Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Évaluation (%t)
Temps de lecture 3 minutes Temps de lecture 3 minutes
Créé le 04.09.2019

Placements en fonds: les erreurs les plus fréquentes

Il peut s’avérer judicieux de placer son argent. Sur le long terme, les investisseurs ont de meilleures opportunités de rendement que les personnes qui laissent leur argent sur un compte d’épargne. Les placements permettent ainsi de faire fructifier le patrimoine au fil des années. Malheureusement, les investisseurs commettent souvent des erreurs qui diminuent les rendements ou entraînent même des pertes. Dans cette article, nous nous concentrons sur les erreurs les plus fréquentes et les plus lourdes de conséquences, et nous vous expliquons comment les éviter.

Conserver son argent sur un compte

Beaucoup de personnes savent qu’il serait judicieux de placer une partie de leur argent, mais elles y renoncent pour plusieurs raisons. D’une part, un certain effort doit être fourni, notamment pour s’informer correctement sur le sujet. D’autre part, il est souvent plus simple de rester dans sa «zone de confort». Dans les faits, le capital conservé exclusivement sous forme d’argent perd toutefois de sa valeur avec le temps en cas d’inflation positive.

Et il faut en outre tenir compte de l’effet des intérêts composés, qui influence encore plus les revenus des titres, car ceux-ci présentent en règle générale des rendements plus élevés que les intérêts d’un compte bancaire. Des rendements réguliers de votre capital se traduisent sur le long terme par une augmentation exponentielle de votre patrimoine. Prenons un exemple: si un placement (après déduction des frais d’investissement) génère un rendement de 3% chaque année, la valeur du placement aura doublé en l’espace d’environ 24 ans. La valeur s’accroît surtout au cours des cinq dernières années, car le capital sur lequel le rendement est obtenu aura déjà considérablement augmenté. Plus vous investissez tôt, plus vos bénéfices sur le long terme seront élevés en cas de rendement positif.

Il va de soi qu’un rendement constant ne peut jamais être garanti même si, par le passé, les placements à long terme bien diversifiés ont porté leurs fruits. En conservant votre argent sur un compte d’épargne, vous ne le faites pas fructifier.

Produits de placement complexes comme les «reverse convertibles» ou les «knock-out warrants»

Les investisseurs commettent souvent l’erreur d’acheter des produits de placement qu’ils ne comprennent pas. Par exemple:

  • Convertible bonds
  • Knock-out warrants
  • ETF répliqués synthétiquement

Ces termes ne vous disent rien? Vous n’êtes pas un cas isolé. La plupart des investisseurs ne connaissent pas assez bien ces termes techniques.

Mieux vaut ne pas investir dans un fonds en actions ou dans un autre produit financier que l’on ne comprend pas. La raison est simple: si vous ne comprenez pas la manière dont un placement fonctionne, vous ne saurez pas à quel moment il vaut la peine d’acheter ou de vendre et vous ne serez pas en mesure d’évaluer l’ampleur des risques liés à votre placement. Ce principe s’applique aux actions, aux dépôts à terme et à tous les types de fonds. Heureusement, les choses sont souvent moins compliquées qu’elles ne paraissent. Avec le temps, vous deviendrez un expert en placements.

Faire abstraction des émotions

Mieux vaut prendre les décisions d’investissement de façon rationnelle et sur le long terme. Au moment d’effectuer un placement financier, seuls les faits doivent être pris en compte. Si vous ne vous y connaissez pas très bien en marchés financiers, il est judicieux de demander une aide professionnelle auprès d’experts financiers avant d’investir. Le domaine de la «Finance comportementale» montre que les personnes commettent des erreurs systématiques qui pourraient être évitées. Si le sujet vous intéresse, vous trouverez de plus amples informations dans l’article «Finance comportementale: prendre des décisions de placement de manière plus rationnelle».

Le moment parfait n’existe pas

Beaucoup d’investisseurs attendent le bon moment, c’est-à-dire le jour où les marchés boursiers atteignent leur point le plus bas et où il devient avantageux pour eux d’acheter des parts de fonds ou d’autres titres. De plus, les investisseurs conservent souvent leurs produits bien trop longtemps: ils attendent le moment idéal pour vendre des parts de fonds ou des titres qui perdent de la valeur depuis plusieurs années déjà. Dans le jargon financier, on qualifie un tel comportement de «phobie de la perte». Les investisseurs n’admettent pas volontiers que la valeur d’un titre ou d’une part de fonds n’atteindra plus le prix d’achat.

Il existe différentes stratégies pour se protéger contre les pertes. Une méthode souvent utilisée consiste à investir régulièrement de petits montants sur une longue période. À long terme, il en résulte un prix moyen plus stable. Chez PostFinance, un tel produit s’appelle un «plan d’épargne en fonds». Il fonctionne de la même manière qu’un ordre permanent. Un montant fixe est investi régulièrement dans des fonds sélectionnés afin de minimiser le risque d’acheter au «mauvais» moment. Il existe de nombreuses possibilités pour commencer à investir.

Vous pouvez évaluer la page en attribuant 1 à 5 étoiles, les 5 étoiles constituant la meilleure note.
Évaluation (%t)

Ceci pourrait également vous intéresser