Notre positionnement: les bourses espèrent et s’inquiètent

Un nouvel effondrement marqué des indicateurs anticipés pour l’économie américaine a fortement ébranlé les bourses début octobre. L’évolution de la situation politique donne toutefois des raisons d’espérer.

En ce début de quatrième trimestre, le contexte est encore difficile pour les investisseurs. Plusieurs facteurs entravent actuellement les marchés: le différend commercial non résolu entre la Chine et les États-Unis, l’issue incertaine du Brexit et l’assombrissement de la conjoncture.

Les investisseurs ont eu un moment de panique au début du trimestre. Un baromètre de l’industrie américaine suivi de près par les marchés financiers, l’indice ISM manufacturier, a chuté, atteignant son niveau le plus bas depuis dix ans. Les entreprises de services américaines se montraient, dans le même temps, elles aussi moins optimistes, ce qui a ressuscité les craintes des investisseurs que la première économie mondiale entre en récession.

Les espoirs reposent donc une fois de plus sur les banques centrales.

Tant qu’il y a des négociations, il y a de l’espoir

Les espoirs reposent donc une fois de plus sur les banques centrales, et principalement sur la banque centrale américaine, qui, avec ses taux directeurs nettement positifs, a plus de marge de manœuvre que les autres grandes banques centrales. La prochaine baisse de taux directeur est attendue dès fin octobre aux États-Unis.

Les négociations qui viennent de reprendre entre les gouvernements chinois et américain d’une part et entre l’Union européenne et la Grande-Bretagne d’autre part, ont également suscité l’espoir. Dans le cadre de ces négociations, la livre britannique s’est appréciée de près de 4% par rapport au franc. Mais aucune solution claire ne se profile pour le différend commercial ou pour le Brexit. On ne sait pas non plus si la situation économique mondiale s’améliorerait durablement en cas d’accord, ni le temps que cela prendrait.

Conserver un positionnement prudent

Tant que les signaux conjoncturels resteront négatifs, nous nous attendons à ce que la situation reste tendue sur les marchés financiers. Nous comptons aussi sur des fluctuations supérieures à la moyenne. Cela incite à conserver une position défensive dans les portefeuilles. Nous appliquons ce comportement défensif à nos portefeuilles avec des positions sur le yen japonais et les placements en or. Nous considérons aussi une légère sous-pondération de la part d’actions comme une stratégie adaptée à l’environnement actuel.

Surpondérer les fonds immobiliers

Dans ce contexte, les fonds immobiliers suisses nous semblent attrayants. Le rendement annuel sur distribution de ces fonds est actuellement de près de 3%. C’est nettement plus que le rendement à l’échéance d’un emprunt de la Confédération à dix ans, qui est de –0,7%. Selon nous, le risque plus élevé des fonds immobiliers par rapport aux obligations de la Confédération est ainsi compensé de manière adaptée. En effet, tandis que les fonds immobiliers réagissent en général relativement peu aux fluctuations du marché des actions, de grosses corrections du marché boursier ont un impact négatif y compris pour cette catégorie de placement.

Rendements sur distribution attractifs des fonds immobiliers

Rendements sur distribution des fonds immobiliers par rapport au rendement à l’échéance des obligations de la Confédération à 10 ans

Le graphique présente le rendement sur distribution moyen des fonds immobiliers par rapport au rendement à l’échéance des obligations de la Confédération à 10 ans. Tandis que les rendements des obligations de la Confédération à 10 ans ont fortement chuté ces dernières années, les dividendes des fonds immobiliers restent à près de 3% en moyenne.

Alors que le rendement à l’échéance des obligations de la Confédération à 10 ans a fortement chuté ces dernières années, les dividendes des fonds immobiliers restent à près de 3% en moyenne.

La correction sur le marché suisse des capitaux se maintient

Si l’on considère les valeurs d’indice des différentes catégories de placement par rapport au mois précédent, aucune variation de valeur significative n’apparaît. Cela donne une impression de calme et de stabilité. Ce n’est toutefois pas le cas. Les marchés boursiers en particulier ont enregistré de fortes fluctuations ces dernières semaines. Sur les marchés des obligations, c’est surtout l’évolution des intérêts suisses qui est notable. La Suisse est le seul pays où les intérêts à long terme ont autant augmenté au cours des deux derniers mois et où les gains du premier semestre ont autant fondu.

