Aperçu du marché: pas de détente sur les places boursières cet été

L’envolée sur les marchés boursiers s’est interrompue le mois dernier, alors que les cours des actions ont globalement régressé. La demande s’est concentrée sur des placements considérés comme sûrs, parmi lesquels l’or, les emprunts d’État ou encore le franc suisse, qui ont tous affiché des gains substantiels. Les titres à risque ont pâti d’une conjoncture donnant des signes de plus en plus marqués d’un ralentissement de la dynamique de croissance mondiale. En outre, les investisseurs s’inquiètent de la menace croissante qu’ils perçoivent dans le contexte politique général, notamment avec le différend commercial qui oppose les États-Unis à la Chine et avec le risque d’un Brexit sans accord.

  • Globalement, les marchés des actions enregistrent un net repli. Des gains à deux chiffres sont de mise depuis le début de l’année. Au niveau des actions suisses, la baisse est restée limitée. Ce sont les marchés asiatiques qui ont essuyé les pertes les plus sévères.

    Évolution indexée du marché des actions en francs

    100 = 01.01.2019

    Ce graphique montre l’évolution des valeurs en francs sur les marchés des actions pour la Suisse, le monde et les pays émergents au cours des douze derniers mois. La hausse des cours des mois précédents a fait place à des pertes marquées. En comparaison, les valeurs suisses sont celles qui ont le mieux résisté.
    Source: Thomson Reuters Datastream

    Au cours du dernier mois, les actions ont nettement chuté dans le monde entier. Le marché helvétique est quant à lui resté fidèle à sa posture notoirement défensive dans un environnement marqué par la volatilité des marchés financiers. Les valeurs suisses ont en effet enregistré des pertes relativement minimes. Les marchés des actions des pays émergents ont été les plus fortement touchés. Depuis le début de l’année, les actions suisses calculées en francs ont continué d’afficher des gains de plus de 18%.

    Ratio cours/bénéfice (C/B)

    Ce graphique présente le ratio cours/bénéfice, également abrégé en ratio C/B (P/E ratio en anglais), sur les marchés des actions pour la Suisse, le monde et les pays émergents depuis l’an 2000. Le mois dernier, dans un contexte mondial dominé par des cours d’action en baisse, le ratio C/B a chuté, sauf en ce qui concerne la Suisse.
    Source: Thomson Reuters Datastream

    Le ratio cours des actions/bénéfices des entreprises (ratio cours/bénéfice ou ratio C/B) a fléchi sous l’effet de la régression des cours mondiaux, sauf en ce qui concerne la Suisse. Le ratio C/B est un indicateur utilisé pour évaluer les titres des entreprises. Selon cet indicateur, les actions suisses sont chères en comparaison avec le reste du monde.

    Momentum des marchés

    En %

    Ce graphique représente le momentum de douze des principaux marchés boursiers mondiaux. Le momemtum est devenu négatif au cours du mois dernier. Seule la Suisse a pu tirer son épingle du jeu avec une dynamique positive alors que les autres marchés ont enregistré des valeurs négatives.
    Source: Thomson Reuters Datastream

    Après l’évolution positive qu’a connu la dynamique des cours les mois précédents, le momentum est également devenu négatif avec le fléchissement des cours. Parmi les principaux marchés des actions, le marché suisse est le seule à se positionner à contre-courant en conservant un momentum positif.

  • La baisse des rendements des emprunts d’État sûrs n’a cessé de s’accentuer. Les titres plus risqués tels que les obligations d’entreprise ont, en revanche, enregistré des gains. La chute des taux d’intérêt a été particulièrement marquée en Suisse. Au niveau des emprunts d’État européens, de plus en plus de titres présentent aujourd’hui des taux de rendement actuariels négatifs.

    Évolution indexée de la valeur des obligations d’État à 10 ans en francs

    100 = 01.01.2019

    Ce graphique montre l’évolution de la valeur en francs suisses des obligations d’État pour la Suisse, les États-Unis et l’Allemagne. Après un puissant mouvement inverse le mois dernier, la forte tendance haussière qui persiste depuis près d’un an vient à nouveau de s’accélérer.
    Source: Thomson Reuters Datastream

    L’envolée des cours des emprunts d’État qui a débuté il y a presqu’un an s’est poursuivie le mois dernier. Les cours des emprunts d’État suisses, allemands et américains ont tous enregistré des gains. Considérant leur évolution depuis le début de l’année, les obligations de la Confédération suisse arrivent en tête du classement. Les gains enregistrés sont le reflet de la baisse des taux d’intérêt.

