Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Évaluation (%t)
Créé le 27.03.2018

Qu’est-ce qu’une obligation?

Les obligations, ou emprunts, sont généralement des titres à revenu fixe. En guise d’introduction à l’univers des obligations, nous expliquons les caractéristiques d’une obligation classique.

Quand on parle d’obligation, il s’agit le plus souvent de «straight bond», à savoir d’une obligation sans caractéristique particulière. Son porteur perçoit un intérêt fixe pour une durée fixe elle aussi. Il existe toutefois toute une variété de types d’obligations.

Contrairement aux actions, les obligations peuvent être émises non seulement par des entreprises, mais également par des États. L’émetteur obtient ainsi des fonds externes. En d’autres termes, les investisseurs accordent un crédit à l’État ou à l’entreprise et perçoivent pour cela un intérêt annuel. Dans le cas d’une obligation classique, le taux d’intérêt (appelé coupon) est fixe. Il en est de même pour la durée. Autrement dit, les investisseurs savent à l’avance combien de temps ils devront patienter avant de récupérer leur capital.

En quoi consiste le risque dans le cadre d’obligations?

Les obligations se négocient en bourse et sont sujettes à des fluctuations de cours. En effet, le taux d’intérêt est fixe mais les risques du placement peuvent varier. Néanmoins, ces derniers sont normalement beaucoup moins importants que pour les actions. Le risque lié à un emprunt dépend notamment de la durée résiduelle, de la solvabilité du débiteur et de la monnaie. Ces critères déterminent également le rendement: un risque plus élevé pour les investisseurs est synonyme de rendement plus important. En outre, il existe entre autres un risque de liquidité. On entend par là le risque que l’obligation ne puisse être négociée que difficilement car les acheteurs sont peu nombreux. Vous devez donc tabler sur de fortes baisses de prix si vous souhaitez vendre votre obligation avant son échéance. Les obligations sont également soumises au risque de variation des taux d’intérêt. Lorsqu’une obligation est émise, le montant du coupon correspond aux rendements comparables courants sur le marché. Si les taux du marché reculent pendant la durée de l’obligation, elle devient plus intéressante, car un coupon encore plus élevé sera versé. En revanche, si le niveau d’intérêt est en hausse pendant cette période, l’obligation perd de sa valeur car la différence par rapport au rendement attendu est compensée par le prix. Les obligations à court terme présentent donc un risque de variation de taux d’intérêt inférieur à celles à long terme. Bien que les risques soient normalement plus faibles que pour les actions, on peut aussi essuyer des pertes avec des obligations.

Quels sont les droits et obligations du porteur de l’obligation?

Les porteurs d’obligations possèdent uniquement des créances, car ils ne font que prêter leur fortune à un État ou à une entreprise. Ils ont ainsi droit au remboursement de leur argent à l’échéance et au versement des intérêts définis.

À qui s’adressent les obligations?

Étant donné qu’elles sont très sûres et peuvent être planifiées, les obligations conviennent plus particulièrement aux investisseurs prudents qui privilégient la sécurité. Très faibles actuellement, les taux d’intérêt ont également contribué à la perte de popularité des obligations ces dernières années. Les investisseurs institutionnels continuent en particulier d’investir de manière relativement importante dans ce type de titre. Les caisses de pensions par exemple, malgré des intérêts peu élevés, conservent une part d’obligations plutôt conséquente dans leur portefeuille, pour des raisons de sécurité, mais aussi du fait de prescriptions plus strictes en matière de placements.

Vous pouvez évaluer la page en attribuant 1 à 5 étoiles, les 5 étoiles constituant la meilleure note.
Évaluation (%t)

Ceci pourrait également vous intéresser