Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Évaluation (%t)
Temps de lecture 3 minutes Temps de lecture 3 minutes
Créé le 08.04.2019

«Pourquoi je ne cherche pas de champions pour mon équipe»

Pas des champions, mais des artistes du logiciel, des passionnés de technologie, des anticonformistes et des inventeurs: Mathias Herzog est responsable d’équipe Linux Engineering à PostFinance. Dans cet article, il donne son avis personnel sur la manière de composer son équipe.

Ces derniers mois, mon fil d’actualité LinkedIn est plein d’offres d’emploi pour les champions devops, les champions de la technologie agile, les champion de l’innovation, les champions de l’organisation, et bien plus encore. On pourrait penser qu’aujourd’hui, le monde du travail est uniquement constitué de spécialistes absolus au top niveau qui revendiquent tous la même chose: être les seuls dans les plus hautes sphères de leur domaine spécialisé. Ils se considèrent être entraînés pour des performances de pointe, armés d’une ambition incomparable et du droit sacré de laisser tous les autres derrière eux. Car ce sont exactement ces caractéristiques qui permettent aux champions de se distinguer. Revendiquer le droit et tout donner pour être le numéro un et soulever la coupe sur le podium, que ce soit au sport ou dans un groupe. Être un champion signifie être le meilleur, mais aussi le montrer et le célébrer.

Travail en équipe: c’est le mélange qui fait la différence

C’est important dans de nombreux domaines. Cela nous vaut des compliments et de la reconnaissance, stimule notre volonté de performances et renforce notre confiance en nous. Cependant, je ne souhaite pas composer mon équipe de loups solitaires qui se font concurrence et puisent leur énergie dans la volonté d’être meilleurs que tous les autres. Mon équipe doit être composée de caractères variés. J’ai besoin de spécialistes, de chercheurs, d’anticonformistes, de performeurs, de pionniers, d’ingénieurs, d’inventeurs, de leaders, d’apprentis, d’architectes, d’artistes, de passionnés, et de bien plus encore. C’est uniquement ce mélange qui nous permet de réaliser des performances en équipe, de nous affirmer dans le paysage des technologies agiles, de nous développer et de nous distinguer de la masse.

Chercher des perles, pas des champions

C’est pourquoi je donne le conseil suivant à ceux qui cherchent à développer leur équipe de champions: cherchez des  artistes du logiciel, des  passionnés de technologie, des inventeurs et des anticonformistes dans votre domaine spécialisé. Ou cherchez tout simplement des ingénieurs traditionnels. Des spécialistes extrêmement bien formés, des perles aux traits de caractère précieux qui viennent compléter de manière idéale votre équipe.

Mathias Herzog est responsable d’équipe Linux Engineering à PostFinance. Vous pouvez également lire cet article sur son La cible du lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre profil LinkedIn.

Vous pouvez évaluer la page en attribuant 1 à 5 étoiles, les 5 étoiles constituant la meilleure note.
Évaluation (%t)

Ceci pourrait également vous intéresser