    Évolution des taux de rendement actuariels à 10 ans

    En %

    Ce graphique montre l’évolution des rendements des obligations d’État à dix ans pour la Suisse, les États-Unis et l’Allemagne, ce qui constitue un indicateur important quant à l’évolution des taux. On observe ici une tendance baissière qui perdure et qui s’est de nouveau accélérée dernièrement. De plus en plus de titres d’État européens génèrent un rendement négatif à l’échéance.
    Source: Thomson Reuters Datastream

    Valeur de référence importante pour déterminer l’évolution des taux, les rendements actuariels des emprunts d’État à dix ans se sont nettement tassés le mois dernier, ce qui s’inscrit dans la tendance à long terme. De plus en plus de titres européens génèrent un rendement négatif dès lors qu’ils sont conservés jusqu’à la date de remboursement. Depuis le début de l’année, des gains importants sont enregistrés, à commencer pour les titres du gouvernement américain.

    Primes de risque des obligations d’entreprise

    En points de pourcentage

    Ce graphique illustre la différence entre les taux de rendement actuariels des obligations d’État et des obligations d’entreprise en dollars américains, en euros et en francs. Ces primes dites «de risque» stagnent à un bas niveau depuis plusieurs années déjà, et la situation n’a guère changé le mois dernier.
    Source: Bloomberg, Thomson Reuters Datastream

    Orientées à la baisse depuis la crise financière de 2008, les primes de risque des obligations d’entreprise ont peu évolué le mois dernier. Les entreprises continuent donc, elles aussi, de profiter du fort recul des taux d’intérêt. Plus la prime de risque est élevée, plus les frais d’intérêts à payer par les bénéficiaires de crédit, tels que les entreprises, pour assurer leur financement sont importants.

  • Au niveau des fonds immobiliers suisses cotés en bourse, la tendance à la hausse s’est confirmée ces dernières semaines. Sous l’effet de la baisse des taux d’intérêt, les cours des placements immobiliers ont poursuivi leur progression. La prime par rapport à la valeur intrinsèque des produits immobiliers composant les fonds (agio) a de nouveau augmenté dernièrement, bien qu’ayant déjà atteint un niveau élevé en comparaison historique.

    Évolution indexée de la valeur des fonds immobiliers suisses

    100 = 01.01.2019

    Ce graphique montre l’évolution de la valeur moyenne indexée des fonds immobiliers suisses cotés en bourse au cours des douze derniers mois. Alors que l’année 2018 avait été chaotique pour ce type de placements, 2019 paraît exceptionnelle. Ayant enregistré de nouvelles progressions récemment, les cours affichent une hausse d’environ 17%.
    Source: Thomson Reuters Datastream

    Alors que 2018 avait été une année difficile pour les fonds immobiliers, 2019 paraît exceptionnelle. La chute des taux d’intérêt aidant, ces placements affichent des gains substantiels. Sous l’effet d’une nouvelle baisse des taux, les cotations ont continué de grimper le mois dernier. Depuis le début de l’année, la progression se situe aux alentours de 17%.

    Agio des fonds immobiliers suisses et taux de rendement actuariels à 10 ans

    En %

    Ce graphique illustre le taux de rendement actuariel des obligations d’État suisses à 10 ans et la prime payée par les investisseurs en Suisse pour les fonds immobiliers cotés. Cette prime, qui porte également le nom d’agio, a nettement augmenté depuis le début de l’année, mais elle a déjà atteint un niveau bien plus élevé pour un taux d’intérêt équivalent. Le recul du taux d’intérêt justifie un agio plus élevé.
    Source: Bloomberg, Thomson Reuters Datastream

    La baisse des taux d’intérêt a stimulé la demande en matière de fonds immobiliers, ce qui s’est traduit le mois dernier par de nouveaux gains de cours pour ces placements assimilables à des obligations, très sensibles aux taux d’intérêt. Certes, l’agio sur la valeur intrinsèque des objets immobiliers composant les fonds s’est de nouveau envolé, mais il a déjà été bien plus élevé par le passé pour un niveau de rendement comparable des obligations à dix ans.

