19.02.2018

Effectuer des placements même avec de petits montants

Vous souhaitez placer votre argent dans des actions ou dans un fonds de placement plutôt que de le laisser sur un compte d’épargne à la banque. Mais vous ne savez pas vraiment de quelle sommes vous pouvez ou devez vous passer. Ce sont là des questions qu’il est bien de clarifier avant de se lancer dans un placement financier. Avoir un budget et un objectif clair vous aideront.

Bonne nouvelle: vous pouvez commencer à placer votre argent en versant de petites sommes chaque mois et à le faire fructifier petit à petit. L’exemple suivant le montre: si vous commencez à l’âge de 35 ans et placez chaque mois CHF 200.– durant 30 ans, avec un rendement moyen de 4%, vous disposerez à votre départ à la retraite, à l’âge de 65 ans, d’un patrimoine de quelque CHF 140'000.–. Si vous déposez la même somme sur votre compte d’épargne avec un intérêt moyen de 0,05%, vous disposerez au bout de 30 ans d’un patrimoine de CHF 72'541.–, soit un peu plus seulement que la moitié de l’exemple précédent.

Le compte d’épargne, pour les urgences et les objectifs à court terme

Le montant dont vous disposez chaque mois pour un placement dépend de vos revenus et de vos dépenses. Il est important que vous ne placiez que l’argent dont vous pouvez vous passer. Les coûts de la vie quotidienne et les réserves pour les imprévus ont la priorité. Un investisseur devrait toujours prévoir une réserve de liquidités correspondant approximativement à trois mois de salaire. En d’autres termes, vous devriez mettre de l’argent de côté pour pouvoir l’utiliser immédiatement en cas d’urgence. Peut-être que, après avoir passé le contrôle à l’Office de la circulation routière, vous aurez besoin d’une nouvelle voiture plus tôt que prévu. Il est aussi possible qu'une facture élevée pour des soins dentaires atterrisse sur votre bureau. Vos besoins et souhaits personnels peuvent également évoluer: si vous prévoyez un voyage assez long ou des vacances en famille, vous devrez mettre de l'argent de côté. L'idéal est d'utiliser un compte d’épargne pour vos objectifs à court terme et pour la constitution de réserves. Vous ne devriez placer que l’argent dont vous pourrez vous passer à long terme.

Planification du budget pour votre potentiel de placement

La simple planification de votre budget vous permettra de savoir de combien vous disposez pour un placement. Voici comment cela fonctionne: le budget mensuel résulte du revenu dont votre ménage dispose chaque mois, duquel sont déduites vos dépenses mensuelles. Font partie des dépenses vos frais mensuels concernant les impôts, les charges sociales, le logement, la santé, les assurances, le ménage, la consommation et la mobilité. Vos frais de loisirs et de voyages en font également partie, ainsi que l’argent que vous prévoyez pour les imprévus. Si vous additionnez toutes ces dépenses, vous obtenez vos frais mensuels.

Lorsque vous établissez vos frais, veillez à être sincère envers vous-même. Vous ne tireriez aucun bénéfice d’un budget qui ne serait pas établi correctement. Le mieux est d’en parler avec une personne de confiance: faire appel à un regard extérieur vous aidera.

Maintenant, en déduisant tous ces frais de vos revenus, vous obtiendrez votre potentiel d’épargne. Et vous pourrez investir celui-ci judicieusement, selon le type de placement qui vous conviendra le mieux.

Il n’est donc pas nécessaire d’avoir un patrimoine important pour investir dans des fonds de placement. Notre experte vous explique pourquoi

lire la vidéo

Ceci pourrait également vous intéresser