Notre processus

Notre manière de procéder

Le PFLab se penche sur des thèmes nouveaux et rarement tangibles. Notre processus est conçu pour appréhender les incertitudes et pour présenter de nouvelles découvertes avec des ressources limitées et un temps restreint. 

Nous sommes à l’aise avec l’inconnu. Les nouveaux thèmes, qui ne sont généralement pas tangibles, doivent être abordés différemment de ceux qui nous sont familiers. C’est pourquoi nous travaillons au PFLab selon un processus libéré des structures existantes. Représenté de manière simplifiée, ce processus comprend trois phases et deux gates: 

Exploration

La phase d’exploration consiste à identifier les tendances et les signaux, les technologies ainsi que les problèmes et les besoins du marché. Les champs de recherche sont élaborés grâce aux échanges, aux discussions et à la combinaison de différents facteurs et devront être explorés et concrétisés dans le cadre d’idées et de projets d’innovation. Par exemple, ils peuvent prendre la forme de projets de recherche et passer à la phase suivante. Nos champs de recherche constituent la base des champs d’innovation que nous explorons.

Expérimentation / projets pilotes

Dans la deuxième phase, les projets d’innovation ou leurs hypothèses sont approfondis et des solutions sont élaborées et testées, sans même avoir atteint un degré de maturité suffisant. Les tests précoces et la collecte de feed-back permettent de faire avancer la solution (ou de la rejeter). Une bonne culture de l’erreur est utile dans les trois phases, et particulièrement lors de l’expérimentation. Durant la phase d’expérimentation, nous avons recours à des approches et des méthodes telles que:

  • le Minimum Viable Product (MVP)
  • les PoC (Proof of Concepts ou démonstrations de faisabilité)
  • les RAT (Riskiest Assumption Tests, c’est-à-dire tester l’hypothèse la plus risquée)
  • les validations des besoins ou
  • les sondages auprès des clients.

À cet égard, il est essentiel de placer le client futur au premier plan.

Mise à l’échelle

Dans la troisième phase, la solution est testée de manière plus globale mais toujours avec un  MVP. Ce processus permet d’obtenir avec un effort minime un feed-back approfondi du marché, pour en tirer d’autres étapes de développement et parvenir de manière itérative à un produit commercialisable ou à l’abandonner. 

Gates

Quelle que soit l’entité à l’origine du projet (collaborateurs, start-up, sociétés en devenir ou existantes), le PFLab fait passer chaque projet d’innovation à travers le processus décrit et tous n’y parviendront pas. C’est en effet au plus tard à la fin de chaque étape, mais également tout au long du processus selon l’état des connaissances, que l’on peut juger si le projet vaut la peine d’être poursuivi ou s’il vaut mieux l’enterrer.

Ceci pourrait également vous intéresser