    Taux de vacance et prix de l’immobilier

    Ce graphique montre le taux de vacance des logements suisses et l’indice des prix pour les maisons individuelles, les objets loués et les appartements. Le taux de vacance ainsi que l’indice des prix augmentent depuis une décennie. Toutefois, les prix des appartements et de la location ont légèrement diminué ces dernières années.
    Source: Thomson Reuters Datastream

    En Suisse, l’offre immobilière est supérieure à la demande, ce qui explique le taux de vacance, en constante progression depuis dix ans. Cette évolution n’est pas restée sens effet sur les prix de l’immobilier: dernièrement, dans le cadre des transactions, les prix des logements comme ceux des objets en location ont connu une baisse. Les maisons individuelles ont pu échapper à cette tendance pour l’instant, car elles sont moins adaptées à la location et donc comme objet de placement.

  • Les marchés des devises ont retrouvé leur dynamisme après une accalmie estivale. Le franc a connu une évolution particulièrement marquée. Le cours de l’or a continué de grimper le mois dernier pour atteindre son plus haut niveau depuis cinq ans.

    Paire de monnaies Cours PPA Secteur neutre
    Évaluation
    Paire de monnaies
    EUR/CHF
    Cours
    1,08
    PPA
    1,19
    Secteur neutre
    1,10–1,27
    Évaluation
    Euro sous-évaluée
    Paire de monnaies
    USD/CHF
    Cours
    0,97
    PPA
    0,93
    Secteur neutre
    0,81–1,04
    Évaluation
    Neutre
    Paire de monnaies
    GBP/CHF
    Cours
    1,17
    PPA
    1,46
    Secteur neutre
    1,26–1,66
    Évaluation
    Livre sous-évaluée
    Paire de monnaies
    JPY/CHF
    Cours
    0,92
    PPA
    1,07
    Secteur neutre
    0,93–1,27
    Évaluation
    Yen sous-évalué
    Paire de monnaies
    SEK/CHF
    Cours
    10,18
    PPA
    12,14
    Secteur neutre
    11,00–13,28
    Évaluation
    Couronne sous-évaluée
    Paire de monnaies
    NOK/CHF
    Cours
    10,94
    PPA
    13,20
    Secteur neutre
    11,89–14,50
    Évaluation
    Couronne sous-évaluée
    Paire de monnaies
    EUR/USD
    Cours
    1,12
    PPA
    1,28
    Secteur neutre
    1,11–1,45
    Évaluation
    Neutre
    Paire de monnaies
    USD/JPY
    Cours
    105,30
    PPA
    86,28
    Secteur neutre
    71,08–101,48
    Évaluation
    Yen sous-évalué
    Paire de monnaies
    USD/CNY
    Cours
    7,02
    PPA
    6,27
    Secteur neutre
    6,05–6,50
    Évaluation
    Renminbi sous-évalué

    Source: Bloomberg, Thomson Reuters Datastream

    Les marchés des devises reprennent vie. Le franc s’est ainsi valorisé face à la plupart des devises en gagnant 2% par rapport au dollar américain, et même 5% par rapport à la livre, particulièrement faible. Le yen, une autre valeur refuge, est la seule monnaie face à laquelle il s’est déprécié. Le yen n’en reste pas moins sous-évalué et nous conseillons la devise à l’achat. Du côté des perdants figure le renminbi chinois, qui a entraîné dans sa chute les devises d’autres pays émergents.

    En parité de pouvoir d’achat, le dollar américain est la devise la plus globalement surévaluée tandis que le yen japonais est celle des principales monnaies qui présente la valorisation la plus favorable. Le franc est légèrement surévalué tandis que l’euro se maintient dans une zone neutre. À long terme, nous nous attendons à une nouvelle dissipation des asymétries dans la valorisation par rapport à la parité de pouvoir d’achat. Il n’est toutefois pas possible de dire précisément quand une correction interviendra.

    Évolution indexée de la valeur de l’or en francs

    100 = 01.01.2019

    Ce graphique illustre l’évolution indexée de la valeur de l’or en francs suisses. Après une évolution latérale au premier semestre, le métal jaune a connu un regain de vitalité pour atteindre régulièrement de nouveaux sommets. Depuis le début de l’année, il a gagné près de 17%.
    Source: Thomson Reuters Datastream

    La flambée des prix de l’or s’est poursuivie ces dernières semaines. Avec une hausse de plus de 6%, l’évolution du cours du précieux métal a supplanté celle de toutes les autres catégories de placement. Passant la barre des 1500 dollars américains l’once, les cotations ont atteint leur plus haut niveau depuis cinq ans.

Vous pouvez évaluer la page en attribuant 1 à 5 étoiles, les 5 étoiles constituant la meilleure note.
Évaluation (%t)