Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Évaluation (%t)
Temps de lecture 5 minutes Temps de lecture 5 minutes
Créé le 17.01.2019

Épargner intelligemment pour le pilier 3a: cela ne doit pas forcément être douloureux

«La prévoyance ne sert à rien car je ne sais pas si j’aurai effectivement besoin de l’argent dans le futur.» C’est totalement faux. Quand on commence à effectuer des versements dans le 3e pilier en temps utile, on en profite pleinement pendant la vieillesse (même aussi avant la retraite) grâce aux avantages fiscaux et à un patrimoine plus important. Toutefois, épargner dans le pilier 3a peut s’effectuer sans douleur. Il suffit juste de savoir comment procéder.

Nous ne savons pas ce que l’avenir nous réserve. Nul ne peut dire combien de temps il lui reste sur cette terre. Quand on est jeune, on ne peut savoir avec certitude si l’on atteindra l’âge de la retraite. C’est peut-être la raison pour laquelle certains ont du mal à s’intéresser à des thèmes tels que l’AVS, la caisse de pensions, le pilier 3a et le pilier 3b dès cette période de leur vie. Sans compter qu’il peut être difficile de renoncer à certaines dépenses pour commencer à constituer cette épargne.

Mais un tel «renoncement» ne doit pas être douloureux. Vous pouvez épargner pour vous constituer un patrimoine – même avec peu d’argent. Nous parlons de sommes qui ne nécessitent pas de revenus supérieurs à la moyenne et dont chacun dispose. Un exemple: quelle somme représente les pièces de monnaie qui traînent chez vous sans être utilisées? Rien qu’en Allemagne, on estime que près de 15 milliards de pièces de un et de deux cents sont «égarées». Certes, nous ne connaissons pas le nombre pour la Suisse mais cela n’a aucune importance pour notre exemple. En effet, ce que nous montre ce nombre en Allemagne, c’est la rapidité avec laquelle ces montants somme toute insignifiants peuvent se transformer en une somme considérable.

Autre exemple pour se constituer un petit patrimoine avec peu d’argent: mettez chaque jour de côté la petite monnaie qui ne nous fera vraisemblablement pas défaut au quotidien dans votre porte-monnaie. Combien d’argent cela représente-t-il au total? Personne ne fait attention à ces quelques centimes – mais ils représentent chaque mois déjà CHF 50.–. Si nous les versions tous les mois dès l’âge de 18 ans dans le pilier 3a, cela nous ferait exactement CHF 28’200.– à la retraite. Pas si mal quand on pense qu’il ne s’agissait au départ que de menue monnaie.

Alors, préférez-vous vous constituer un patrimoine plutôt que de consommer cafés et cigarettes?

Deuxième exemple de la vraie vie: en Suisse, nous buvons en moyenne trois tasses de café chaque jour. Imaginons que vous payiez un café symbolique à votre prévoyance chaque midi. À raison de quatre francs par jour, vous épargnez CHF 120.– par mois. Vous pouvez y arriver! Si vous commencez à allouer cette somme à votre prévoyance dès l’âge de 18 ans, vous disposerez de presque CHF 69’000.– à 65 ans.

Certaines personnes peuvent même épargner davantage en arrêtant de fumer. Avec 13 cigarettes en moyenne par jour, on pourrait investir chaque mois CHF 165.– dans le pilier 3a plutôt que de les laisser partir en fumée. Les fumeurs diront qu’ils ne deviendront certainement pas riches en arrêtant de fumer. Mais attendez: en économisant ce montant dès l’âge de 18 ans et jusqu’à l’âge ordinaire du départ à la retraite, on met de côté déjà plus de CHF 94’000.–. Sans parler des bienfaits sur la santé.

