Press Release

Résultat semestriel: la Poste maintient le cap sur le plan financier, mais l’environnement reste difficile

La Poste a clos le premier semestre 2022 sur un bénéfice de 259 millions de francs, en hausse de 12 millions par rapport à la même période de l’exercice précédent. S’établissant à 294 millions de francs, le résultat d’exploitation est supérieur de 55 millions à la valeur de l’année précédente, tandis que le chiffre d’affaires a progressé de 104 millions pour atteindre 3’460 millions de francs. Dans l’ensemble, le résultat est meilleur que celui du premier semestre 2021. La Poste a ainsi conforté son assise financière et elle est prête à relever les défis qui l’attendent au cours des mois à venir. La flambée des prix de l’énergie, du carburant et des matières premières ainsi que la forte progression du renchérissement se traduisent par des coûts nettement plus élevés pour la Poste, en particulier dans la logistique.

La Poste dresse un bilan financier positif du premier semestre 2022. À l’issue du deuxième trimestre 2022 également, le bénéfice, le résultat d’exploitation (EBIT) et le chiffre d’affaires (produits d’exploitation) restent supérieurs à ceux du premier semestre de l’exercice précédent. «Le résultat semestriel correspond à nos attentes et la Poste maintient le cap sur les plans stratégique et financier», déclare Alex Glanzmann, responsable Finances de la Poste. «Au cours des dernières années, nous nous sommes dotés d’une bonne assise financière, que nous avons encore renforcée au premier semestre 2022. La Poste est donc bien préparée pour relever les défis des mois à venir», précise-t-il. De fait, l’environnement économique est très difficile en raison de la forte progression du renchérissement, de la hausse record des prix de l’énergie, du carburant et des matières premières, de possibles problèmes d’approvisionnement en biens essentiels, de la situation géopolitique tendue avec la guerre en Ukraine et du moral en berne des consommateurs. Tous ces paramètres ont aussi un impact sur l’exploitation au sein de la Poste.

Ralentissement de la forte croissance sur le marché des colis

Au premier semestre, c’est l’unité Services logistiques qui a apporté la plus importante contribution au résultat du groupe en réalisant un résultat d’exploitation de 229 millions de francs. Ce chiffre est toutefois en baisse de 36 millions de francs par rapport à l’exercice précédent. Au cours du premier semestre 2022, le nombre de lettres acheminées par la Poste a diminué de 2,8% à 893,5 millions. S’agissant des colis, le recul a été plus marqué puisque la Poste en a traité 95,6 millions, ce qui représente une baisse de 5,1% par rapport à l’exercice précédent. Jusque-là ininterrompu, l’essor du commerce en ligne a ralenti au cours du premier semestre 2022. Cet essoufflement s’explique par un climat de consommation tendu et par la levée presque totale des mesures de lutte contre le coronavirus, une situation qui a amené la population à se rendre de nouveau davantage dans les magasins. Toutefois, à plus long terme, la Poste table sur une poursuite de la croissance soutenue des volumes de colis. À titre de comparaison, le volume actuel des colis dépasse de 41% celui enregistré au premier semestre 2018. La Poste continue de développer ses infrastructures de traitement des colis comme elle l’avait prévu, car des capacités supplémentaires seront nécessaires à moyen et à long terme. Ce n’est qu’à cette condition que la Poste pourra traiter et distribuer, à l’avenir également, des quantités croissantes de colis de manière efficace et dans le respect de l’environnement.

