un dividende après la conversion
  • La hausse du cours boursier de la valeur de base augmente aussi la valeur de l’emprunt convertible
  • Les pertes de cours de la valeur de base sont garanties par la valeur nominale de l’emprunt (en l’absence d’obligation de conversion)
  • En raison du droit de conversion, le risque de taux d’intérêt est plus faible que pour les obligations d’entreprise ou d’État
  • Protection contre les revers sur les marchés financiers

Les emprunts convertibles peuvent avoir les inconvénients suivants pour les investisseurs:

  • Taux d’intérêt plus faibles pour la partie obligation par rapport aux obligations sans droit de conversion
  • L’augmentation de capital de la société anonyme peut entraîner des pertes pour les investisseurs
  • Risque de baisse de cours de la valeur de base (concerne surtout les emprunts avec obligation de conversion)
  • Après la conversion de l’emprunt en actions, le droit du créancier au remboursement du montant de l’emprunt expire
  • Il est généralement nécessaire d’investir de gros montants, ce qui rend ce type d’investissement peu intéressant pour les particuliers.
  • Faibles liquidités disponibles en bourse pour les particuliers, car seuls quelques actions et emprunts convertibles sont émis à des investisseurs privés. Il peut s’avérer difficile de les vendre en bourse en l’absence d’un commerce actif.

Comment investir dans les emprunts convertibles

Les investisseurs qui souhaitent acquérir des convertible bonds peuvent investir directement dans ce type de produit. Mais il existe aussi des fonds attractifs qui investissent dans les emprunts convertibles. PostFinance propose également un fonds obligataire investi dans des emprunts convertibles internationaux et composé ainsi d’un portefeuille très diversifié. Le portefeuille englobe à la fois de emprunts convertibles, des actions privilégiées convertibles, des emprunts convertibles obligatoires et d’autres titres convertibles et échangeables.

Une bonne option pour les investisseurs soucieux de la sécurité

Les emprunts convertibles sont une possibilité intéressante pour les investisseurs soucieux de la sécurité: au moment de l’achat, ils n’ont pas besoin d’investir directement dans des actions, mais peuvent profiter des évolutions sur les marchés boursiers. Les convertible bonds sont une possibilité d’investissement intéressante, notamment lorsque l’évolution du marché est difficile à prévoir.

Vous pouvez évaluer la page en attribuant 1 à 5 étoiles, les 5 étoiles constituant la meilleure note.
Évaluation (%t)

Ceci pourrait également vous intéresser