Press Release

1er trimestre 2016: Résultat mitigé sur un marché difficile

de

La Poste boucle le premier trimestre 2016 sur un bénéfice consolidé de 192 millions de francs, en baisse de 33 millions par rapport à l’exercice précédent. Le résultat d’exploitation (EBIT) a reculé à 207 millions de francs (exercice précédent: (292 millions). Le recul des volumes imputable à l'évolution technologique ainsi que la faiblesse des taux d'intérêt et les correctifs de valeur opérés dans le secteur financier sont autant de défis majeurs pour la Poste.

Durant les trois premiers mois de l'exercice 2016, la Poste a réalisé un bénéfice consolidé de 192 millions de francs (exercice précédent: 225 millions). Se montant à 207 millions de francs, le résultat d'exploitation accuse un recul de 85 millions de francs, ce qui s'explique par la diminution de la contribution des marchés de la communication, de la logistique et surtout des services financiers à ce résultat. Les produits d'exploitation ont fléchi de 2,8% pour s'établir à 2069 millions de francs (exercice précédent: 2128 millions).

Sur le marché de la communication, le résultat d'exploitation de la Poste s'est élevé à 72 millions de francs (exercice précédent: 83 millions). Ce recul de 11 millions de francs est imputable pour l'essentiel à des effets uniques comptabilisés chez Réseau postal et vente. PostMail et Swiss Post Solutions ont au contraire vu leur contribution au résultat d'exploitation progresser. Atteignant 3,3%, le recul du volume des lettres adressées s'est accentué par rapport à l'exercice précédent. Sur le marché de la logistique, PostLogistics a réalisé un résultat d'exploitation de 24 millions de francs (exercice précédent: 31 millions). Ce recul – enregistré malgré l'augmentation des produits résultant de la hausse de 3,9% du volume des colis, la demande accrue de solutions de logistique des valeurs et la reprise de sociétés – s'explique par des effets uniques. Sur le marché du transport de voyageurs, le résultat d’exploitation de CarPostal a augmenté de 1 million de francs pour atteindre 14 millions. Cette progression est due pour l'essentiel au bas niveau du prix des carburants. En raison de la diminution des fonds à la disposition des collectivités publiques commanditaires des prestations de transport, la pression sur les prix s'est encore accrue.

Recul du résultat de PostFinance

Sur le marché des services financiers, PostFinance a réalisé au cours du premier trimestre 2016 un résultat d'exploitation de 102 millions de francs (exercice précédent: 172 millions). Ce recul de 70 millions de francs s'explique principalement par l'augmentation des correctifs de valeur de portefeuille sur les immobilisations financières (-27 millions), alors qu'au premier trimestre de l'exercice précédent, on avait au contraire comptabilisé des reprises de dépréciations de portefeuille (+47 millions). Le résultat des opérations d'intérêts a diminué de 5 millions de francs, par manque de possibilités de placement rentables. Cette situation va persister durant l'exercice en cours, accentuant encore le désavantage résultant pour PostFinance du fait qu’elle n’a pas le droit d’octroyer des crédits et des hypothèques à son compte. Le résultat des opérations de négoce présente un recul de 15 millions de francs. Le volume de transactions enregistré au premier trimestre 2015 – quand le chiffre d’affaires des opérations sur devises a battu tous les records suite à l'abandon du cours plancher du franc face à l'euro – n'a donc pas pu être confirmé durant le trimestre sous revue. Les produits des opérations de prestations de services ont en revanche progressé de 24 millions de francs par rapport à l'exercice précédent. L'afflux de nouveaux capitaux a atteint 1,6 milliard de francs, si bien que les avoirs de PostFinance en compte de virement auprès de la Banque nationale suisse dépassent toujours le montant exonéré de l'intérêt négatif.

Renseignements sur PostFinance: Service de presse PostFinance: 058 338 30 32.

