Aperçu du marché: Des signaux contradictoires sur les marchés financiers

La situation actuelle sur les marchés financiers est contrastée. D’une part, les investisseurs affichent toujours une certaine propension au risque et se tournent vers des placements risqués comme les actions et les obligations d’entreprise. La fin d’année a même été marquée par une envolée spectaculaire des marchés des actions. Une performance portée par la politique monétaire expansive des banques centrales qui maintiennent les taux d’intérêt bas. D’autre part, l’aggravation du conflit irano-américain a montré que les investisseurs se tournaient vers des «valeurs refuge» en période d’incertitude. Ainsi, les cours de l’or et du franc suisse en particulier ont enregistré de fortes hausses.

  • Après une envolée spectaculaire fin 2019, les marchés des actions ont quelque peu ralenti la tendance en début d’année, notamment du fait des risques géopolitiques en lien avec le conflit entre Washington et Téhéran. C’est dans les pays émergents que le momentum est le plus élevé.

    Évolution indexée du marché des actions en francs

    100 = 01.01.2020

    Ce graphique montre l’évolution des valeurs en francs sur les marchés des actions pour la Suisse, le monde et les pays émergents au cours des douze derniers mois. Depuis le début de l’année, on observe un autre mouvement haussier, quoique davantage contenu. En comparaison, le marché suisse des actions est en repli, alors que les actions des pays émergents enregistrent la plus forte hausse en janvier.
    Source: Refinitiv

    Après une envolée caractérisée par des gains élevée en fin d’année, les cours ont continué à grimper début 2020, mais à un rythme plus lent. En comparaison avec les années précédentes, c’est même un début d’année assez timide. On peut, d’une part, invoquer comme motif la récente escalade sur le plan géopolitique suite aux conséquences incertaines de l’assassinat d’un général iranien par les forces armées américaines. D’autre part, les mauvais chiffres de la production industrielle peuvent expliquer une certaine réserve.

    Momentum des marchés

    En %

    Ce graphique représente le momentum de douze des principaux marchés boursiers mondiaux. Le momentum est le rapport entre la moyenne à 10 jours et la moyenne des 240 derniers jours.  Au début de l’année, le momentum reste positif à l’échelle mondiale. En ce moment, c’est l’Asie qui en profite le plus, suivi des marchés des actions suisse, américain et britannique.
    Source: Refinitiv

    Malgré un début d’année timide sur les marchés des actions, le momentum demeure nettement positif. Cela était particulièrement marqué en Asie au cours des premières semaines de janvier. Les bons chiffres de l’industrie et une amélioration significative des relations entre la Chine et les États-Unis, opposés par un différend commercial, ont suscité l’optimisme sur le marché chinois des actions. Tandis que les bourses américaines ont enregistré une nette hausse en janvier, le marché suisse des actions s’est essoufflé.

    Ratio cours/bénéfice (C/B)

    Ce graphique présente le ratio cours/bénéfice, également abrégé en ratio C/B (P/E ratio en anglais), sur les marchés des actions pour la Suisse, le monde et les pays émergents depuis l’an 2000. Dans le contexte de la hausse des cours, le ratio C/B a augmenté le mois dernier, même s’il existe de nettes disparités régionales. Ainsi, l’évaluation du marché suisse se situe dans la fourchette la plus haute des valeurs historiques. Le ratio C/B pour l’indice boursier international ainsi que celui des actions des pays émergents présente des valeurs proches de la valeur moyenne à long terme.
    Source: Refinitiv

    Dans le monde, les valorisations des marchés des actions mesurées selon le ratio cours/bénéfice (C/B) augmentent, un phénomène qui s’est encore accéléré sous le coup de l’envolée des cours de la fin d’année. Toutefois, dans la mesure où les gains des entreprises continuer d’afficher une faible croissance, les ratios C/B augmentent. Même si la hausse des cours est actuellement bénéfique au portefeuille, le revers de la médaille est que la chute n’en sera que plus dure et se fera particulièrement sentir lors de la prochaine récession.

