Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Évaluation (%t)
Créé le 03.01.2019

Vous avez touché de l’argent en héritage – et maintenant?

Si vous souhaitez le placer, vous pouvez par exemple investir chaque mois une somme d’argent, provisionner votre portefeuille tous les ans ou encore placer directement un montant en une fois. Cette dernière pratique est très courante parmi les héritiers. Le droit des successions suisse prévoit une réserve héréditaire qui garantit une part de la succession aux proches parents du défunt. Ainsi, il existe de fortes chances d’entrer au moins une fois en possession d’un héritage. Mais que faire le moment venu? Recevoir une grosse somme d’argent d’un coup a de quoi en effrayer plus d’un.

Nous vous présentons les différentes options pour gérer votre héritage – et peut-être pouvoir en placer une partie sur le long terme.

Qui hérite de quelle somme en Suisse, au juste? Peu d’informations officielles sont disponibles à ce sujet. Cependant, une La cible du lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre étude révèle qu’environ 63 milliards de francs ont été transmis dans le cadre de successions en 2015. Cela correspond à peu près au montant total épargné par tous les particuliers en Suisse en un an, une somme plutôt rondelette. Naturellement, l’héritage n’est que rarement réparti équitablement: 35% des successions sont comprises entre CHF 0.– et CHF 50’000.–, qui sont répartis entre plusieurs héritiers. Ainsi, la plupart des héritiers reçoivent de petites sommes alors que peu d’entre eux en reçoivent de généreuses. Il ne faut pas oublier que les héritiers doivent s’acquitter d’un impôt sur la succession. Faisant l’objet de réglementations cantonales, cet impôt dépend du montant du patrimoine légué. Dans la plupart des cantons, le conjoint, le partenaire enregistré ainsi que les descendants directs en sont exonérés. Malgré tout, il est aussi possible de faire fructifier un petit héritage comprenant quelques milliers de francs. Les possibilités dont vous disposez pour utiliser votre héritage sont multiples.

Vous avez touché de l’argent en héritage? Voici les points que vous devez examiner

Toucher de l’argent suite à une succession provoque une situation peu commune: vous obtenez subitement une somme d’argent dont vous pouvez disposer librement. Posez-vous les questions suivantes:

  • Quelle est votre situation financière? Avez-vous des dettes?
  • Quel est l’état de votre prévoyance? Pourriez-vous combler des lacunes de cotisations avec l’argent reçu?
  • Y a-t-il un rêve que vous souhaitez réaliser depuis longtemps?
  • Souhaitez-vous (commencer à) placer de l’argent?

Vouloir exaucer un rêve grâce à une somme d’argent reçue de manière inopinée est tout à fait légitime. Mais demandez-vous également si vous souhaitez utiliser l’héritage – ou ce qu’il en reste – pour effacer vos dettes, améliorer votre prévoyance ou effectuer un placement. Et ce, parce que selon vos objectifs à long terme, il peut valoir la peine d’investir le montant de votre héritage.

Même le placement de petits montants peut s’avérer fructueux

En général, un héritage se prête particulièrement bien à un placement financier: le plus souvent, il n’est pas possible de le planifier, de l’intégrer dans un budget ou même de l’escompter – selon cette logique, il s’agit d’une somme dont on peut donc continuer à se passer pendant longtemps. C’est là une belle occasion d’élargir ses connaissances sur les placements. Même de petits placements à long terme permettent de dégager des rendements positifs. Le principe valable pour tous les autres placements s’applique également dans le cas d’un héritage: investissez-le en fonction de votre stratégie de placement.

Vous pouvez éventuellement utiliser votre héritage pour diversifier davantage votre portefeuille actuel. Dans ce cas, nous vous recommandons les fonds, par exemple. Cependant, vous souhaiterez peut-être faire vos tout premiers pas dans le monde des placements en n’investissant pas la totalité du capital d’une seule traite mais progressivement. Le plan d’épargne en fonds avec des versements réguliers serait alors une option adéquate. Cette solution vous permettrait en outre de minimiser le risque d’investir au mauvais moment – et, le cas échéant, de payer des prix trop élevés pour vos investissements. Autrement, vous pouvez volontairement appliquer au patrimoine fraîchement obtenu une stratégie de placement différente de celle poursuivie pour vos placements préexistants: pourquoi pas placer ce nouveau capital avec de meilleures perspectives de rendements et accepter ainsi des risques accrus? Afin de vous aider à choisir le placement financier idéal en fonction de vos besoins et de vos objectifs, votre conseiller ou votre conseillère se tient à votre disposition – et ce, quel que soit le volume de votre héritage.

Pensez à votre prévoyance vieillesse

Selon votre situation personnelle au moment de la succession, la priorité sera donnée à différents objectifs. Dans tous les cas, gardez toujours à l’esprit votre prévoyance vieillesse. Peut-être pourriez-vous utiliser une partie de votre héritage pour verser des fonds dans votre pilier 3a ou effectuer un rachat dans la caisse de pensions? À ce stade, il vaut néanmoins la peine d’examiner précisément les conditions et de vérifier si cela est intéressant pour vous.

En cas de succession, les héritiers ont d’importants défis à surmonter – un brusque renversement de la situation patrimoniale peut même se produire pour certains d’entre eux. Ils se retrouvent alors face à de nombreuses possibilités et obligations, mais aussi à des opportunités. En effet, un cas de succession peut constituer une occasion intéressante de se lancer dans les placements. Comme pour tout placement, il faut d’abord choisir un montant et une durée déterminée puis réaliser les combinaisons opportunes selon les possibilités. Suivant le volume dont il est question, il ne faut pas négliger votre plaisir personnel: réaliser un petit rêve avec votre héritage ou l’investir dans une formation ou un perfectionnement n’est pas une mauvaise idée. A contrario, si vous souhaitez faire fructifier votre héritage à long terme, il est recommandé d’étudier les diverses possibilités de placement pour en profiter le moment venu.

Vous pouvez évaluer la page en attribuant 1 à 5 étoiles, les 5 étoiles constituant la meilleure note.
Évaluation (%t)

Ceci pourrait également vous intéresser