Évolution des valeurs des catégories de placements

Monnaies 1 mois en CHF YTD en CHF
Monnaies
EUR
1 mois en CHF
0,2%
YTD year to date: depuis le début de l’année en CHF

-2,5%

Monnaies
USD
1 mois en CHF
0,5%
YTD year to date: depuis le début de l’année en CHF
1,5%
Monnaies
JPY
1 mois en CHF
0.1%
YTD year to date: depuis le début de l’année en CHF
3,0%

Actions 1 mois en CHF YTD en CHF
1 mois en ML YTD en ML
Actions
Suisse
1 mois en CHF
-0,9%
YTD year to date: depuis le début de l’année en CHF
22,6%
1 mois en ML monnaie locale

-0,9%

YTD year to date: depuis le début de l’année en ML monnaie locale
22,6%
Actions
Monde
1 mois en CHF
-0,7%
YTD year to date: depuis le début de l’année en CHF
17,6%
1 mois en ML monnaie locale
-1,2%
YTD year to date: depuis le début de l’année en ML monnaie locale
15,9%
Actions
États-Unis
1 mois en CHF
-0,8%
YTD year to date: depuis le début de l’année en CHF
20,4%
1 mois en ML monnaie locale
-1,3%
YTD year to date: depuis le début de l’année en ML monnaie locale
18,6%
Actions
Zone euro
1 mois en CHF
-0,5%
YTD year to date: depuis le début de l’année en CHF
14,1%
1 mois en ML monnaie locale
-0,7%
YTD year to date: depuis le début de l’année en ML monnaie locale
17,1%
Actions
Grande-Bretagne
1 mois en CHF
0,2%
YTD year to date: depuis le début de l’année en CHF
9,5%
1 mois en ML monnaie locale
-1,0%
YTD year to date: depuis le début de l’année en ML monnaie locale
10,6%
Actions
Japon
1 mois en CHF
2,1%
YTD year to date: depuis le début de l’année en CHF
12,2%
1 mois en ML monnaie locale
2,0%
YTD year to date: depuis le début de l’année en ML monnaie locale
8,9%
Actions
Pays émergents
1 mois en CHF
-0,4%
YTD year to date: depuis le début de l’année en CHF
7,1%
1 mois en ML monnaie locale
-0,9%
YTD year to date: depuis le début de l’année en ML monnaie locale
5,5%

Obligations 1 mois en CHF YTD en CHF
1 mois en ML YTD en ML
Obligations
Suisse
1 mois en CHF
-0,9%
YTD year to date: depuis le début de l’année en CHF
4,3%
1 mois en ML monnaie locale

-0,9%

YTD year to date: depuis le début de l’année en ML monnaie locale
4,3%
Obligations
Monde
1 mois en CHF
0,5%
YTD year to date: depuis le début de l’année en CHF
8,1%
1 mois en ML monnaie locale
-0,0%
YTD year to date: depuis le début de l’année en ML monnaie locale
6,4%
Obligations
Pays émergents
1 mois en CHF
-0,1%
YTD year to date: depuis le début de l’année en CHF
15,6%
1 mois en ML monnaie locale
-0,6%
YTD year to date: depuis le début de l’année en ML monnaie locale
13,8%

Placements alternatifs 1 mois en CHF YTD en CHF
1 mois en ML YTD en ML
Placements alternatifs
Immobilier Suisse
1 mois en CHF
1,3%
YTD year to date: depuis le début de l’année en CHF
22,9%
1 mois en ML monnaie locale

1,3%

YTD year to date: depuis le début de l’année en ML monnaie locale
22,9%
Placements alternatifs
Or
1 mois en CHF
1,0%
YTD year to date: depuis le début de l’année en CHF
18,3%
1 mois en ML monnaie locale
0,6%
YTD year to date: depuis le début de l’année en ML monnaie locale
16,5%

Notre positionnement Focus Suisse

Liquidités TAA avant TAA maintenant
Liquidités
CHF
TAA avant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
5,0%
TAA maintenant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
5,0%
Liquidités
JPY
TAA avant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
2,0%
TAA maintenant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
2,0%
Liquidités
Total
TAA avant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
7,0%
TAA maintenant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
7,0%

Actions
TAA avant TAA maintenant
Actions
Suisse
TAA avant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
28,0%
TAA maintenant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
28,0%
Actions
États-Unis
TAA avant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
7,0%
TAA maintenant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
7,0%
Actions
Zone euro
TAA avant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
3,0%
TAA maintenant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
3,0%
Actions
Grande-Bretagne
TAA avant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
1,0%
TAA maintenant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
1,0%
Actions
Japon
TAA avant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
2,0%
TAA maintenant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
2,0%
Actions
Pays émergents
TAA avant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
3,0%
TAA maintenant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
3,0%
Actions
Total
TAA avant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
44,0%
TAA maintenant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
44,0%

Obligations TAA avant TAA maintenant
Obligations
Suisse
TAA avant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
13,0%
TAA maintenant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
13,0%
Obligations
Monde
TAA avant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
12,0%
TAA maintenant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
12,0%
Obligations
Pays émergents
TAA avant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
8,0%
TAA maintenant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
8,0%
Obligations
Total
TAA avant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
33,0%
TAA maintenant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
33,0%

Placements alternatifs TAA avant TAA maintenant
Placements alternatifs
Immobilier Suisse
TAA avant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
9,0%
TAA maintenant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
9,0%
Placements alternatifs
Or
TAA avant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
7,0%
TAA maintenant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
7,0%
Placements alternatifs
Total
TAA avant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
16,0%
TAA maintenant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
16,0%
Vous pouvez évaluer la page en attribuant 1 à 5 étoiles, les 5 étoiles constituant la meilleure note.
Évaluation (%t)