06.06.2018

Pourquoi les cours fluctuent-ils?

Les cours connaissent des hauts et des bas, ce n’est un secret pour aucun investisseur. Mais quelle en est la raison? Qu’est-ce qui déclenche ces fluctuations?

C’est en fait très simple: comme sur n’importe quelle place de marché, les prix augmentent quand on dénombre plus d’acheteurs que de vendeurs potentiels pour une action, et inversement. Ce sont donc l’offre et la demande qui déterminent le prix. Plus les fluctuations sont importantes, plus la «volatilité» est élevée. La volatilité renseigne sur la marge de fluctuation d’un titre défini. Autrement dit, elle indique l’intensité des fluctuations du prix d’un titre en particulier et, dans une certaine mesure, le niveau de risque de ce titre.

Attentes envers une entreprise

Une autre question se pose pour expliquer ces fluctuations de prix: pourquoi une personne souhaite-t-elle acheter ou vendre une action? Ici, les choses se compliquent un peu.

Les cours reflètent les prévisions des investisseurs quant à la valeur et aux bénéfices futurs d’une entreprise. Si les investisseurs partent du principe qu’une entreprise va prospérer, le nombre de personnes souhaitant acquérir des parts va augmenter. En conséquence, la valeur de l’entreprise et celle de l’action vont s’accroître. À l’inverse, si les investisseurs s’attendent à ce que l’entreprise traverse une période difficile, ils vont chercher à se défaire de leurs parts, avec pour conséquence une chute du cours du titre. Un changement dans les prévisions entraîne donc une hausse ou une baisse du cours.

Le rôle de la situation économique générale

Certains facteurs d’ordre général jouent aussi un rôle. Par exemple, les perspectives pour l’ensemble de la branche dans laquelle l’entreprise évolue ont en principe une influence sur l’évolution du cours. L’environnement économique global, les prévisions conjoncturelles ou l’évolution des chiffres du chômage peuvent également avoir un impact sur les cours. En outre, on recense de nombreux facteurs indirects: par exemple, le taux d’intérêt ou les produits actuels d’autres placements infléchissent le comportement des investisseurs. En effet, si les taux d’intérêt sont plutôt bas, davantage d’investisseurs placent leurs fonds dans des actions, ce qui accroît leur prix. Ou vice versa. En principe, la volatilité permet aussi d’évaluer, dans une moindre mesure, l’incertitude qui règne sur le marché.

Dans tous les cas, cela démontre clairement que les cours ne fluctuent jamais exclusivement pour des raisons rationnelles. Les investisseurs doivent toujours se rappeler que de nombreux facteurs psychologiques sont susceptibles d’influencer les cours. En définitive, estimer des bénéfices futurs n’est pas une mince affaire. Par ailleurs, de nombreux investisseurs ont des difficultés à nager à contre-courant; c’est bien souvent la raison pour laquelle beaucoup d’entre eux effectuent des transactions similaires et suivent la majorité, bien que cela semble irrationnel. Des rumeurs distillées de manière ciblée ou une spéculation consciente de la part d’investisseurs professionnels peuvent également influer sur les cours, de même qu’une nervosité générale due à la situation politique internationale, indépendamment des faits et chiffres réels concernant l’entreprise et la branche.

Ceci pourrait également vous intéresser