Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Temps de lecture 4 minutes Temps de lecture 4 minutes
Créé le 11.01.2021

Pour les familles, les célibataires ou les couples: cinq arguments en faveur de la prévoyance privée

Pourquoi la constitution d ’un capital individuel et la protection des proches dans le cadre de la prévoyance privée sont-elles aussi importantes, et ce même dans des situations de vie tout à fait différentes? Nos exemples l’illustrent.

Savoir que l’on pourra compter sur des réserves financières suffisantes à la retraite et que soi-même et ses proches seront à l’abri du besoin est rassurant. La famille Moser, le célibataire Carlo et le couple Daniela et Tim réfléchissent donc à ce qui compte particulièrement pour eux. 

Famille Moser: dans ce ménage de quatre personnes, c’est Joanna, la mère de famille, qui a le revenu principal depuis quatre ans. Elle et son mari, Leo, souhaitent disposer de suffisamment d’argent pour le cas où il leur arriverait quelque chose ou si l’un deux n’était plus en mesure de travailler en raison d’une maladie ou d’un accident. Ils cherchent par exemple à savoir ce qu’impliquerait le fait que le salaire de Joanna ne soit plus intégralement versé, mais aussi ce qu’il en coûterait d’organiser la garde des enfants hors de la famille. Et ils ont une autre préoccupation: la famille Moser entend bien profiter de la retraite, malgré les lacunes de prévoyance actuelles, Joanna ayant interrompu son activité pendant un long moment en raison de ses congés maternité et d’une formation complémentaire et Leo travaillant à temps partiel. 

Carlo: ce trentenaire est célibataire. L’un de ses amis proches, a fait l’expérience de ce que cela signifie financièrement lorsque l’on tombe malade et qu’on ne peut pas travailler pendant un long moment. Carlo veut impérativement se prémunir contre ce risque. Parallèlement, il souhaite économiser des impôts et mettre de l’argent de côté pour plus tard.

Daniela et Tim: ils sont en couple depuis dix ans déjà. Tous deux quadragénaires, ils travaillent énormément et ont de grands projets: une fois à la retraite, ils souhaitent passer la moitié de l’année dans leur résidence secondaire au bord de la Méditerranée. Et Tim veut s’assurer que Daniela puisse conserver cette petite maison s’il devait lui arriver quelque chose. 

Voici pourquoi la prévoyance privée est si importante

Malgré leurs vies très différentes, la famille Moser, Carlo et Daniela et Tim ont une chose en commun: ils sont convaincus que c’est à eux de prendre en main leur prévoyance privée (3e pilier) s’ils souhaitent être bien préparés pour l’avenir et protéger leurs proches, et ce pour les raisons suivantes:

Raison 1: les rentes de l ’AVS et de la caisse de pensions à la retraite ne couvrent pas intégralement les besoins

Dans la mesure où les avoirs des premier et deuxième piliers ne suffisent pas à maintenir le niveau de vie habituel une fois à la retraite, la prévoyance privée du troisième pilier gagne en importance. En particulier lorsque, comme dans le cas de Joanna et de Leo Moser, viennent s’ajouter de longues périodes d’interruption de cotisation en raison d’un congé maternité, d’une formation complémentaire ou d’un travail à temps partiel, mais aussi en raison d’un séjour à l’étranger ou d’un divorce. La constitution d’un capital individuel dans le cadre de la prévoyance privée (3e pilier) contribue à combler les lacunes. 

Raison 2: une maladie ou un accident peut entraîner des pertes de salaire

Dans la vie professionnelle, les interruptions de contribution en raison d’une maladie ou d’un accident ne sont malheureusement pas rares. Carlo en a fait l’expérience par l’intermédiaire d’un ami. Les soucis financiers viennent s’ajouter aux problèmes de santé après une longue absence du travail. En effet, les prestations de la prévoyance étatique (1er pilier) et de la prévoyance professionnelle (2e pilier) ne suffisent généralement pas à compenser la perte de revenus. Une assurance incapacité de gain permet de combler les lacunes en cas de maladie ou d’accident afin de pouvoir répondre à ses engagements financiers même dans une telle situation. Il est possible de la souscrire dans le cadre du troisième pilier, sous forme de prévoyance libre (3b) ou de prévoyance liée (3a) associée à des avantages fiscaux. 

Raison 3: une protection en cas de décès permet au moins de soulager les soucis financiers

On n’aime pas y penser. Mais en réalité, c’est un devoir envers ses proches que de se poser les questions suivantes: «Quelles conséquences financières aurait mon décès?», «Quels moyens mes proches auraient-ils alors pour subvenir à leurs besoins?» et «Ces moyens seraient-ils suffisants pour leur permettre de vivre correctement?» La réponse à ces questions pourrait être la souscription d’une assurance du risque décès prenant en compte des besoins individuels des survivants. En cas de décès, elle vient compléter les prestations de la prévoyance étatique et de la prévoyance professionnelle et permet de soulager tout du moins les soucis financiers. Il est possible de souscrire l’assurance du risque décès dans le cadre du troisième pilier sous forme de prévoyance libre (3b) ou de prévoyance liée (3a), associée à des avantages fiscaux.

Raison 4: la prévoyance privée permet également d ’économiser des impôts

En épargnant ou en prenant une assurance relevant de la prévoyance liée, le pilier 3a, il est possible de réaliser des économies d’impôts, car la prime peut être déduite du revenu imposable. Le montant déductible maximum pour les personnes rattachées à une institution de prévoyance professionnelle du deuxième pilier s’élève actuellement à CHF 6’883.– par an. Les actifs non rattachés à ce type d’institution peuvent déduire jusqu’à 20% de leur revenu net imposable, soit CHF 34’416.– au max.

Avec notre calculateur d’impôts, calculez combien vous pouvez économiser d’impôts en cotisant dans le pilier 3a.

La solution de prévoyance adaptée à chaque mode de vie

Plusieurs solutions existent en vue de répondre aux souhaits personnels en matière de prévoyance privée. L’assurance-vie épargne «Plan de prévoyance SmartFlex» est particulièrement flexible: selon ses besoins, la personne assurée peut associer dans la même formule l’épargne-prévoyance et la couverture de l’incapacité de gain et/ou du risque décès. Il est également possible de choisir librement et à tout moment quelle part de la prime d’épargne doit être rémunérée à un taux d’intérêt fixe (capital sécurisé légalement garanti) ou placée dans des fonds en actions dans une optique de rendement (capital orienté rendement). 

Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Vous pouvez évaluer la page en attribuant 1 à 5 étoiles, les 5 étoiles constituant la meilleure note.
Merci pour l’évaluation
Évaluer l’article

Ceci pourrait également vous intéresser