  • La nouvelle décennie a démarré avec une hausse timide des prix des obligations d’État par rapport au mois précédent. Les rendements actuariels des obligations d’État à 10 ans restent proches de leurs plus bas historiques. Si en 2020, les taux demeurent bas comme prévu, le rendement des portefeuilles en pâtira davantage.

    Évolution indexée de la valeur des obligations d’État en francs

    100 = 01.01.2020

    Ce graphique montre l’évolution de la valeur en francs suisses des obligations d’État pour la Suisse, les États-Unis et l’Allemagne. Le mois dernier, les obligations d’État sécurisées ont enregistré dans le monde entier des pertes suite aux gains élevés des titres à risque, en particulier des actions. Lors des premières semaines de négoce du début 2020, les rendements actuariels ont toutefois légèrement reculé, entraînant une hausse modérée des prix. Les titres américains ont enregistré la meilleure performance, suivis par les obligations de la Confédération. Les obligations de l’État allemand ont fermé la marche.
    Source: Refinitiv

    Si les marchés des actions ont connu un véritable essor en fin d’année, les obligations d’État à long terme, sécurisées, ont perdu de la valeur au dernier trimestre. Après les trois baisses de taux directeur ordonnées par la Réserve fédérale américaine (Fed), les attentes concernant les taux d’intérêt pour 2020 restent stables. La Banque centrale européenne devrait également poursuivre sa politique de taux actuelle. Si les taux restent à ce niveau, c’est-à-dire faibles, ce contexte pèsera davantage sur les rendements des portefeuilles, car ils ne pourront plus profiter des bénéfices sur cours.

    Évolution des taux de rendement actuariels à 10 ans

    En %

    Ce graphique illustre l’évolution des rendements des obligations d’État à dix ans pour la Suisse, les États-Unis et l’Allemagne. Les taux de rendement actuariels à dix ans sont un indicateur important quant à l’évolution des taux. Malgré la récente hausse, ils s’inscrivent dans une tendance durable à la baisse. En Europe, les taux de rendement actuariels demeurent négatifs.
    Source: Refinitiv

    Après s’être effondrés l’an dernier, les rendements des obligations d’État à 10 ans ont enregistré une légère reprise. Cela étant, les taux d’intérêt ont de nouveau reculé lors des premières semaines de négoce en 2020, et restent proches de leurs plus bas historiques. En Europe, les rendements actuariels restent négatifs. Cette situation pousse les investisseurs en quête de rendement toujours plus vers les placements risqués comme les obligations d’entreprises et les obligations des pays émergents.

    Primes de risque des obligations d’entreprise

    En points de pourcentage

    Ce graphique illustre la différence entre les taux de rendement actuariels des obligations d’État et des obligations d’entreprise en dollars américains, en euros et en francs. Ces primes de risque, également appelées spreads, restent à un niveau bas depuis des années. Plus le spread est bas, moins les débiteurs «à risques» doivent payer d’intérêts supplémentaires par rapport aux émetteurs étatiques sûrs.
    Source: Bloomberg, Refinitiv

    En ce début d’année, la propension au risque des investisseurs reste élevée: un phénomène que l’on n’observe pas uniquement sur les marchés des actions, mais aussi sur ceux des obligations d’État et des obligations à haut rendement: il y a peu de différence entre les taux d’intérêt de ces obligations risquées et ceux des obligations d’État plus sûres. En Suisse, l’on n’avait pas enregistré de primes de risque aussi basses depuis la période ayant précédé la crise financière.

  • Les fonds immobiliers suisses ont poursuivi leur envolée en janvier. Les investisseurs sont prêts à payer des agios records. En revanche, le marché immobilier mondial souffre de la hausse des taux d’intérêts sur le marché des capitaux.

