Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Évaluation (%t)
Temps de lecture 4 minutes Temps de lecture 4 minutes
Créé le 29.05.2019

Effet des intérêts composés: mode d’emploi

Lorsque l’on s’intéresse aux placements, on finit toujours par soulever la question de l’effet des intérêts composés. Cela vaut la peine de se familiariser avec cette notion, car elle a une incidence positive sur l’évolution de vos actifs immobilisés. Ainsi, elle peut accroître considérablement, à long terme, les produits des intérêts et des intérêts composés provenant d’un placement. Il est donc important que les investisseurs en comprennent les tenants et les aboutissants et sachent comment en tirer bénéfice.

L’effet des intérêts composés permet de faire fructifier son argent plus rapidement qu’on ne le pense. Cela vaut la peine d’investir ne serait-ce que de petits montants dans un fonds de placement, car les perspectives de rendement seront plus intéressantes qu’avec un compte d’épargne – et l’effet des intérêts composés aussi.

En effet, les intérêts composés garantissent une forte fructification de la somme épargnée. L’effet des intérêts composés suit le principe suivant: plus un placement financier s’inscrit dans la durée, plus il déploie ses effets. Cela peut sembler compliqué, mais ça ne l’est pas! La personne qui réinvestit les intérêts (ou produits) d’un placement perçoit de nouveau des intérêts ou des produits. Plus ces produits seront investis et réinvestis selon ce même principe, plus l’effet des intérêts composés sera fort. Cela vous semble-t-il toujours aussi compliqué? Regardez comment ont réagi les passants que nous avons interrogés dans la rue sur les intérêts composés.

Intérêts composés: intérêts des intérêts réinvestis

Le plus simple est de prendre un exemple: une personne qui, à l’âge de 35 ans, place CHF 200.– par mois à un taux d’intérêt de 4% pendant 30 ans, disposera d’un patrimoine de prévoyance de près de CHF 140‘000.– à 65 ans. Si l’investisseur commençait son plan d’épargne à l’âge de 25 ans, il obtiendrait presque CHF 100‘000.– de capital en plus, bien qu’il ne verse que CHF 24‘000.– supplémentaires. Ces dix ans d’épargne additionnels génèrent donc près de CHF 70‘000 d’intérêts en plus.

Vous souhaitez connaître le montant des intérêts composés que votre placement pourrait générer? La formule vous aide à calculer les intérêts composés en cas de versement unique:

Le graphique présente la formule pour le calcul des intérêts composés. La formule est la suivante: Vf=Vi * (1 + p/100) puissance a. Le graphique est expliqué par une légende: Vf est la valeur finale. Vi est la valeur initiale. p est le taux d’intérêt en pourcentage. a est le nombre de périodes, généralement en années.

Il en résulterait pour notre premier exemple: CHF 7292.55 = 6800*(1 + 0.02/100)35

Les choses se compliquent quelque peu si vous souhaitez effectuer en plus des versements mensuels. À ce stade, notre calculateur de placement s’avèrera très utile. Il vous aidera en effet à calculer vos objectifs financiers.

Effet des intérêts composés: plus la durée est longue, plus l’effet sera important.

On appelle «effet des intérêts composés» le phénomène décrit plus haut, selon lequel le rendement de votre placement augmente fortement si vous capitalisez les intérêts composés. Cet effet se déploie particulièrement si votre placement s’inscrit dans la durée et si vous réinvestissez régulièrement les produits de vos intérêts. Autrement dit: plus la période d’épargne est longue, plus le bénéfice augmente. À l’inverse, cela signifie bien sûr que plus la période d’épargne est courte, moins l’effet des intérêts composés est important. Si une personne de 45 ans a encore 20  ans devant elle pour constituer son capital, elle n’atteindra qu’un tiers du capital final de l’investisseur âgé de 25 ans, et ce avec le même taux d’épargne. Pour parvenir au même avoir d’épargne, le client âgé de 45 ans devrait investir plus du triple du montant tous les mois, soit presque CHF 650.–. Ainsi, plus on commence à épargner tôt, plus on peut tirer profit de l’effet des intérêts composés et mieux faire fructifier son capital.

Cela vaut la peine de comparer

Actuellement, les intérêts des comptes d’épargne sont faibles. Cela vaut donc la peine de prendre en considération d’autres solutions, comme celle des fonds de placement, qui présentent des perspectives de rendement plus élevées. Avec les fonds de placement, on peut aussi profiter de l’effet des intérêts composés à long terme. Le plus simple est d’opter pour des fonds dits fonds de thésaurisation car ils réinvestissent directement les produits dans la fortune du fonds. Avec les fonds de distribution, il est possible de réinvestir le bénéfice soi-même. La personne qui, plutôt qu’épargner, investit dans un fonds de placement et définit un long horizon de placement pourra faire fructifier considérablement son argent grâce à l’effet des intérêts composés. Quand parle-t-on d’intérêt et de rendement et qu’est-ce qu’un dividende? Nous vous proposons des éléments de réponse dans l’article «Intérêt, dividende et rendement».

Vous pouvez évaluer la page en attribuant 1 à 5 étoiles, les 5 étoiles constituant la meilleure note.
Évaluation (%t)

Ceci pourrait également vous intéresser