Partir «riche» à la retraite – ce n’est pas si difficile

Ces exemples ne vous suffisent toujours pas? Quand on est actif et que l’on adhère à une caisse de pension, on peut verser chaque année le montant maximum actuellement en vigueur de CHF 6’826.– (à compter de 2019) dans le pilier 3a. Voilà qui serait particulièrement exemplaire. Si vous versiez ce montant dès l’âge de 18 ans jusqu’à votre retraite, votre prévoyance privée serait bien pourvue. Avec ces seuls versements effectués volontairement, cela représenterait déjà un patrimoine d’au moins CHF 318’096.– sans les intérêts et intérêts composés. Si l’on tient compte des autres prestations de votre prévoyance (premier pilier obligatoire et deuxième pilier avec votre caisse de pensions), vous pouvez partir à la retraite en étant indépendant(e) sur le plan financier. On pourrait alors dire que vous avez les revenus d’un(e) riche retraité(e). Puis au capital épargné viennent encore s’ajouter les intérêts et les intérêts composés que vous percevez sur votre compte prévoyance – ou alors un rendement si vous placez votre argent dans un fonds de prévoyance. Sans oublier que vous pouvez faire valoir vos fonds de prévoyance dans votre déclaration fiscale et ainsi réduire tous les ans votre charge fiscale.

Rien ne vous oblige à toujours verser le montant maximum – et rien ne garantit non plus qu’une jeune personne puisse payer ce montant chaque année dès l’âge de 18 ans. Car en fin de compte, il faut d’abord gagner de l’argent avant de pouvoir se constituer un patrimoine de prévoyance sur le long terme. Calculons encore une dernière fois ce que cela signifie d’épargner au plus tôt et régulièrement au fil des ans de l’argent sous forme de petits montants pour la prévoyance vieillesse. Dans l’exemple suivant, nous ne parlons certes pas de richesse, mais de CHF 100’000.– investis librement dans la prévoyance privée. Cela peut en valoir la peine et c’est réaliste. Si vous commencez à verser tous les mois CHF 200.– sur votre compte de pilier 3a dès l’âge de 20  ans, vous aurez alors épargné CHF 108’000.–.

Épargner une belle somme en suivant quatre conseils

Vous deviendrez riche du jour au lendemain en gagnant au loto – mais pas avec le 3e pilier. Néanmoins: plus vous commencez tôt à constituer votre prévoyance et à planifier votre avenir, plus votre patrimoine sera important, même avec des petits montants. Voici quatre conseils simples pour commencer facilement à épargner pour votre prévoyance:

Motivez-vous

Calculez pour vous-même les dépenses inutiles que vous pourriez éviter à l’avenir. Des choses qui ne coûtent pas tout l’argent du monde mais que vous pourriez judicieusement investir dans votre prévoyance privée avec un peu d’ingéniosité.

Prenez en compte le facteur temps

Votre nouveau leitmotiv est «plutôt aujourd’hui que demain». Sur le long terme, vous pouvez également épargner une belle somme avec peu d’argent.

Gardez votre objectif en tête

Faites-vous la promesse que les versements réguliers ne poseront pas de problèmes au quotidien, les petits renoncements ici et là en seront plus faciles. En tant que client de PostFinance, vous pouvez, dès aujourd’hui, ouvrir un compte prévoyance 3a tranquillement depuis chez vous. Un ordre permanent peut également vous aider à effectuer des versements de manière disciplinée et atteindre votre objectif de prévoyance.

Faites des économies d’impôts

Ici le mot magique est déduction. Vous pouvez faire valoir toutes vos cotisations au 3e pilier dans votre déclaration fiscale. Rendez-vous ici pour calculer les économies d’impôts que vous pouvez réaliser avec un pilier 3a: Levez le secret.

Vous voyez: constituer un patrimoine normal pour votre avenir avec peu d’argent ne pose aucun problème. Et sans renoncer à plein de choses dans la vie.

Vous pouvez évaluer la page en attribuant 1 à 5 étoiles, les 5 étoiles constituant la meilleure note.
Évaluation (%t)

Ceci pourrait également vous intéresser