    Évolution indexée de la valeur des fonds immobiliers suisses

    100 = 01.01.2020

    Ce graphique montre l’évolution de la valeur moyenne indexée des fonds immobiliers suisses cotés en bourse au cours des douze derniers mois. Depuis le creux enregistré il y a un an, on observe une nette tendance à la croissance, qui se poursuit jusqu’à présent.
    Source: Refinitiv

    Les actions et fonds immobiliers suisses ont commencé la nouvelle année sur les chapeaux de roue, la tendance haussière de l’année dernière se poursuivant. Ce n’est que ces derniers jours que les choses se sont un peu calmées. Il est possible que les investisseurs aient utilisé une partie des gains réalisés en 2019 pour effectuer des investissements supplémentaires dans l’immobilier. Ils ont toutefois dû payer des sommes records pour cela. Les fonds immobiliers ont profité de l’opportunité pour engranger de nouveaux afflux de capitaux.

    Agio des fonds immobiliers suisses et taux de rendement actuariels à 10 ans

    En %

    Ce graphique illustre le taux de rendement actuariel des obligations d’État suisses à 10 ans et l’agio des objets immobiliers contenus dans les fonds immobiliers suisses depuis 2000. Ce supplément, également appelé agio, est monté en flèche l’an dernier et a atteint de nouveaux sommets en janvier de cette année. Cette tendance est inversement corrélée au taux à 10 ans. Malgré le contexte actuel de taux d’intérêt bas, nous pensons que ce taux élevé ne pourra plus se justifier totalement.
    Source: Bloomberg, Refinitiv

    L’envolée des fonds immobiliers suisses cotés s’est également poursuivie en ce début d’année. De nouveaux sommets ont été atteints. Les investisseurs étaient prêts à payer des prix records. Jamais la différence entre la valeur intrinsèque d’un bien immobilier et le prix qu’il atteint sur le marché n’a été aussi grande. Malgré le contexte actuel de taux d’intérêt bas, ce taux élevé ne pourra plus se justifier totalement. Le rendement de dividendes des fonds immobiliers, relativement élevé, semble demeurer suffisamment attractif pour ne pas décourager la forte demande.

    Taux de vacance et prix de l’immobilier

    Ce graphique montre le taux de vacance des logements suisses et l’évolution des prix pour les maisons individuelles, les objets loués et les appartements. Tandis que les prix de l’immobilier présentent une tendance à la baisse au cours des 5 dernières années, les taux de vacance continuent d’augmenter.
    Source: Refinitiv

    Le 9 février aura lieu la votation relative à l’initiative populaire «Davantage de logements abordables». Celle-ci a pour objectif de fixer la part des logements nouvellement construits appartenant à des maîtres d’ouvrage d’utilité publique à au moins 10% à l’échelle de la Suisse. Les partisans espèrent ainsi que davantage de locataires pourront profiter des loyers réduits. Les détracteurs arguent quant à eux qu’en raison des directives plutôt strictes de cette initiative, il faudra construire des logements dans des zones où le taux de vacance est déjà élevé.

  • Monnaies

    Les incertitudes géopolitiques de la fin d’année se sont traduites sur les marchés des devises par une hausse de la demande en devises considérées comme sûres. La livre chute à nouveau.

