Émissions de CO2

Que représente une tonne de CO2 et comment est-elle obtenue?

Actuellement, on entend parler de réchauffement climatique, d’émissions de CO2 ou encore de compensations des émissions de CO2 de toutes parts. Le fait que chaque habitant génère près de 5 tonnes d’émissions de CO2 par année en Suisse revient également sans cesse sur le tapis. Mais que représente réellement une tonne de CO2 et comment ces émissions sont-elles obtenues? Les textes et illustrations suivants aident à rendre ces chiffres un peu plus concrets.

Illustration du volume de CO2

Une tonne de CO2 représente le volume contenu dans une piscine de 25 mètres de long, de 10 mètres de large et de 2 mètres de profondeur.

(Source: Swiss Climate)

Voyager malin, voyager en train

En 2017, chaque Suisse a voyagé en moyenne 3,3 fois (avec nuitées) selon l’Office fédéral de la statistique et deux tiers de ces voyages se sont déroulés à l’étranger. Le choix du moyen de transport pour voyager a des conséquences importantes sur le climat: par exemple, un vol aller-retour pour Chypre génère près d’1 tonne de CO2, tandis qu’un trajet aller-retour en TGV de Zurich à Paris ne génère que 4 kg de CO2.

  • Comme mentionné ci-dessus, un vol aller-retour à destination de Chypre (Zurich–Larnaca) génère 1 tonne de CO2 – soit l’équivalent de la capacité d’une piscine. En principe, un aller-retour en classe économique avec une distance de vol d’environ 5’000 kilomètres génère 0,991 tonne de CO2 par personne.

    (Source: My Climate)

  • Sur un trajet de 5’800 kilomètres effectué avec un SUV qui consomme 6,5 litres de diesel tous les 100 kilomètres et pèse environ 2’500 kg, 1 tonne de CO2 est émise.

    3 allers-retours vers Naples avec un SUV génèrent 1 tonne de CO2.

    (Source: Ecoconso)

  • Sur un trajet de 8’300 kilomètres effectué avec une petite voiture qui consomme 5 litres d’essence tous les 100 kilomètres et pèse environ 1’150 kg, 1 tonne de CO2 est émise.

    4 allers-retours vers Naples avec une petite voiture génèrent 1 tonne de CO2.

    (Source: Ecoconso)

  • Selon la SNCF (entreprise ferroviaire française), un voyage en TGV génère 3,2 grammes de CO2 par kilomètre parcouru. Cela représente 1’920 grammes d’émissions de CO2 par personne pour le trajet Zurich–Paris.

    (Source: SNCF)

Logement: les économies de CO2 commencent chez soi

Il faudrait éviter de mettre les appareils ménagers en veille. En les éteignant complètement, il est possible d’économiser environ 200 kg de CO2 par année et par ménage. De plus, il est également possible d’économiser environ 180 kg d’émissions de CO2 en utilisant le sèche-linge uniquement en hiver. Enfin, il est notamment possible de réduire d’environ 350 kg les émissions de CO2 d’un ménage de quatre personnes en baissant la température ambiante d’1 degré.

  • 2,5 barils de pétrole (400 litres) ou 380 litres de pétrole léger correspondent à 1 tonne de CO2.

    Une maison individuelle chauffée au mazout consomme environ 1900 litres de mazout par année et génère en moyenne près de 5 tonnes de CO2.

    (Source: Swiss Climate)

  • 7’500 kilowattheures d’électricité (mix d’électricité suisse) représentent 1 tonne de CO2.

    C’est en moyenne ce que consomme chaque année une maison de 5 pièces équipée d’une cuisinière électrique, d’un chauffe-eau électrique et d’un sèche-linge.

    (Source: Swiss Climate)

  • Chauffer pendant une année représente 1 tonne de CO2

    Le chauffage d’une surface habitable de 45 mètres carrés – donc un appartement de 1,5 pièce, soit la surface habitable moyenne par habitant en Suisse – pendant une année génère 1 tonne de CO2.

