Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Évaluation (%t)
Temps de lecture 3 minutes Temps de lecture 3 minutes
Créé le 09.10.2019

La finance comportementale: stratégies pour se protéger

La recherche en finance comportementale a révélé un certain nombre d’erreurs systématiques commises par les investisseurs pour des raisons très diverses. Nous vous expliquons comment vous pouvez appliquer la théorie de la finance comportementale et comment vous pouvez l’utiliser pour optimiser vos placements financiers.

La connaissance de soi

Une première étape importante est de reconnaître que nous agissons toutes et tous de manière irrationnelle. L’économie comportementale donne de nombreux exemples d’experts financiers qui agissent eux-mêmes de façon illogique. 

Des auteurs renommés comme Daniel Kahneman, Amos Tversky et Richard Thaler ont étudié ce type de comportement et ont conclu que les personnes n’agissent pas irationnellement uniquement sur certains marchés bien précis, mais plutôt dans tout un tas de situations très différentes. C’est en prenant conscience de notre comportement que nous pouvons être plus lucides et plus critiques vis-à-vis de nos décisions.

Sur le marché, les stratégies orientées sur le long terme sont plus optimales que les tactiques à court terme

Une mentalité orientée sur le long terme permet de minimiser les erreurs comportementales. Par exemple, il est difficile de déterminer quel serait le «meilleur» jour pour acheter ou pour vendre un titre. L’expérience montre qu’une stratégie de placement sur le long terme génère habituellement plus de rendement qu’une tactique à court terme. Le mot d’ordre est donc: la stratégie avant la tactique.

Les personnes qui se connaissent bien savent que les bénéfices sur le court terme sont très tentants. Les pertes à court terme peuvent nous conduire à prendre des décisions précipitées. Une manière de résister à ces tentations est la stratégie d’Ulysse, d’après Hans-Jörg Naumer.

Des liens pour des décisions rationnelles

L’idée de base de Naumer repose sur Ulysse, le héros de l’antiquité. Ulysse devait affronter toute une série de dangers, comme le chant des sirènes auquel lui et ses compagnons devaient résister pour poursuivre leur voyage indemnes. Les sirènes sont réputées pour leur chant envoûtant qui leur permet d’attirer les marins qui, séduits par le son de leur voix, fracassaient leurs bateaux sur les récifs.

Ulysse voulait entendre leur mélopée, mais aussi survivre à la traversée de ces eaux dangereuses. Il fit donc couler de la cire dans les oreilles de ses marins puis se fit attacher au mât du navire. Ainsi, ses compagnons n’entendaient pas les sirènes tandis qu’Ulysse, prisonnier de ses liens, pu écouter leur chant mais sans se jeter à la mer. C’est comme ça qu’Ulysse et son équipage survécurent à la traversée.

La leçon pour les investisseurs est la suivante: choisissez une stratégie, et n’en changez pas: ne vous laissez pas charmer par les «Chants des sirènes» des marchés financiers. En somme, gardez le cap.

Cela s’applique notamment aux investisseurs prudents qui veulent beaucoup trop contrôler la performance de leurs investissements. Comme ils ont du mal à faire la différence entre les fluctuations de cours et les pertes de valeur réelles, ils ont tendance à changer de stratégie et à vendre leurs titres à la hâte, lorsque les prix plongent à court terme. 

Les fonds de diversification des actifs sont un moyen concret de lier ces deux aspects. Ils combinent diverses catégories de placements de façon à refléter votre stratégie de placement personnelle. Selon le type, ils comprennent une part variable d’actions et d’obligations. De cette manière, les investisseurs sont moins tentés de réagir aux variations à court terme de leurs placements et de tomber dans un «Piège de la finance comportementale».

Buy and hold – des rendements sans rien faire?

Une autre stratégie consiste à conserver vos placements une fois que vous les avez achetés. En tant qu’investisseur, vous partez ici du principe que personne ne sait vraiment comment les cours vont évoluer et que personne ne bénéficie d’«Informations d’initié». Si vous employez cette stratégie sur le long terme, vous ne prendrez jamais de mauvaises décisions en termes d’économie comportementale.

Selon l’hypothèse d’efficience des marchés d’Eugene Fama, la meilleure stratégie est celle prétend que les marchés sont efficients. Si vous ne modifiez jamais votre portefeuille sur le long terme, vous ne réagirez pas non plus aux innovations et aux changements structurels du marché.

Les produits indiciels sont-ils la meilleure option rationnelle?

Avec les produits indiciels comme les Exchange Traded Funds (ETFs), vous pouvez régler ce problème, au moins partiellement. Ces produits reflètent les évolutions du marché à un prix avantageux dans son propre portefeuille. Mais en achetant de produits indiciels, vous serez un suiveur et pourrez difficilement éviter de «suivre le troupeau».

Thorsten Hens, professeur d’économie financière à l’Université de Zurich, ajoute que les marchés ne fonctionneraient plus si tous les investisseurs optaient pour la stratégie du buy and hold. En d’autres termes, les investisseurs ne se soucieraient plus de l’évolution de la bourse. Leur horizon de placement serait d’au moins dix ans. Les prix du marché ne reflèteraient plus les évolutions futures des entreprises, les erreurs d’investissement seraient nombreuses. 

La diversification reste un élément central

Un portefeuille très diversifié offre une protection contre la surestimation de soi de la part des investisseurs. En économie comportementale, on les appelle des «Biais comportementaux». Si vous vous diversifiez constamment, vous éviterez par exemple de vous laisser influencer par le «Biais national» qui vous pousse à acheter de manière disproportionnée de nombreux investissements provenant de votre pays d’origine.

Veillez également à ce que cette diversification soit stratégique. Beaucoup d’investisseurs subissent ce qu’on appelle la «Diversification naïve», c’est-à-dire qu’ils prennent leurs décisions non pas sur la base d’arguments rationnels, mais sur la base de leur expérience. Au moment de choisir des produits financiers, faites attention à leur composition: ils doivent être compatibles à votre stratégie de placement.

Vous pouvez évaluer la page en attribuant 1 à 5 étoiles, les 5 étoiles constituant la meilleure note.
Évaluation (%t)

Ceci pourrait également vous intéresser