Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Évaluation (%t)
Temps de lecture 3 minutes Temps de lecture 3 minutes
Créé le 30.10.2019

Investir dans des fonds selon l’approche multigestionnaires

Ces dix dernières années, les stratégies multigestionnaires ont connu un authentique boom. Les produits de fonds de ce type permettent aux investisseurs privés et institutionnels une diversification encore plus large que les fonds classiques. Ils répartissent la fortune du fonds sur plusieurs gestionnaires de fonds. Mais au juste, quand est-il judicieux d’investir dans ce type de produits? Et à quoi les investisseurs doivent-ils veiller dans le cadre de cette approche? Les réponses à ces questions se trouvent ici.

Quand faire appel à l’approche multigestionnaires

Dans la gestion de fortune, le terme «multigestion» désigne la stratégie de répartition du capital parmi différents gestionnaires de fonds, travaillant au sein d’une classe d’actifs selon des styles d’investissement variés ou couvrant divers pays, secteurs, tailles d’entreprise ou catégories de placement. Cette tactique permet de composer un portefeuille diversifié. Le risque de pertes consécutif à une mauvaise décision d’un gestionnaire peut ainsi être réduit, car les autres gestionnaires compensent par leurs performances.

À quoi l’investisseur doit-il veiller?

L’approche multigestionnaires procure des avantages à l’investisseur. Les gérants de fortunes investissent selon leurs attentes dans le domaine spécifique qui leur a été attribué, ce qui permet d’exploiter de manière ciblée leurs connaissances spécifiques. Outre une plus large diversification du portefeuille, l’objectif est de réaliser une performance plus stable.

Attention toutefois, car cette approche peut engendrer des frais élevés pour les investissements, les décisions de placement étant prises par plusieurs gestionnaires.

Le fonctionnement de l’approche multigestionnaires dans les fonds est la suivante: le graphique présente un diagramme circulaire des différentes composantes d’un fonds, désignées comme suit: obligations, marché monétaire, actions CH, actions US, actions Marchés émergents. En parallèle, à chacune de ces parties correspond une couleur. Ces couleurs sont recensées dans la légende associée et annotées «Gestionnaire 1», «Gestionnaire 2», «Gestionnaire 3», «Gestionnaire 4» et «Gestionnaire 5». Le graphique indique donc que dans un fonds multigestionnaires, différents gérants se chargent de différentes composantes par exemple.

Fonds de fonds: cas particulier

Cette approche n’inclut pas uniquement les fonds gérés par plusieurs gestionnaires. Comme dans le cas d’un fonds de fonds (fund of funds en anglais), il peut également s’agir de fonds qui investissent dans d’autres fonds de placement («fonds à horizon»). Contrairement aux fonds composés de différents titres, obligations ou autres titres, un fonds de fonds regroupe plusieurs fonds avec chacun sa propre gestion.

Ce type de fonds permet à un gestionnaire de pourvoir les segments à couvrir avec dans chaque cas les fonds les plus attractifs. Ainsi, il est possible de représenter virtuellement tous les profils risque/rendement. Le fonds de fonds permet ainsi une gestion active de la fortune assise sur une large diversification et donc une gestion du risque plus importante. L’inconvénient lié à de tels produits est souvent constitué par les frais élevés qui les accompagnent. Dans les fonds de fonds se limitant dans leur sélection de produits aux fonds appartenant à l’entreprise (appelés fonds «fettered» en anglais), les frais sont généralement moins élevés que ceux ouverts dans leur sélection (fonds «unfettered»).

Une alternative intéressante pour les investisseurs

L’approche multigestionnaires s’adresse aux investisseurs souhaitant diversifier encore davantage leur portefeuille et profiter de l’expertise de plusieurs gérants de fonds. Dans des marchés efficients, les produits indiciels et les investissements à gestion passive sont en particulier prometteurs. Les produits de fonds multigestionnaires constituent une intéressante alternative de placement, notamment sur des marchés qui ne sont pas totalement efficients.

En Suisse, PostFinance propose notamment aux investisseurs différents fonds adoptant cette approche. Le La cible du lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre PostFinance Fonds 2 (n° de valeur 686’921), le La cible du lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre PostFinance Fonds 3 (n° de valeur 686’923), le La cible du lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre PostFinance Fonds 4 (n° de valeur 730’438) et le La cible du lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre PostFinance Fonds 5 (n° de valeur 730’568) s’appuient notamment sur plusieurs gestionnaires de fonds spécialisés pour les actions étrangères.

Le lien suivant propose une présentation de tous les fonds de PostFinance.

Vous pouvez évaluer la page en attribuant 1 à 5 étoiles, les 5 étoiles constituant la meilleure note.
Évaluation (%t)

Ceci pourrait également vous intéresser