Champs d’action de la transformation numérique

Dans ce domaine, les petites entreprises exercent un effet de levier.

Quels sont les domaines concernés par la transformation numérique? Voici les sept champs d’action dont vous devriez discuter dans votre petite entreprise.

Dans le cadre de la transformation numérique, sur quels points se concentrent les petites entreprises suisses, et quels sont notamment les défis et les opportunités qu’elles rencontrent dans ces champs d’action? Marc K. Peter, responsable des principaux indicateurs de performance de la transformation numérique à la haute école spécialisée du Nord-Ouest de la Suisse et éditeur de l’étude «Transformation PME», livre quelques réponses.

Les sept champs d’action de la transformation numérique: 1 La focalisation constante sur le client, 2 Les nouvelles technologies, 3 Le cloud et les données informatives intelligentes, 4 Les nouveaux modèles commerciaux et stratégies numériques, 5 Les processus optimisés et automatisés, 6 Les nouvelles approches en matière de gestion, de culture et de travail, 7 Le marketing numérique
  • Selon l’étude kmu-transformation.ch (Allemand), la moitié des petites entreprises suisses se voit confrontée à une évolution des attentes des clients en raison de la transformation numérique. En outre, la pression exercée sur les coûts augmente. À l’ère de la numérisation, les entreprises misent sur une focalisation constante accrue sur le client pour rester compétitives.

    Opportunités

    Dans le champ d’action que représente la focalisation constante sur le client, les petites entreprises peuvent faire valoir les particularités qui les caractérisent traditionnellement: la proximité avec la clientèle, la brièveté des processus décisionnels et, dans de nombreux cas, l’expertise de collaborateurs de longue date.

    Défis

    Les défis consistent à consacrer du temps à la prise en compte de groupes de clients ainsi qu’au développement et à la mise en place de nouvelles offres.

  • Les entreprises suisses interrogées recourent d’une part aux nouvelles technologies pour continuer à développer des offres existantes ou en créer de nouvelles. L’utilisation de capteurs, de la robotique, d’applications mobiles et à commande vocale, ainsi que la connexion de leurs produits à Internet dans le cadre de l’industrie 4.0 ou à l’Internet des objets, relèvent de ces nouvelles technologies. Elles travaillent d’autre part avec les nouvelles technologies pour que la communication et la collaboration soient plus efficientes, plus dynamiques et plus efficaces en interne. Elles font appel pour cela à des applications et des plateformes en ligne.

    Opportunités

    Les nouvelles technologies permettent de concrétiser de nouvelles idées, d’intégrer de nouvelles applications et d’exploiter de nouvelles opportunités de marché. Bon nombre de ces technologies telles que les applications ou les solutions Open Source sur Internet qui proposent une utilisation et une adaptation libres peuvent être facilement testées, et même gratuitement parfois.

    Défis

    Le défi consiste à devenir attentif aux nouvelles technologies et à les comprendre. Les petites entreprises peuvent y parvenir si elles font de ce thème une priorité, si elles y investissent le temps nécessaire, et si elles échangent par exemple avec des centres technologiques en région ou si elles s’informent par le biais de manifestations spécialisées.

  • Dans le domaine des technologies de l’information (IT), les petites entreprises investissent le plus souvent dans des solutions cloud. Elles leur permettent d’optimiser la gestion et l’enregistrement des données et rendent les informations concernant l’entreprise et les clients accessibles quel que soit le lieu. À l’aide de solutions cloud, les entreprises peuvent également mettre en place des bases de données importantes pour établir de nouveaux modèles commerciaux et offres numériques, ou encore pour acquérir des connaissances sur les Smart Data (données intelligentes) pour l’industrie 4.0.

    Opportunités

    Avec les solutions cloud, les petites entreprises peuvent bâtir à moindre coût des infrastructures informatiques flexibles, autrefois uniquement réservées aux grandes entreprises. Des logiciels d’analyse permettent ensuite d’étudier puis d’exploiter les données collectées sur le cloud pour développer de nouvelles offres.

    Défis

    Pour développer et gérer des solutions cloud, les petites entreprises ont besoin de connaissances techniques qu’elles peuvent acquérir en intégrant des partenaires ou en formant leur personnel dans ce domaine. Elles doivent en outre définir et mettre en place des mesures en matière de sécurité informatique.

  • En fonction de leur branche, certaines entreprises n’ont d’autre choix que d’adapter leur stratégie et leur modèle commercial au monde numérique. Qu’il s’agisse de redéfinir complètement la stratégie, d’améliorer progressivement les processus internes en les numérisant et en les automatisant, d’offrir de nouveaux canaux de distribution ou encore d’étendre l’offre avec un service numérique, diverses options s’offrent aux entreprises.

