Connaissances sur les produits

Tout sur l’acquisition d’un logement en propriété

Rêvez-vous d’avoir votre propre chez vous? Laissez vos rêves devenir réalité et préparez-vous de manière optimale. Comment se présente le financement de votre propre maison ou de votre logement en propriété? Quelle est l’hypothèque la mieux adaptée? Nous vous accompagnons pour trouver la solution de financement appropriée.

  • Pour l’achat d’un logement en propriété, il vous faut des fonds propres équivalant à au moins 20% du prix d’achat (valeur de marché). Les fonds de tiers restant, représentant au maximum 80%  du prix d’achat, vous sont fournis par PostFinance sous la forme d’une hypothèque. La valeur de marché est le prix du marché qui peut être atteint à la vente de l’immeuble. Les fonds propres comprennent l'épargne et les titres, les fonds de prévoyance des 2e et 3e piliers, les assurances-vie ainsi que d’autres sources comme les avances d’hoirie.

  • Les frais courants viennent s’additionner au prix d’achat. Ceux-ci sont pris en compte dans le calcul de l’ensemble de la situation financière. Les frais annuels courants d’un immeuble incluent les frais d’hypothèque, les amortissements ainsi que les charges et les frais d’entretien. On compte 1% de la valeur de marché pour l’entretien.

  • Une dette hypothécaire doit être remboursée de deux tiers de la valeur du bien (valeur de réalisation) au plus tard au moment de la retraite. Vous avez le choix entre un amortissement direct et un amortissement indirect.

    Amortissement direct

    Vous remboursez l’hypothèque à intervalles réguliers. Ceci permet de réduire la hauteur de l’hypothèque après chaque remboursement, les frais d’intérêt baissent. En revanche, moins d’intérêts passifs peuvent être déduits dans la déclaration de revenu.

    Amortissement indirect

    Vous versez les amortissements dans une solution de prévoyance: une assurance-vie, le fonds de prévoyance PostFinance 25 et PostFinance Pension 45 ou le compte prévoyance 3a. L’hypothèque et les intérêts passifs restent toujours aussi élevés. Vous pouvez cependant déduire l’intégralité des montants versés du revenu imposable.

  • Afin de pouvoir vous permettre d’assumer votre logement en propriété sur le long terme, même avec des taux plus élevés, vous devez également remplir les critères déterminant la charge financière supportable: actuellement, le calcul de la charge financière supportable est basé sur un taux hypothécaire de 5%. L’ensemble des frais annuels courants ainsi calculés ne peuvent pas être supérieurs à 33% de votre revenu brut.

  • Situation initiale

    Valeur de marché (100%)
    CHF 500’000.–
    Capitaux propres (20%)
    CHF 100’000.–
    Hypothèque nécessaire (80%)
    CHF 400’000.–

    Part hypothécaire à amortir

    Remboursement de la dette hypothécaire allant jusqu’à 2/3 de la valeur de marché au maximum
    CHF 165’000.–
    Déduction des fonds propres
    CHF 100’000.–
    Total
    CHF 65’000.–

    Charge à assumer par an

    Hypothèse: amortissement direct en 15 ans (jusqu’à 65 ans).

    Frais d’intérêts de l’hypothèque (moyenne sur le long terme 5%)
    CHF 20’000.–
    Amortissement (1/15 de la part hypothécaire à amortir)
    CHF 4’355.–
    Entretien et charges (1% de la valeur de marché)
    CHF 5’000.–
    Total
    CHF 29’355.–

    Revenu brut nécessaire

    Charge max. de 33% du revenu brut
    CHF 29’355.–
    Total
    CHF 88’065.–
  • Pour ses offres de financement, PostFinance travaille avec les partenaires de coopération Banque Valiant SA, Berne, et Münchener Hypothekenbank eG, Munich.