Il n’en demeure pas moins que le marché des colis est âprement disputé et qu’il se caractérise par une pression élevée sur les marges et sur les prix. Or cette pression s’est encore accentuée sous l’effet de la flambée des prix de l’énergie, du carburant et des matières premières au cours des derniers mois. «Nous en ressentons clairement les effets. Le tri et la distribution nous coûtent beaucoup plus cher qu’il y a un an», souligne le responsable Finances Alex Glanzmann. Pour 2022, la Poste estime que les coûts supplémentaires dans le secteur des colis seront de l’ordre de 30 à 40 millions de francs au total. L’entreprise s’efforce, dans la mesure du possible, de les compenser elle-même et les prendra en charge également au second semestre 2022. Toutefois, à partir de l’année prochaine, la Poste se verra contrainte de répercuter une partie de ces coûts supplémentaires. La Poste introduira dès 2023 un supplément énergétique variable et un supplément pour renchérissement sur les colis. Cette mesure concerne environ 3’500 clients commerciaux avec lesquels les prix sont convenus individuellement pour les prestations colis nationales (informations complémentaires à ce sujet dans le La cible du lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre blog médias).

PostFinance: un résultat réjouissant, mais des perspectives incertaines à court terme

PostFinance a contribué dans une large mesure au résultat semestriel positif de la Poste. Au cours des six premiers mois de l’année 2022, la banque a profité de produits plus élevés générés par les commissions sur avoirs et les transactions interbancaires, ce qui lui a permis de compenser le recul persistant des opérations d’intérêts. L’augmentation des produits des opérations de commissions et de prestations de services a également contribué au bon résultat global. La Poste considère que le relèvement du taux directeur le 17 juin 2022 est une décision fondée. La Poste et PostFinance se réjouissent du retour à un environnement de taux positifs, également dans l’intérêt de la clientèle. Toutefois, à court terme, le relèvement du taux par la BNS aura une incidence négative sur les produits des commissions sur avoirs et sur les transactions interbancaires. PostFinance s’attend par conséquent à un recul sensible du résultat des opérations d’intérêts au second semestre 2022. La banque estime que les opérations d’intérêts classiques reprendront des couleurs à moyen terme, mais que la reprise ne se concrétisera que progressivement.

Stabilité pour RéseauPostal, nette hausse du nombre de voyageurs chez CarPostal

Malgré les pertes enregistrées au niveau des lettres et malgré le recul des versements effectués aux guichets, le résultat de Réseau Postal est resté stable. Pour sa part, l’unité Services de communication se trouve encore en phase de développement et évolue conformément aux prévisions. Le résultat d’exploitation de Services de mobilité a augmenté de 5 millions de francs par rapport au premier semestre 2021. Il est réjouissant de constater que CarPostal a enregistré une hausse de 20% du nombre de voyageurs, ce qui tient à l’élargissement de son offre ainsi qu’à une reprise de la demande.

«Poste de demain» est la voie à suivre

L’évolution actuelle sur les marchés conforte la Poste dans sa conviction d’être sur la bonne voie avec sa stratégie «Poste de demain». Développant ses infrastructures pour l’économie et la population en Suisse, elle s’attache aussi à réduire la dépendance à l’égard des chaînes d’approvisionnement mondiales en rachetant des entreprises de logistique dans des pays voisins. De plus, la Poste élargit son offre en fonction de l’évolution des besoins de la clientèle et poursuit sa croissance en s’engageant dans de nouveaux secteurs d’activité. «Malgré un contexte difficile, nous tenons notre promesse et assurons la fourniture de produits et de services aux habitants et aux entreprises du pays dans les meilleures conditions possibles, jouant ainsi notre rôle de moteur d’une Suisse moderne», conclut Alex Glanzmann.