    Opportunités

    La transformation numérique incite les petites entreprises à élaborer des stratégies et des modèles commerciaux numériques innovants. En peu de temps, les petites entreprises peuvent tester de nombreuses nouveautés dans ce domaine et utiliser aussi des plateformes en ligne déjà existantes, parfois à l’échelle mondiale.

    Défis

    Le défi réside dans le changement, la rupture et l’abandon des stratégies et modes de pensée existants. Mais dans ce champ d’action, le plus grand risque consiste justement à ne pas en prendre.

  • Selon l’étude, des processus plus efficaces sont le principal moteur de la transformation numérique: c’est la première priorité de 83% des entreprises interrogées. La documentation et la description des processus sont clairement mises en avant pour définir les potentiels d’optimisation, même dans les petites entreprises d’aujourd’hui.

    Opportunités

    Avec les technologies basées sur le web telles que les plateformes en ligne, les applications ou les solutions logicielles, il existe un énorme potentiel pour affiner, numériser et automatiser des processus.

    Défis

    Si les processus doivent gagner en efficacité, les exigences vis-à-vis des technologies de l’information doivent être clairement définies avec une documentation de processus afin de déterminer les technologies les plus utiles. Il faut pour cela adopter une vue d’ensemble. Il n’y a aucun intérêt à numériser un processus si l’on doit constater par la suite que les informations nécessaires ne sont pas disponibles.

  • Plus de deux tiers des entreprises sondées indiquent que la transformation numérique a une influence sur leur culture d’entreprise. On attend des entreprises qu’elles promeuvent une ouverture aux changements appropriée et qu’elles se penchent sur les futurs principes de gestion et formes de travail.

    Opportunités

    Du fait de leur taille, les petites entreprises jouissent d’un potentiel extraordinaire pour organiser leur équipe de manière plus efficace et plus dynamique. Une gestion et une collaboration modernes peuvent considérablement soutenir l’innovation, la créativité et l’agilité. Dans l’idéal, les conditions-cadres d’une entreprise moderne sont élaborées en concertation avec les collaborateurs. À cet égard, il convient de s’interroger sur les compétences dont les collaborateurs devront disposer à l’avenir.

    Défis

    Ce champ d’action n’est malheureusement pas suffisamment abordé dans la frénésie du quotidien. Il faut se pencher activement sur le sujet et revenir dessus pendant l’année, par exemple dans le cadre d’entretiens semestriels avec les collaborateurs et grâce à des activités de perfectionnement.

  • Le marketing numérique permet aux petites entreprises de prospecter le marché de manière beaucoup plus efficace. Elles peuvent utiliser les plateformes et les canaux du marketing numérique pour communiquer avec leurs clients et conclure des transactions plus facilement. Il s’agit d’un côté des nouvelles formes de publicité numériques, p. ex. le marketing de moteur de recherche, d’e-mail et de réseaux sociaux, et de l’autre, des activités de vente, de distribution et de service qui sont également intégrées dans les processus pour obtenir des processus de vente et de communication continus et plus efficaces.

    Opportunités

    Les petites entreprises peuvent ainsi accroître leur notoriété avec du marketing de contenu, c’est-à-dire en publiant leurs propres contenus sur leurs canaux de médias sociaux à peu de frais et veiller à ce que leur site internet soit facilement trouvé par les moteurs de recherche. Elles peuvent par ailleurs stimuler leurs ventes à des prix avantageux avec le marketing automatisé (des plateformes qui automatisent l’ensemble de la communication avec la clientèle) et des solutions d’e-commerce.

    Défis

    Il faut du savoir-faire pour pouvoir exploiter les possibilités du marketing numérique. En règle générale, il vaut la peine de collaborer avec des partenaires externes tels que des sociétés informatiques ou des experts en communication. Par ailleurs, les petites entreprises, notamment au début, doivent consacrer beaucoup de temps à la préparation des données (p. ex. les données clients et les informations produits), la mise en place des systèmes informatiques tels que les fichiers clients, les bases de données sur les produits ou les solutions d’e-commerce et à l’élaboration des contenus.

À propos de l’expert

Marc K. Peter dirige le Centre pour la transformation numérique à la haute école de gestion FHNW à Olten. Ce centre propose des prestations de recherche, de conseil et de formation, et apporte son soutien aux entreprises pour le développement et la mise en œuvre des stratégies de croissance numérique. Outre ses activités d’enseignant et de directeur de programme d’études, Marc K. Peter est aussi à l’initiative et directeur du projet «La transformation numérique pour les PME». Avant d’entrer à la FHNW, il a travaillé dans diverses entreprises à des postes de direction dans les domaines de la stratégie, de la technologie, de la distribution et du marketing en Europe et en Asie-Pacifique.

Ceci pourrait également vous intéresser