Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Évaluation (%t)
Créé le 19.02.2018

Trading social: passez par les médias sociaux pour devenir un trader

Observer, commenter, voire copier les stratégies de placement d’autres utilisateurs: c’est possible avec les plateformes de trading social telles que wikifolio. Celles-ci importent le fonctionnement des médias sociaux dans le monde de la finance.

Il est révolu, le temps où les opérations boursières étaient inimaginables sans le concours d’un conseiller bancaire ou d’un courtier. Des plateformes de trading social telles que wikifolio, ayondo et eToro réunissent investisseurs et traders, contribuant ainsi à la rencontre entre la bourse et les réseaux sociaux. Le fonctionnement de ces réseaux est simple: des gestionnaires de fortunes, mais aussi des négociants privés ambitieux publient sur une plateforme leur avis sur des titres ou même sur l’ensemble de leur portefeuille. Les investisseurs peuvent consulter ces informations, les commenter, voire les reproduire. Et ce au moyen du «copy trading»: des investisseurs définissent un montant avec lequel ils veulent suivre un trader donné. Les achats et les ventes de ce trader sont alors automatiquement répliqués. À l’inverse des transactions classiques, la transparence est totale. Les décisions de placement sont directement publiées et il est possible d’en parler ouvertement.

Une plateforme pour négocier des idées d’investissements

Le trading social offre des possibilités encore plus vastes: sur wikifolio, par exemple, des négociants privés, des gestionnaires de fortunes et des médias financiers peuvent créer des modèles de dépôt qui reproduisent différentes idées d’investissements. Si ces certificats trouvent suffisamment de «followers», ils sont émis conjointement avec le prestataire de services financiers Lang & Schwarz. Un wikifolio virtuel donne donc naissance à un certificat dans le cadre duquel il est possible d’investir réellement en bourse. Si le certificat a du succès et affiche une performance positive, les trois parties en tirent profit: le trader, qui perçoit un pourcentage de ce certificat, l’investisseur, qui profite de la valeur ajoutée de son capital investi, et wikifolio, qui se finance au travers des frais perçus. Dans ce  modèle aussi,  les avantages résident dans la transparence: tous les frais et transactions sont connus dès le départ et l’évolution des valeurs peut être retracée sans interruption aucune. L’évolution du cours renseigne donc sur la véritable réussite de la stratégie de placement du trader.

Connaissances préalables requises

Ces réseaux de trading social ont beau se distinguer par leur convivialité, ils ne sont à recommander que sous certaines conditions aux nouveaux venus sur les marchés financiers. En effet, des connaissances de base et une certaine expérience dans le négoce de produits financiers sont requises pour la compréhension des stratégies mises en œuvre. Il n’empêche: le trading social ouvre de passionnantes perspectives, tant pour les investisseurs privés intéressés que pour les gestionnaires de fortunes.

Vous pouvez évaluer la page en attribuant 1 à 5 étoiles, les 5 étoiles constituant la meilleure note.
Évaluation (%t)

Ceci pourrait également vous intéresser