Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Évaluation (%t)
Temps de lecture 2 minutes Temps de lecture 2 minutes
Créé le 28.08.2019

Stratégie des dividendes: pourquoi le jeu en vaut la chandelle

Compte tenu de la faiblesse actuelle des taux d’intérêt, les actions offrant des dividendes élevés présentent des opportunités de rendement intéressantes. Ces dernières années, la distribution du bénéfice des entreprises solides et rentables est ainsi devenue un argument de vente considérable pour certains investisseurs.

À l’heure où les comptes d’épargne ne rapportent presque plus d’intérêts et où les obligations à forte solvabilité n’offrent que des opportunités de rendement limitées, bien des investisseurs se tournent vers les actions à dividendes élevés. Au printemps, la «saison des dividendes» commence: la présentation des résultats annuels de l’exercice écoulé et les assemblées générales des premier et deuxième trimestres sont déterminantes pour les dividendes, qui sont généralement versés aux actionnaires d’ici la fin du deuxième trimestre. À ce stade, les actions offrant un rendement élevé enregistrent souvent une hausse de leur cours sur le marché boursier. Celle-ci est directement liée au paiement des dividendes.

Les rendements de dividendes boostent le cours des actions

En principe, le dividende est distribué le lendemain de l’assemblée générale. Ce-jour-là, les papiers dits «ex dividendes» sont négociés, ce qui signifie que le cours est diminué d’un montant équivalent à celui de la distribution totale. Pour que les investisseurs puissent reconnaître ces papiers du premier coup d’œil à la bourse, les cours portent alors l’indication complémentaire «exDiv» ou «xD». Les titres à dividendes solides compensent généralement cette différence dans les semaines ou mois suivant la distribution. Les investisseurs qui tablent sur une reprise rapide du cours d’une action peuvent en acheter le jour précédant la distribution, empocher les dividendes et se séparer des papiers une fois que le cours a remonté. Lorsque les investisseurs s’attendent à un rendement de dividendes élevé, le cours de l’action enregistre déjà une hausse plusieurs semaines ou mois avant le jour de la distribution, ceci en raison de la forte demande. 

Le versement de dividendes est aussi intéressant sur le plan fiscal

Si les actions à dividendes élevés ont la cote auprès des investisseurs, ce n’est pas uniquement en raison de la distribution des bénéfices, mais aussi grâce aux avantages fiscaux qui vont avec: depuis la réforme de l’imposition des entreprises en 2008, les remboursements provenant des réserves du capital propre d’une entreprise sont en effet exonérés d’impôt anticipé et d’impôt sur le revenu. Vous trouverez de plus amples informations sur l’imposition des recettes des placements dans l’article «Comment déclarer les produits de vos placements?».

Trouver les bonnes actions à dividendes

Il n’est pas si facile d’identifier les entreprises qui offrent des dividendes réellement stables. Il serait dangereux, par exemple, de ne se fier qu’au rendement des dividendes: celui-ci peut très bien paraître élevé, car le cours de l’action a enregistré une forte chute au préalable. Par conséquent, l’évolution historique des dividendes de l’entreprise doit impérativement être prise en compte. Pendant combien d’années ou de décennies les dividendes ont-ils été versés avec régularité? Et quel était leur montant?

Analyser les entreprises et les chiffres clés

Les investisseurs souhaitant savoir avec certitude si des dividendes élevés peuvent être attendus sur le long terme doivent procéder à un examen approfondi de l’entreprise et de ses chiffres clés. Ces derniers comprennent notamment le rendement des fonds propres, un bon flux de trésorerie disponible («free cash flow»), un bilan solide et constant, une gestion stable, un modèle commercial tourné vers l’avenir et un bon positionnement à long terme dans l’environnement concurrentiel de la branche. Par ailleurs, pour déterminer si l’entreprise a le potentiel d’augmenter ses dividendes dans les années à venir, il convient également d’analyser sa politique en matière de dividendes et sa stratégie d’entreprise.

Les investisseurs qui optent pour la stratégie des dividendes et souhaitent ainsi remplacer les intérêts peu attrayants des obligations par des actions à dividendes élevés doivent être en mesure d’absorber des fluctuations de cours plus importantes que celles des obligations, par exemple. La meilleure option consiste à investir dans les actions d’entreprises rentables qui appliquent une bonne politique en matière de dividendes depuis plusieurs années. Ces actions à haut rendement de dividendes sont généralement moins volatiles, et donc moins soumises aux fluctuations, que leurs équivalents à faible distribution.

Les actions à dividendes sont des options de placement attrayantes

Les dividendes peuvent donc aider les investisseurs en période de taux d’intérêts réels bas: ils offrent des avantages fiscaux si le paiement provient des réserves du capital et apportent en outre une certaine stabilité au dépôt-valeurs. Les investisseurs qui souhaitent se concentrer sur les dividendes doivent néanmoins procéder à une analyse détaillée de l’entreprise afin d’évaluer s’il vaut la peine d’investir dans les titres convoités et si le paiement des dividendes peut également être attendu à l’avenir. Pour les investisseurs intéressés, il existe également d’autres options: par exemple, investir dans des fonds en actions composés d’actions d’entreprises offrant des dividendes élevés. 

Vous pouvez évaluer la page en attribuant 1 à 5 étoiles, les 5 étoiles constituant la meilleure note.
Évaluation (%t)

Ceci pourrait également vous intéresser