    (Source: Swiss Climate)

Aliments: végétariens ou végan mais surtout régionaux

Nous le savons tous: réduire notre consommation de viande a un impact positif sur l’environnement. Cependant, il faudrait aussi renoncer aux fruits et légumes importés en Suisse par avion.

  • L’origine des produits joue un rôle déterminant. 1 tonne de CO2 se cache dans les quantités suivantes de fruits et légumes:

    • 1’887 kg pour une production régionale
    • 1’316 kg pour des produits en provenance d’Europe
    • 1’150 kg pour des produits en provenance d’Outre-mer (transport par voie maritime);
    • 88,5 kg pour des produits en provenance d’Outre-mer (transport par voie aérienne)

    (Source: Swissveg)

  • L’origine des produits joue un rôle déterminant. 1 tonne de CO2 se cache dans les quantités suivantes de volaille:

    • 268 kg pour une production régionale
    • 253 kg pour des produits en provenance d’Europe
    • 245 kg pour des produits en provenance d’Outre-mer (transport par voie maritime)
    • 68,9 kg pour des produits en provenance d’Outre-mer (transport par voie aérienne)

    (Source: Swissveg)

  • L’origine des produits joue un rôle déterminant. 1 tonne de CO2 se cache dans les quantités suivantes de viande de porc:

    • 310 kg pour une production régionale
    • 289 kg pour des produits en provenance d’Europe
    • 280 kg pour des produits en provenance d’Outre-mer (transport par voie maritime)
    • 71,4 kg pour des produits en provenance d’Outre-mer (transport par voie aérienne)

    (Source: Swissveg)

  • L’origine des produits joue un rôle déterminant. 1 tonne de CO2 se cache dans les quantités suivantes de viande de bœuf:

    • 73 kg pour une production régionale
    • 71,6 kg pour des produits en provenance d’Europe
    • 71 kg pour des produits en provenance d’Outre-mer (transport par voie maritime)
    • 40,8 kg pour des produits en provenance d’Outre-mer (transport par voie aérienne)

    (Source: Swissveg)

Numérique: penser au climat en surfant sur Google

Lorsqu’on surfe sur Internet, il n’y a pas que nos appareils personnels qui ont besoin d’électricité, mais aussi les ordinateurs sur lesquels sont sauvegardés les sites web. En se désabonnant des newsletters inutiles ou en consultant un site web directement sans passer par un moteur de recherche, on fait déjà un petit geste en faveur de l’environnement.

  • Un ordinateur fixe muni de haut-parleurs et d’une imprimante avec une consommation d’électricité de 200 watts par heure qui reste allumé 8 heures par jour pendant 5,7 années génère 1 tonne de CO2.

    (Source: Energyguide)

  • Un ordinateur portable avec une consommation d’électricité de 75 watts par heure qui reste allumé 8 heures par jour pendant 15,15 années génère 1 tonne de CO2.

    (Source: Energyguide)

  • Chaque recherche sur le web génère 0,8 gramme de CO2. 1,25 million de recherches sur le web représentent donc 1 tonne de CO2.

    (Source: Energyguide)

Nature: abattre et planter des arbres

Grâce à la photosynthèse, les arbres absorbent du CO2. Toutefois, il faut beaucoup de temps pour qu’un arbre absorbe 1 tonne de CO2. Si on le coupe et si le bois est brûlé ou abandonné sur place, le CO2 s’évapore à nouveau dans l’atmosphère.

  • Le stockage du CO2 dépend du type et de l’âge de l’arbre. Dans les forêts suisses, près de 260 kg de CO2 sont captés en moyenne par un seul arbre. Il faut donc trois à quatre arbres pour capter 1 tonne de CO2.

    (Source: Almighty Tree)

  • La fabrication de 800 kg de papier à fibres vierges – soit 150 000 feuilles A4 – génère 1 tonne d’émissions de CO2.

    (Source: Swiss Climate)

Ceci pourrait également vous intéresser