Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Évaluation (%t)
Temps de lecture 4 minutes Temps de lecture 4 minutes
Créé le 21.01.2019

Esports Experiment PostFinance: les objectifs du coach

Avec l’Esports Experiment, PostFinance ouvre de nouvelles voies en matière de sponsoring: l’établissement financier soutient une équipe de cinq e-sportifs durant un entraînement professionnel d’un an. Le coach «NicoThePico» sait quelles qualités ses joueurs doivent apporter et comment son équipe doit jouer pour réaliser les meilleures performances.

Le gaming se professionnalise: la scène locale d’Esports se développe rapidement et une nouvelle équipe l’a rejointe cette année, bâtie et entraînée à un niveau professionnel par PostFinance. Depuis janvier 2019, l’équipe d’Esports composée des cinq joueurs Mahdi «Pride» Nasserzadeh, Nikola «Greenfire» Dimovic, Antoine «Vango» Tinguely, Marco «Polo» Buchholz et Dennis «Koala» Berg est prête pour un projet pionnier pour tous les participants. C’est également le cas pour le coach Nicholas «NicoThePico» Korsgård. Dans un entretien, le Norvégien explique ses missions et objectifs ainsi que ses exigences vis-à-vis de ses joueurs. En effet, pour réussir dans ce sport d’un genre nouveau, aimer jouer ne suffit pas.

Dans quelle mesure l’Esports Experiment PostFinance, que vous dirigez en tant que coach, revêt-il un caractère pionnier pour vous?

Je considère l’Esports Experiment PostFinance comme une nouvelle voie et une chance unique de montrer au grand public le professionnalisme dont les e-sportifs font preuve à l’entraînement et les efforts réellement exigés pour rejoindre l’élite internationale. J’espère ainsi faire grandir la compréhension vis-à-vis de l’Esports et favoriser son acceptation en tant que discipline sportive.

Quelles sont vos missions en tant que coach de l’équipe d’Esports de PostFinance?

D’une part, je suis mis au défi de faire évoluer mon équipe au plus haut niveau du jeu League of  Legends. D’autre part, l’Esports Experiment PostFinance ne s’arrête pas là. Nous allons également gérer ensemble un budget prédéfini, discuter de questions relatives à la santé et à l’alimentation et nous assurer de prouver au public, par notre comportement et notre image, que l’Esports et un sport professionnel sérieux.

Quels objectifs votre équipe et vous-même poursuivez-vous?

Je veux que chacun de mes joueurs soit préparé au mieux au championnat européen League of Legends (LEC). Enfin, j’aimerais pouvoir recommander chaque joueur aux meilleures équipes d’Europe afin qu’ils entament leur carrière de joueurs professionnels.

Et quelles valeurs voulez-vous exprimer?

Réussir par la parfaite alliance entre engagement, motivation et passion.

Qu’exigez-vous de votre équipe?

En premier lieu le professionnalisme et la volonté de réaliser des performances au plus haut niveau, individuellement comme collectivement, mais aussi la disposition à s’entraider. Si un joueur est dans un mauvais jour, les autres doivent pouvoir compenser sa baisse de performance.

Et en tant que coach, que proposez-vous à votre équipe?

Expérience, compréhension et connaissance poussée du jeu, dont chaque joueur, mais aussi l’équipe en tant que groupe, peut profiter. Je souhaite également être un modèle pour mes joueurs et les accompagner pour traduire leur motivation et leur passion en performances de haut niveau.

Quelles qualités et compétences doit avoir un joueur professionnel de votre équipe? Dans votre sélection, à quoi avez-vous particulièrement prêté attention?

Être e-sportif, c’est avant tout faire preuve d’ouverture et avoir la capacité d’encaisser les critiques sans les prendre personnellement. En composant l’équipe, j’ai également cherché à comprendre les joueurs sur un plan plus personnel pour savoir qui pourra s’accorder et qui je peux aider à évoluer en tant que coach.

Et qu’est-ce qui vous distingue en tant que coach?

Agir avec discernement, faire preuve de compréhension, de passion, de motivation et orienter ma réflexion vers les solutions, tout en restant toujours sérieux et concentré.

Le monde du jeu vidéo évolue très rapidement. Comment restez-vous en mouvement dans votre travail?

Dans l’Esports, la capacité d’adaptation et la flexibilité sont indispensables. Pour vraiment réussir, il faut constamment se tenir informé, que ce soit concernant les nouveautés autour du jeu ou autour des rencontres internationales. C’est une tâche extrêmement exigeante.

Comme nous l’avons déjà mentionné, vous et votre équipe disposez d’un budget fixe que vous devez gérer ensemble. Quel est votre leitmotiv en matière d’argent et qu’attendez-vous de votre équipe à cet égard?

Se retrouver en difficulté financière à la fin du mois suite à une facture inattendue génère du stress. Et c’est une chose qu’il faut éviter. Personnellement, je trouve qu’il est essentiel dans la vie de bien savoir gérer son argent. Cela rend tout plus simple. En ce sens, j’espère pouvoir transmettre quelque chose à mon équipe non seulement en termes de jeu, mais aussi pour la vie en général.

Selon vous, qu’est-ce que PostFinance pourra retirer de cette expérience?

D’une part, la certitude que PostFinance a mis sur pied une belle expérience avec l’Esports Experiment, car cette discipline a un véritable avenir. Et d’autre part, elle rencontrera son public cible, les jeunes, qui grandiront avec elle et avec l’Esports.

Si vous pouviez donner un conseil aux gens dans leur planification de carrière, quel serait-il?

Sur le plan professionnel, il est également important d’avoir des rêves et de les réaliser, mais de toujours prendre soin de soi. De temps à autre, il faut s’accorder un petite pause pour oublier un temps les objectifs et se détendre.

Vous pouvez évaluer la page en attribuant 1 à 5 étoiles, les 5 étoiles constituant la meilleure note.
Évaluation (%t)

Ceci pourrait également vous intéresser