Chiffres clés du groupeUnitéExercice 20211er semestre 20211er semestre 2022
Chiffres clés du groupe
Produits d’exploitation
Unité
Millions de CHF
Exercice 2021
6’877
1er semestre 2021
3’356 
1er semestre 2022
3’460
Chiffres clés du groupe
Résultat d’exploitation (EBIT)
Unité
Millions de CHF
Exercice 2021
515 
1er semestre 2021
239 
1er semestre 2022
294
Chiffres clés du groupe
Bénéfice consolidé
Unité
Millions de CHF
Exercice 2021
457 
1er semestre 2021
247
1er semestre 2022
259
Chiffres clés du groupe
Total du bilan
Unité
Millions de CHF
Exercice 2021
128’397
1er semestre 2021
132’132 
1er semestre 2022
129’705
Chiffres clés du groupe
Fonds propres
Unité
Millions de CHF
Exercice 2021
8’832
1er semestre 2021
8’291 
1er semestre 2022
9’818
Chiffres clés du groupe
Investissements
Unité
Millions de CHF
Exercice 2021
670
1er semestre 2021
228
1er semestre 2022
194
Chiffres clés du groupe
Effectif du groupe
Unité
UP
Exercice 2021
33’207
1er semestre 2021
32’989 
1er semestre 2022
33’831
Chiffres clés de PostFinance SAUnitéExercice 20211er semestre 20211er semestre 2022
Chiffres clés de PostFinance SA
Nombre de clients
Unité
Milliers
Exercice 2021
2’576
1er semestre 2021
2’629
1er semestre 2022
2’486
Chiffres clés de PostFinance SA
Patrimoine des clients
Unité
Millions de CHF
Exercice 2021
110’715
1er semestre 2021
116’742
1er semestre 2022
103’219
Chiffres clés de PostFinance SA
Patrimoine des clients insensible aux taux d’intérêt
Unité
Millions de CHF
Exercice 2021
18’219
1er semestre 2021
17’129
1er semestre 2022
15’810
Chiffres clés de PostFinance SA
Hypothèques
Unité
Millions de CHF
Exercice 2021
6’262
1er semestre 2021
6’120
1er semestre 2022
6’299
Chiffres clés de PostFinance SA
Évolution du patrimoine des clients
Unité
Millions de CHF
Exercice 2021
-12’964
1er semestre 2021
-6’936
1er semestre 2022
-7’496
Chiffres clés de PostFinance SA
Effectif
Unité
UP
Exercice 2021
3’237
1er semestre 2021
3’233
1er semestre 2022
3’233

Principaux chiffres clés des segments

Le segment Swiss Post Solutions ne figure plus dans les comptes par segment à la suite de la classification de Swiss Post Solutions en tant qu’activité abandonnée. L’unité Swiss Post Solutions a été vendue le 30 mars 2022.

Produits d’exploitation (Millions de CHF)1er semestre 20211er semestre 2022
Produits d’exploitation (Millions de CHF)
Services logistiques
1er semestre 2021
2’086
1er semestre 2022
2’106
Produits d’exploitation (Millions de CHF)
RéseauPostal
1er semestre 2021
303
1er semestre 2022
283
Produits d’exploitation (Millions de CHF)
Services de communication
1er semestre 2021
16
1er semestre 2022
29
Produits d’exploitation (Millions de CHF)
Services de mobilité
1er semestre 2021
537
1er semestre 2022
528
Produits d’exploitation (Millions de CHF)
PostFinance
1er semestre 2021
751
1er semestre 2022
817

Résultat d’exploitation (Millions de CHF)1er semestre 20211er semestre 2022
Résultat d’exploitation  Le résultat d’exploitation correspond au résultat avant résultat financier non opérationnel et impôts (EBIT). (Millions de CHF)
Services logistiques
1er semestre 2021
265
1er semestre 2022
229
Résultat d’exploitation  Le résultat d’exploitation correspond au résultat avant résultat financier non opérationnel et impôts (EBIT). (Millions de CHF)
RéseauPostal
1er semestre 2021
-41
1er semestre 2022
-39
Résultat d’exploitation  Le résultat d’exploitation correspond au résultat avant résultat financier non opérationnel et impôts (EBIT). (Millions de CHF)
Services de communication
1er semestre 2021
-31
1er semestre 2022
-35
Résultat d’exploitation  Le résultat d’exploitation correspond au résultat avant résultat financier non opérationnel et impôts (EBIT). (Millions de CHF)
Services de mobilité
1er semestre 2021
9
1er semestre 2022
14
Résultat d’exploitation  Le résultat d’exploitation correspond au résultat avant résultat financier non opérationnel et impôts (EBIT). (Millions de CHF)
PostFinance
1er semestre 2021
79
1er semestre 2022
164