29.05.2018

De l’importance d’un placement sur le long terme

À court ou à long terme, il existe de nombreuses possibilités de placer de l’argent. Un investissement à court terme a l’avantage que vous pouvez accéder rapidement à votre argent en tant qu’investisseur. Un compte d’épargne constitue par exemple une bonne solution. Cependant, pour vous constituer un patrimoine de prévoyance vieillesse et atteindre des objectifs financiers plus importants, vous devriez privilégier un placement de capitaux à long terme.

Pour faire fructifier efficacement votre argent, vous devez préalablement identifier vos objectifs et besoins personnels, ce qui vous permettra de déterminer la stratégie de placement qui vous convient au mieux. Sachez qu’il n’est jamais trop tôt ou trop tard pour commencer à placer de l’argent. En outre, même à partir de petits montants, vous pouvez accroître votre capital grâce à un horizon de placement sur le long terme. Toutefois, ne vous laissez pas déstabiliser par les fluctuations du marché financier. En effet, si vous placez de l’argent sur le long terme, il y aura toujours des phases de reflux des cours. Vous ne devez pas vous laisser gagner par la panique en cas de baisse, ni investir immédiatement davantage en cas de croissance – il est essentiel de conserver son sang-froid, surtout en cas de recul des cours. Un horizon de placement à long terme vous autorise à prendre un peu plus de risques. Si vous investissez sur le long terme, votre portefeuille absorbe mieux les revers ou les corrections de la bourse qui se produisent à court terme. En effet, compte tenu de la volatilité naturelle du marché, les brèves évolutions négatives sont souvent corrigées après coup. Même si la bourse est marquée par des fluctuations constantes, les cours ont en moyenne augmenté par le passé: une stratégie de placement sur le long terme vous permet de bénéficier de ces effets.

Profitez de l’effet des intérêts composés grâce à des versements réguliers

Se constituer un patrimoine sur le long terme signifie non seulement effectuer des placements réguliers pendant une période prolongée, par exemple dans le cadre d’un plan d’épargne en fonds, mais également ne pas toucher à l’argent placé. Une personne qui, à l’âge de 35 ans, place CHF 200.– par mois à un taux d’intérêt de 4% pendant 30 ans, disposera d’un patrimoine de prévoyance de près de CHF 140’000.– à 65 ans. Si l’investisseur commençait son plan d’épargne à l’âge de 25 ans, il obtiendrait presque CHF 100’000.– de capital en plus, bien qu’il ne verse que CHF 24’000.– supplémentaires. Ces dix ans d’épargne additionnels génèrent donc près de CHF 70’000 d’intérêts en plus.

Pour vous constituer un patrimoine sur le long terme, ne misez pas sur des tendances éphémères

Si vous souhaitez accroître votre capital sur le long terme, évitez de suivre des tendances éphémères. Des produits ou des entreprises qui «font le buzz» peuvent au final dissimuler une bulle spéculative, à l’instar de la bulle Internet dans les années 1990. Dans l’euphorie qui a suivi l’apparition de différentes entreprises technologiques révolutionnaires, des milliers d’investisseurs ont placé leur argent dans des sociétés du secteur informatique et ont perdu une partie de leur fortune lorsque la tendance s’est inversée. Pour en savoir plus sur les bulles spéculatives et leur apparition, lisez cet article. La même règle s’applique aujourd’hui comme par le passé: si cela semble trop beau pour être vrai, alors ce n’est sûrement pas vrai. En conclusion, les investisseurs à long terme devraient suivre les super-tendances qui s’inscrivent dans la durée et non pas les coups de buzz fugaces.

Ceci pourrait également vous intéresser