Press Release

PostFinance introduit de nouveaux prix

PostFinance se trouve dans un environnement économique et réglementaire difficile. Les taux d’intérêt très bas, voire négatifs, depuis des années érodent la marge d’intérêts. Une des raisons expliquant cette situation est la loi sur l’organisation de la Poste, qui interdit à PostFinance d’octroyer de manière autonome des crédits et des hypothèques. La décision de principe du Conseil fédéral en date du 5 septembre 2018 ne change pour l’heure rien à cette situation. Par conséquent, à compter du 1er janvier 2019, PostFinance appliquera les prix usuels dans la branche pour certains produits et prestations qui ne couvrent plus les coûts.

«PostFinance incarne la manière la plus simple de gérer l’argent et un rapport qualité-prix équitable, et cela restera ainsi à l’avenir», selon Hansruedi Köng, CEO de PostFinance. «Je suis tout à fait conscient que les nouveaux tarifs ne réjouiront pas notre clientèle, ce qui est compréhensible. Cela étant, au vu de l’érosion de nos marges et de la nette baisse des recettes, nous ne pouvons plus nous permettre de proposer des prestations à des prix qui ne couvrent pas, et de loin, nos coûts. Toutefois, nous proposons des alternatives grâce auxquelles nos clients pourront éviter une part des nouveaux frais.»

Principales mesures tarifaires à partir du 1er janvier 2019

  • Taxe sur la tenue de compte de 5.– francs pour les clients privés dont la fortune est supérieure à 7’500.– francs. Jusqu’à présent, seuls les clients privés dont la fortune était inférieure à ce montant payaient cette taxe.
  • Les clients titulaires d’un compte privé plus et dont le total de l’actif est supérieur à 25’000.– francs paieront une taxe sur la tenue de compte de 5.– francs par mois (gratuit jusqu’à présent).
  • Les extraits de compte mensuels sur papier coûteront désormais 1.– franc par mois (gratuit jusqu’à présent).
  • Le renseignement sur l’avoir en compte demandé par téléphone et au guichet (sans PostFinance Card) coûtera dorénavant 4.– francs par demande (gratuit jusqu’à présent).
  • La clientèle commerciale paiera 30.– francs par an pour chaque PostFinance Card (deux cartes étaient gratuites jusqu’à présent).

Informations détaillées sur l’ensemble des mesures tarifaires:

Réduire les frais avec les placements, les hypothèques et les produits numériques

Les clients privés de PostFinance qui détiennent des produits de placement (y compris les fonds de prévoyance) à hauteur d’au moins 25’000.– francs, une assurance-vie ou une hypothèque, continueront de profiter d’une gestion du compte sans frais. Les clientes et clients réalisant leurs opérations bancaires en ligne peuvent économiser de l’argent: la consultation du solde dans la PostFinance App et sur e-finance, tout comme au Postomat et avec la PostFinance Card au guichet postal, reste gratuite. L’extrait de compte électronique mensuel demeure lui aussi gratuit.

Les clients réalisant leurs opérations bancaires en ligne profitent en outre chez PostFinance d’une protection unique: PostFinance est la première banque suisse, et la seule jusqu’à présent, à avoir ancré dans les conditions de participation de son online banking (e-finance) et du service rapide (PostFinance App) la prise en charge intégrale des dommages financiers occasionnés par des attaques techniques comme le phishing ou des logiciels malveillants, jusqu’à hauteur de 100’000.– francs par cas. PostFinance assure ainsi la sécurité de ses clients et lève les obstacles qui les empêchent de passer à l’online banking.

Contact

Johannes Möri
porte-parole
+41 79 354 08 39