Chiffres clés du groupe
1er trimestre 2016
1er trimestre 2015 Exercise 20151
Chiffres clés du groupe
Produits d'exploitation (Mio CHF)
1er trimestre 2016
2'069
1er trimestre 2015
2'128
Exercise 20151
8'224
Chiffres clés du groupe
Résultat d'exploitation (EBIT 2 in Mio CHF)
1er trimestre 2016
207
1er trimestre 2015
292
Exercise 20151
823
Chiffres clés du groupe
en % des produits d’exploitation (rendement EBIT)
1er trimestre 2016
10,0
1er trimestre 2015
13,7
Exercise 20151
10,0
Chiffres clés du groupe
Bénéfice consolidé (Mio CHF)
1er trimestre 2016
192
1er trimestre 2015
225
Exercise 20151
645
Chiffres clés du groupe
Total du bilan (Mio CHF)
1er trimestre 2016
125'920
1er trimestre 2015
120'644
Exercise 20151
120'327
Chiffres clés du groupe
Fonds propres (Mio CHF)
1er trimestre 2016
4'723
1er trimestre 2015
5'209
Exercise 20151
4'385
Chiffres clés du groupe
Flux de trésorerie des activités d’investissement (Mio CHF)
1er trimestre 2016
-58
1er trimestre 2015
-338
Exercise 20151
-325
Chiffres clés du groupe
Effectif du groupe Poste (UP) 3
1er trimestre 2016
43'796
1er trimestre 2015
44'071
Exercise 20151
44'131


1 Valeurs normalisées
2 Le résultat d'exploitation correspond au résultat avant résultat financier non opérationnel et impôts (EBIT)
3 UP = unité de personnel. Effectif moyen converti en postes à plein temps, sans apprentis

Chiffres clés de PostFinance SA
1er trimestre 2016
1er trimestre 2015 Exercise 2015
Chiffres clés de PostFinance SA
Nombre de clients (En milliers) 1
1er trimestre 2016
2'941
1er trimestre 2015
2'953
Exercise 2015
2'951
Chiffres clés de PostFinance SA
Nombres de comptes clients (En milliers) 1
1er trimestre 2016
4'781
1er trimestre 2015
4'795
Exercise 2015
4'835
Chiffres clés de PostFinance SA
Patrimoine des clients (Mio CHF)
1er trimestre 2016
116'503
1er trimestre 2015
111'485
Exercise 2015
114'866
Chiffres clés de PostFinance SA
Fonds, titres, assurances-vie (Mio CHF)
1er trimestre 2016
7'888
1er trimestre 2015
7'432
Exercise 2015
7'772
Chiffres clés de PostFinance SA
Hypothèques (Mio CHF) 2
1er trimestre 2016
5'130
1er trimestre 2015
4'817
Exercise 2015
5'089
Chiffres clés de PostFinance SA
Prêts clients commerciaux utilisés (Mio CHF)
1er trimestre 2016
9'041
1er trimestre 2015
8'650
Exercise 2015
9'063
Chiffres clés de PostFinance SA
Utilisateurs e-finance (En milliers)
1er trimestre 2016
1'702
1er trimestre 2015
1'645
Exercise 2015
1'683
Chiffres clés de PostFinance SA
Effectif (UP) 3
1er trimestre 2016
3'635
1er trimestre 2015
3'510
Exercise 2015
3'571
Chiffres clés de PostFinance SA
Transactions traitées (Mio, cumulées)
1er trimestre 2016
254
1er trimestre 2015
248
Exercise 2015
1'020


1 Au jour de clôture (à défaut d’indication contraire)
2 En coopération avec des banques partenaires
3 UP = unité de personnel. Effectif moyen converti en postes à plein temps. Effectif maison mère PostFinance

