16.08.2018

Pour faire simple! Obligations

Fabrice explique en 45 seconde les deux principaux risques liés aux obligations.

lire la vidéo

C’est tout simple, n’est-ce pas? Voici les deux risques à connaître liés aux obligations, réexpliqués en détail:

  • Risque d’insolvabilité (aussi appelé risque de l’émetteur ou risque de crédit): le risque d’insolvabilité désigne le risque d’incapacité de paiement du débiteur. Il peut s’ensuivre une perte partielle ou totale du capital investi. Lorsque la solvabilité d’un débiteur est faible, le risque qui en résulte est élevé. La solvabilité du débiteur peut évoluer au cours de la durée de l’obligation. Mais comme le coupon, c’est-à-dire le taux d’intérêt, est fixe pendant la durée de l’obligation, une correction du prix de l’obligation peut compenser pour les nouveaux investisseurs la différence entre le montant du coupon et le risque effectif.
  • Risque de variation des taux d’intérêt (aussi appelé risque de marché): en cas de fluctuation du niveau des taux d’intérêt, la valeur de l’obligation à taux d’intérêt fixe peut être influencée négativement ou positivement. Plus la durée résiduelle de l’obligation est longue, plus la modification du prix est importante. Les obligations avec un taux d’intérêt élevé dans un environnement de taux bas sont donc plus rentables que les obligations à faible taux d’intérêt dans un contexte de taux du marché élevés. Ces cas de figure sont susceptibles de survenir, car bien que les obligations soient rémunérées à un taux d’intérêt fixe sur plusieurs années, les taux du marché peuvent évoluer en permanence.

Ceci pourrait également vous intéresser