Notre positionnement: les marchés boursiers se traînent jusqu’au prochain pic

Les signaux conjoncturels tendent à rester faibles dans le monde entier. En revanche, la situation relative à certains conflits politiques notoires s’est améliorée, y compris sur le front britannique, dont nous augmentons légèrement la part d’actions.

Les montagnes russes continuent à la bourse

Début septembre, les marchés des actions ont chuté de 6% en peu de temps. C’est déjà la sixième fois depuis début 2018 que l’on observe un effondrement de cette ampleur. Et pour la sixième fois, ils ont repris de la vigueur tout aussi rapidement. Les principaux indices boursiers en Suisse, aux États-Unis et en Europe frôlent leurs records.

La conjoncture internationale ne s’est pas améliorée pour autant. Il n’y a toujours pas de signes de récession: que ce soit aux États-Unis ou en Europe et en Suisse. Mais les entreprises et les consommateurs se sont montrés moins optimistes le mois dernier. Ainsi, les indicateurs avancés en matière de croissance économique dans les économies développées se sont détériorés pour le neuvième mois consécutif.

Depuis janvier 2018, les bourses sont beaucoup plus agitées

Évolution du cours du MSCI USA depuis janvier 2016

Le graphique montre l’évolution des cours des actions américaines depuis janvier 2016. En janvier 2018, les bourses se sont effondrées pour la première fois en deux ans. Depuis lors, les marchés fluctuent et atteignent sans cesse de nouveaux records. Après le dernier effondrement enregistré au troisième trimestre, les bourses reprennent rapidement de la vigueur.

Par rapport aux années 2016 et 2017, les cours boursiers font les montagnes russes depuis début 2018: après chaque effondrement, ils atteignent de nouveaux records. Après le dernier effondrement, les bourses reprennent également de la vigueur.

Selon nous, la situation politique à court terme s’est améliorée en Grande-Bretagne.

Dégel politique à l’automne?

Globalement, la situation politique est moins tendue. Les gouvernements chinois et américain ont annoncé leur intention de reprendre les négociations. De premières petites concessions ont également été faites concernant les droits de douane. Reste à savoir si la trêve commerciale va durer et si elle se répercutera sur l’optimisme accru des entreprises des deux côtés du Pacifique. L’histoire nous apprend qu’il ne faut pas se réjouir trop tôt de l’avancée des négociations entre la Chine et les États-Unis.

Selon nous, la situation politique à court terme s’est quelque peu améliorée en Grande-Bretagne. Cela n’est pas uniquement dû à l’adoption par le Parlement d’une loi visant à empêcher un Brexit dur au 31 octobre. Pour la première fois depuis des mois, en raison des récents changements de pouvoir, la probabilité que le Parlement britannique accepte une sortie ordonnée et négociée de l’UE a augmenté. Dans ce nouveau contexte, le rapport opportunité/risque des placements britanniques nous semble moins négatif que pour les mois précédents. Nous augmentons donc modérément la part des actions britanniques dans nos portefeuilles.

Conserver un positionnement défensif

De manière générale, nous conseillons à nos clients de conserver une sous-pondération de leurs placements en actions compte tenu des incertitudes conjoncturelles et politiques ainsi que des fluctuations boursières en hausse. Nous recommandons désormais de sous-pondérer également légèrement les actions américaines.

Pour couvrir les risques, nous conseillons de surpondérer les placements en or et le yen japonais dans le portefeuille. En revanche, nous voyons des opportunités du côté des obligations d’État des pays émergents. Ces obligations libellées en dollars américains présentent en moyenne un taux de rendement actuariel de plus de 6%. Pour les placements libellés en francs, nous conseillons d’acheter des fonds immobiliers suisses. Par rapport aux obligations suisses qui présentent des rendements à peine positifs, les fonds immobiliers génèrent des dividendes de 2,7% en moyenne.

Fin de la hausse du marché des obligations

L’humeur sur les marchés boursiers s’est nettement améliorée en septembre. Les principaux indices boursiers, à l’exception des indices asiatiques, s’approchent de leurs records. Parallèlement, l’humeur sur les marchés des obligations a brusquement changé ces dernières semaines. Les intérêts à long terme ont enregistré leur plus forte progression en 18 mois, mettant ainsi un terme à l’une des plus fortes hausses des obligations d’État qu’a connue le marché obligataire ces vingt dernières années. En revanche, le prix de l’or et celui des placements immobiliers suisses ont peu évolué.