Principaux chiffres clés des segments (unités du groupe)1

31 mars 2016
Unité du groupe
Produits d’exploitation (Mio. CHF) 2 Résultat d’exploitation (Mio. CHF)2,3
31 mars 2016
Marché de la communication
Unité du groupe
PostMail
Produits d’exploitation (Mio. CHF) 2
761
Résultat d’exploitation (Mio. CHF)2,3
112
31 mars 2016
Marché de la communication
Unité du groupe
Swiss Post Solutions
Produits d’exploitation (Mio. CHF) 2
146
Résultat d’exploitation (Mio. CHF)2,3
6
31 mars 2016
Marché de la communication
Unité du groupe
Réseau postal et vente
Produits d’exploitation (Mio. CHF) 2
308
Résultat d’exploitation (Mio. CHF)2,3
-46
31 mars 2016
Marché de la logistique
Unité du groupe
PostLogistics
Produits d’exploitation (Mio. CHF) 2
381
Résultat d’exploitation (Mio. CHF)2,3
24
31 mars 2016
Marché des services financiers
Unité du groupe
PostFinance 4
Produits d’exploitation (Mio. CHF) 2
514
Résultat d’exploitation (Mio. CHF)2,3
102
31 mars 2016
Marché du transport de voya-geurs
Unité du groupe
CarPostal 5
Produits d’exploitation (Mio. CHF) 2
231
Résultat d’exploitation (Mio. CHF)2,3
14
31 mars 2016
Autres 6
Unité du groupe
 
Produits d’exploitation (Mio. CHF) 2
230
Résultat d’exploitation (Mio. CHF)2,3
-5
31 mars 2015
Unité du groupe
Produits d’exploitation (Mio. CHF) 2 Résultat d’exploitation (Mio. CHF)2,3
31 mars 2015
Marché de la communication
Unité du groupe
PostMail
Produits d’exploitation (Mio. CHF) 2
706
Résultat d’exploitation (Mio. CHF)2,3
104
31 mars 2015
Marché de la communication
Unité du groupe
Swiss Post Solutions
Produits d’exploitation (Mio. CHF) 2
153
Résultat d’exploitation (Mio. CHF)2,3
4
31 mars 2015
Marché de la communication
Unité du groupe
Réseau postal et vente
Produits d’exploitation (Mio. CHF) 2
413
Résultat d’exploitation (Mio. CHF)2,3
-25
31 mars 2015
Marché de la logistique
Unité du groupe
PostLogistics
Produits d’exploitation (Mio. CHF) 2
379
Résultat d’exploitation (Mio. CHF)2,3
31
31 mars 2015
Marché des services financiers
Unité du groupe
PostFinance 4
Produits d’exploitation (Mio. CHF) 2
595
Résultat d’exploitation (Mio. CHF)2,3
172
31 mars 2015
Marché du transport de voya-geurs
Unité du groupe
CarPostal 5
Produits d’exploitation (Mio. CHF) 2
211
Résultat d’exploitation (Mio. CHF)2,3
13
31 mars 2015
Autres 6
Unité du groupe
 
Produits d’exploitation (Mio. CHF) 2
223
Résultat d’exploitation (Mio. CHF)2,3
-7


En raison d’effets uniques, la comparaison des résultats des segments Réseau postal et vente, PostLogistics et PostFinance avec ceux de l’exercice précédent n’est possible qu’en partie.
Les produits et le résultat d’exploitation (EBIT) des segments sont présentés avant les frais de siège, les droits de licence et la compensation des coûts nets.
Le résultat d’exploitation correspond au résultat avant résultat financier non opérationnel et impôts (EBIT).
PostFinance SA applique également les Prescriptions comptables pour les banques, négociants en valeurs mobilières, groupes et conglomérats financiers (PCB). Les comptes établis selon les PCB et selon les IFRS présentent des différences.
Dans le domaine des transports publics régionaux, CarPostal Suisse SA est soumise à l’ordonnance du DETEC sur la comptabilité des entreprises concessionnaires (OCEC). Les comptes établis selon l’OCEC et selon les normes IFRS présentent des différences.
Comprend les unités de services (Immobilier et Technologies de l’information) et les unités de gestion (notamment Personnel, Finances et Communication).