Exemples tirés de la pratique

De la numérisation à la transformation numérique

La numérisation est imposée, la transformation numérique est libre. Marcel Stocker, directeur de Digital Enterprise, montre la façon dont les petites entreprises maîtrisent également avec succès la partie libre dans la pratique.

Pour trouver ses repères dans le monde numérique professionnel, il est utile de distinguer la numérisation de la transformation numérique. La numérisation signifie que l’entreprise gère ses processus d’affaires actuels à l’aide d’outils numériques, par exemple en faisant de la version papier du magazine clients une lettre d’information en ligne, en mettant en place une boutique en ligne, en gérant les données des clients dans un CRM ou en dirigeant les processus de production par ordinateur, l’objectif étant de satisfaire les attentes qu’ont les clients aujourd’hui ou de gagner en efficacité. En ce sens, la numérisation est un développement évolutif qui permet de suivre les technologies. Et la numérisation est un prérequis essentiel pour pouvoir mettre en place la transformation numérique.

Dans un premier temps, une entreprise doit, par le biais de la numérisation, exploiter son modèle commercial existant avec des outils numériques. Elle pourra alors, dans un second temps seulement, initier la transformation numérique et adapter son offre ou son modèle commercial aux besoins actuels et futurs des clients.

Comment sera utilisée l’offre de base à l’avenir?

En ce sens, la transformation numérique s’inscrit quant à elle dans le cadre d’une révolution. Si une petite entreprise souhaite s’engager dans la transformation numérique, elle doit voir à plus long terme et être généralement prête à effectuer des investissements plus conséquents. Elle doit s’interroger sur la façon dont sa propre offre de base sera utilisée à l’avenir et sur la manière dont son offre peut être adaptée ou renouvelée avec les possibilités techniques actuelles pour correspondre aux nouveaux besoins des clients. Les deux exemples ci-après montrent comment cela fonctionne dans la pratique:

  • Un garage automobile, passé à la numérisation avec un outil de prise de rendez-vous en ligne et la prise en charge en atelier sur tablette, a par exemple réfléchi à l’avenir des moyens de locomotion. Il s’est demandé si les clients continueraient de posséder leur propre véhicule à l’ère des voitures électriques et autonomes, ou s’ils utiliseraient davantage le concept d’autopartage. Le garagiste en est arrivé à la conclusion que l’autopartage recelait du potentiel. Il s’est alors mis en quête d’une solution, qu’il a trouvée, pour transformer son activité de vente d’automobiles d’occasion en activité de location de véhicules en peu de temps. Depuis, il est non seulement devenu prestataire de carsharing, mais il propose également sa technologie de conversion à d’autres garages.

    Un garage automobile a dans un premier temps numérisé son exploitation en mettant en place, entre autres, la prise de rendez-vous en ligne pour les clients, la prise en charge en atelier par tablette et les informations sur la clientèle par Whatsapp. Dans un second temps, il a transformé numériquement son entreprise en convertissant son activité existante en activité d’autopartage.
  • Autre exemple de transformation numérique dans une PME: un fournisseur de boissons local a numérisé ses processus pour les livraisons de boissons destinées à des manifestations afin de développer un nouveau modèle commercial. Auparavant, les clients des manifestations contactaient le fournisseur par téléphone pour passer leurs commandes. Grâce à sa longue expérience, le directeur déterminait les besoins des clients en se basant sur des facteurs tels que le nombre de participants et la durée de la manifestation. Pour simplifier ces processus et les harmoniser au sein de l’entreprise, il a fait installer un configurateur en ligne. Les clients saisissent désormais eux-mêmes les données nécessaires et le configurateur calcule automatiquement la quantité à commander. Le fournisseur de boissons souhaite maintenant développer une plateforme à l’échelle nationale que d’autres négociants de boissons pourront également utiliser.

    Un fournisseur de boissons a dans un premier temps numérisé son exploitation en mettant en place un configurateur en ligne pour les livraisons de boissons destinées à des manifestations.&  Dans un second temps, il a transformé numériquement son entreprise par le biais d’une plateforme en ligne nationale pour les livraisons de boissons pour les manifestations.

À propos de l’expert

En tant que directeur de Digital Enterprise AG, Marcel Stocker accompagne les petites et les moyennes entreprises dans la transformation numérique. L’économiste d’entreprise HES développe en collaboration avec les clients des produits et des modèles commerciaux numériques en s’appuyant sur sa grande expérience du commerce électronique, du marketing en ligne et des projets numériques, ainsi que sur son vaste savoir-faire dans le domaine des tendances et des possibilités numériques. Avant d’être directeur de Digital Enterprise, il a entre autres développé la plateforme en ligne autoricardo.ch et a coaché des startups dans le domaine numérique pour un organisme de financement.

Les sujets suivants pourraient vous intéresser