    Paire de monnaies Cours PPA Secteur neutre Évaluation
    Paire de monnaies
    EUR/CHF
    Cours
    1,07
    PPA Parité de pouvoir d’achat. Cette mesure détermine un cours de change sur la base des évolutions de prix relatives.
    1,18
    Secteur neutre Portée des variations historiquement normales.
    1,10–1,26
    Évaluation
    Euro   sous-évalué
    Paire de monnaies
    USD/CHF
    Cours
    0,96
    PPA Parité de pouvoir d’achat. Cette mesure détermine un cours de change sur la base des évolutions de prix relatives.
    0,93
    Secteur neutre Portée des variations historiquement normales.
    0,81–1,04
    Évaluation
    USD neutre
    Paire de monnaies
    GBP/CHF
    Cours
    1,26
    PPA Parité de pouvoir d’achat. Cette mesure détermine un cours de change sur la base des évolutions de prix relatives.
    1,45
    Secteur neutre Portée des variations historiquement normales.
    1,25–1,65
    Évaluation
    Livre neutre
    Paire de monnaies
    JPY/CHF
    Cours
    0,88
    PPA Parité de pouvoir d’achat. Cette mesure détermine un cours de change sur la base des évolutions de prix relatives.
    1,06
    Secteur neutre Portée des variations historiquement normales.
    0,91–1,25
    Évaluation
    Yen sous-évalué
    Paire de monnaies
    SEK/CHF
    Cours
    10,17
    PPA Parité de pouvoir d’achat. Cette mesure détermine un cours de change sur la base des évolutions de prix relatives.
    12,08
    Secteur neutre Portée des variations historiquement normales.
    10,93–13,23
    Évaluation
    Couronne sous-évaluée
    Paire de monnaies
    NOK/CHF
    Cours
    10,85
    PPA Parité de pouvoir d’achat. Cette mesure détermine un cours de change sur la base des évolutions de prix relatives.
    12,99
    Secteur neutre Portée des variations historiquement normales.
    11,69–14,29
    Évaluation
    Couronne sous-évaluée
    Paire de monnaies
    EUR/USD
    Cours
    1,11
    PPA Parité de pouvoir d’achat. Cette mesure détermine un cours de change sur la base des évolutions de prix relatives.
    1,27
    Secteur neutre Portée des variations historiquement normales.
    1,11–1,44
    Évaluation
    EUR neutre
    Paire de monnaies
    USD/JPY
    Cours
    110,17
    PPA Parité de pouvoir d’achat. Cette mesure détermine un cours de change sur la base des évolutions de prix relatives.
    87,87
    Secteur neutre Portée des variations historiquement normales.
    72,31–103,42
    Évaluation
    Yen sous-évalué
    Paire de monnaies
    USD/CNY
    Cours
    6,88
    PPA Parité de pouvoir d’achat. Cette mesure détermine un cours de change sur la base des évolutions de prix relatives.
    6,30
    Secteur neutre Portée des variations historiquement normales.
    6,05–6,54
    Évaluation
    Renminbi sous-évalué

    Source: Bloomberg, Refinitiv

    Le conflit irano-américain était sous les feux de l’actualité en début d’année. Le calme sur les marchés des changes a pris fin. Les «placements sûrs» ont été demandés récemment. Cette tendance s’est notamment reflétée par l’augmentation du cours du franc suisse, qui avait toutefois amorcé sa hausse dès la mi-décembre. Le dollar américain en repli depuis décembre a toutefois pu se stabiliser. Depuis mi-décembre, la livre sterling a de nouveau perdu de la valeur, Boris Johnson soulignant la perspective sérieuse d’un Brexit sans accord. Il convient en outre de noter la réévaluation du renminbi en amont d’un premier accord dans le différend commercial opposant la Chine et les États-Unis.

    Or

    L’or a également profité des incertitudes géopolitiques et a pu poursuivre sa hausse amorcée au premier semestre 2019.

    Évolution indexée de la valeur de l’or en francs

    100 = 01.01.2020

    Ce graphique illustre l’évolution indexée de la valeur de l’or en francs suisses en aperçu annuel. Si les deux derniers trimestres avaient été marqués par un recul de la demande en «placements sûrs» comme l’or, la tendance s’est nettement et soudainement inversée dernièrement.
    Source: Refinitiv

    Si au quatrième trimestre 2019, le cours de l’or reflétait encore visiblement un apaisement quant aux craintes de récession, il a atteint de nouveaux sommets au début de l’année. L’or a également profité de la demande en «placements sûrs». Récemment, un kilo d’or valait 49’000 francs. Même si les prix se sont quelque peu rétablis par rapport à leurs sommets, l’or a affiché une dynamique de prix positive.

Vous pouvez évaluer la page en attribuant 1 à 5 étoiles, les 5 étoiles constituant la meilleure note.
Évaluation (%t)