Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Temps de lecture 3 minutes Temps de lecture 3 minutes
Créé le 04.05.2021

Mieux se retrouver en ligne

Les canaux numériques constituent souvent un moyen efficace pour apprendre à se connaître. Cela vaut également pour le marché du travail. Sarah Bucher, responsable Recruiting & Employer Branding, explique pourquoi la transition numérique joue un rôle toujours plus important dans le recrutement de nouveaux collaborateurs et de nouvelles collaboratrices.

Qui souhaite contribuer à concevoir l’avenir numérique et participer aux innovations et aux développements futurs de PostFinance? Pour trouver des pionniers et des pionnières qui ont du savoir-faire, du courage et de l’enthousiasme à revendre, l’établissement financier n’hésite pas à innover.

Se positionner en tant qu’employeur

Au printemps 2021, dans le cadre du  IT Challenge for Future , elle a par exemple invité des personnes férues d’informatique et de mathématiques à entreprendre une tâche ardue. D’une part, l’idée était de permettre aux spécialistes d’aujourd’hui de faire une bonne action pour les spécialistes de demain, car le prix à hauteur de 10 000 francs sponsorisé par PostFinance était remis, au nom du gagnant, à une organisation de promotion de la relève informatique de son choix. D’autre part, PostFinance a saisi l’occasion pour se présenter en tant qu’employeur attractif et pour assoir sa position en offrant aux participants et participantes au Challenge un aperçu des projets en cours et des postes vacants au sein de l’entreprise. Les personnes intéressées pouvaient d’ailleurs laisser leurs coordonnées.

Faire connaissance plus facilement

La pratique le montre: l’ancien modèle «mise au concours – candidature – emploi» ne suffit plus pour engager des spécialistes de l’informatique et de la transition numérique. «Nous voulons montrer au monde du travail ce que nous avons à offrir, ce sur quoi nous travaillons et ce qu’il est possible de faire chez nous», explique Sarah Bucher, responsable Recruiting & Employer Branding chez PostFinance. Elle ajoute qu’en ce sens, elle et son équipe explorent de nouvelles façons de recruter: elles ne se focalisent pas nécessairement sur une offre d’emploi spécifique, mais s’orientent en fonction d’une première prise de contact et d’un échange sans engagement.

Convaincre en tant qu’employeur

Les canaux numériques offrent de nombreuses possibilités dans ce domaine. «Nous pouvons approcher activement de nouvelles collaboratrice ou de nouveaux collaborateurs potentiels, que ce soit par le biais de campagnes en ligne, de LinkedIn ou de plateformes dédiées aux spécialistes», explique Sarah Bucher. Ce style de recrutement actif consiste à susciter l’intérêt des personnes recrutées, à les convaincre par le biais d’informations et de savoir-faire, ainsi qu’à créer des contacts personnalisés. «Par exemple, il est important pour nous que les spécialistes intéressé(e)s puissent échanger directement avec la hiérarchie ou les cadres potentiel(le)s.»

Recrutement d’égal à égal

Le recrutement moderne, c’est aussi cultiver une relation d’égal à égal, comme le montre cet exemple: afin de pourvoir un poste de cadre, Gabriela Länger, en tant que membre responsable de la direction, s’est adressée directement aux potentiels candidats et candidates grâce à un message vidéo dans lequel elle a présenté le poste, l’entreprise et elle-même en qualité de supérieure. Ainsi, le recrutement devient non seulement plus numérique, mais aussi plus personnel. Cette tendance entraîne également une évolution des rôles. De fait, il est de plus en plus important que les cadres et le personnel puissent échanger des idées dans des forums spécialisés et utiliser leurs réseaux respectifs pour attirer l’attention sur les possibilités de travail chez PostFinance.

Rendre le processus de candidature plus efficace

«En parallèle, nous nous efforçons de rendre l’ensemble du processus de candidature numérique plus efficace et de profiter de toutes les opportunités qui se présentent au cours du recrutement», souligne la responsable Recruiting & Employer Branding de PostFinance. C’est ainsi que son équipe pose actuellement les bases pour regrouper, dans des pools de candidats et de candidates, les données de contact d’anciennes candidatures ainsi que d’autres profils pouvant correspondre à de futurs postes.

À propos de candidature: trois conseils de première main

Sarah Bucher, responsable Recruiting & Employer Branding chez PostFinance, donne ces trois conseils aux candidats et aux candidates:

  • Demander: si vous n’êtes pas sûr(e) de correspondre à un profil de poste, posez simplement la question aux supérieurs hiérarchique. Les personnes de contact vous fourniront volontiers des informations sur les exigences. Il est rare qu’une personne corresponde à cent pour cent au profil du poste et il serait vraiment dommage de ne pas postuler alors que l’on aurait peut-être toutes ses chances.
  • Utiliser son réseau: un bon réseau permet d’être au courant d’offres d’emploi intéressantes, d’en savoir plus sur les postes à pourvoir, ou encore d’être dirigé(e) vers des postes passionnants et recommandé(e) pour ceux-ci.
  • Maintenir une présence sur les réseaux sociaux: un bon profil qui montre votre valeur ajoutée augmente vos chances d’être invité(e) à un entretien d’embauche pour le poste de vos rêves.
Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Vous pouvez évaluer la page en attribuant 1 à 5 étoiles, les 5 étoiles constituant la meilleure note.
Merci pour l’évaluation
Évaluer l’article

Ceci pourrait également vous intéresser