Évolution des valeurs des catégories de placements

Monnaies 1 mois en CHF YTD en CHF
Monnaies
EUR
1 mois en CHF
0,8%
YTD year to date: depuis le début de l’année en CHF

–2,7%

Monnaies
USD
1 mois en CHF
2,2%
YTD year to date: depuis le début de l’année en CHF
0,8%
Monnaies
JPY
1 mois en CHF
–0,5%
YTD year to date: depuis le début de l’année en CHF
2,2%

Actions 1 mois en CHF YTD en CHF
1 mois en ML YTD en ML
Actions
Suisse
1 mois en CHF
3,2%
YTD year to date: depuis le début de l’année en CHF
24,6%
1 mois en ML monnaie locale

3,2%

YTD year to date: depuis le début de l’année en ML monnaie locale
24,6%
Actions
Monde
1 mois en CHF
6,5%
YTD year to date: depuis le début de l’année en CHF
19,5%
1 mois en ML monnaie locale
4,3%
YTD year to date: depuis le début de l’année en ML monnaie locale
18,5%
Actions
États-Unis
1 mois en CHF
6,6%
YTD year to date: depuis le début de l’année en CHF
22,4%
1 mois en ML monnaie locale
4,4%
YTD year to date: depuis le début de l’année en ML monnaie locale
21,4%
Actions
Zone euro
1 mois en CHF
7,2%
YTD year to date: depuis le début de l’année en CHF
15,9%
1 mois en ML monnaie locale
6,3%
YTD year to date: depuis le début de l’année en ML monnaie locale
19,0%
Actions
Grande-Bretagne
1 mois en CHF
6,8%
YTD year to date: depuis le début de l’année en CHF
10,0%
1 mois en ML monnaie locale
2,3%
YTD year to date: depuis le début de l’année en ML monnaie locale
12,8%
Actions
Japon
1 mois en CHF
5,8%
YTD year to date: depuis le début de l’année en CHF
11,7%
1 mois en ML monnaie locale
6,3%
YTD year to date: depuis le début de l’année en ML monnaie locale
9,3%
Actions
Pays émergents
1 mois en CHF
7,4%
YTD year to date: depuis le début de l’année en CHF
8,9%
1 mois en ML monnaie locale
5,2%
YTD year to date: depuis le début de l’année en ML monnaie locale
8,0%

Obligations 1 mois en CHF YTD en CHF
1 mois en ML YTD en ML
Obligations
Suisse
1 mois en CHF
–1,3%
YTD year to date: depuis le début de l’année en CHF
4,5%
1 mois en ML monnaie locale

–1,3%

YTD year to date: depuis le début de l’année en ML monnaie locale
4,5%
Obligations
Monde
1 mois en CHF
1,3%
YTD year to date: depuis le début de l’année en CHF
7,1%
1 mois en ML monnaie locale
–0,9%
YTD year to date: depuis le début de l’année en ML monnaie locale
6,2%
Obligations
Pays émergents
1 mois en CHF
3,4%
YTD year to date: depuis le début de l’année en CHF
15,4%
1 mois en ML monnaie locale
1,2%
YTD year to date: depuis le début de l’année en ML monnaie locale
14,5%

Placements alternatifs 1 mois en CHF YTD en CHF
1 mois en ML YTD en ML
Placements alternatifs
Immobilier Suisse
1 mois en CHF
–0,3%
YTD year to date: depuis le début de l’année en CHF
21,2%
1 mois en ML monnaie locale

–0,3%

YTD year to date: depuis le début de l’année en ML monnaie locale
21,2%
Placements alternatifs
Or
1 mois en CHF
1,4%
YTD year to date: depuis le début de l’année en CHF
17,9%
1 mois en ML monnaie locale
–0,8%
YTD year to date: depuis le début de l’année en ML monnaie locale
16,9%

Notre positionnement Focus Suisse

Liquidités TAA avant TAA maintenant
Liquidités
CHF
TAA avant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
5,0%
TAA maintenant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
5,0%
Liquidités
JPY
TAA avant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
2,0%
TAA maintenant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
2,0%
Liquidités
Total
TAA avant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
7,0%
TAA maintenant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
7,0%

Actions
TAA avant TAA maintenant
Actions
Suisse
TAA avant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
28,0%
TAA maintenant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
28,0%
Actions
États-Unis
TAA avant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
8,0%
TAA maintenant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
7,0%
Actions
Zone euro
TAA avant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
3,0%
TAA maintenant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
3,0%
Actions
Grande-Bretagne
TAA avant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
0,0%
TAA maintenant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
1,0%
Actions
Japon
TAA avant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
2,0%
TAA maintenant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
2,0%
Actions
Pays émergents
TAA avant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
3,0%
TAA maintenant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
3,0%
Actions
Total
TAA avant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
44,0%
TAA maintenant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
44,0%

Obligations TAA avant TAA maintenant
Obligations
Suisse
TAA avant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
13,0%
TAA maintenant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
13,0%
Obligations
Monde
TAA avant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
12,0%
TAA maintenant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
12,0%
Obligations
Pays émergents
TAA avant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
8,0%
TAA maintenant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
8,0%
Obligations
Total
TAA avant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
33,0%
TAA maintenant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
33,0%

Placements alternatifs TAA avant TAA maintenant
Placements alternatifs
Immobilier Suisse
TAA avant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
9,0%
TAA maintenant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
9,0%
Placements alternatifs
Or
TAA avant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
7,0%
TAA maintenant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
7,0%
Placements alternatifs
Total
TAA avant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
16,0%
TAA maintenant Asset Allocation tactique: orientation à court et moyen termes
16,0%
Vous pouvez évaluer la page en attribuant 1 à 5 étoiles, les 5 étoiles constituant la meilleure note.
Évaluation (%t)