Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Temps de lecture 3 minutes Temps de lecture 3 minutes
Créé le 06.03.2020

Numérisation des actions: un nouveau produit potentiel pour les clients PME?

Gérer plus facilement les registres des actions et traiter les augmentations de capital grâce à la technologie blockchain: avec l’entreprise daura AG, qui propose précisément cela sur sa plateforme, le PFLab étudie de nouvelles possibilités pour les clients commerciaux PME. La communauté daura s’est réunie récemment dans le cadre d’un événement passionnant.

La tokenisation est un champ fascinant et une thématique d’avenir dont se préoccupe le PFLab, le laboratoire d’innovation de PostFinance. Elle permet de fractionner électroniquement les actifs, afin de créer via la blockchain des «tokens» (ou jetons) négociables. Dans ce cadre, les applications possibles pour le PFLab sont particulièrement enthousiasmantes et pourraient avoir une influence majeure sur le placement et le financement de demain. La plateforme de daura AG propose cette possibilité depuis l’été dernier. Via la solution de daura basée sur la technologie blockchain, il est possible de gérer numériquement les registres d’actions des entreprises mais aussi d’émettre des actions numériques et des bons de participation au moyen d’augmentations de capital. Les faibles frais marginaux et la possibilité d’un fractionnement à petite échelle posent une base intéressante afin de créer de nouveaux types de participation des collaborateurs ou programmes de fidélité au moyen de micro-actions.

Tokenisation d’actions et augmentation de capital: la démonstration de faisabilité a été un succès

Depuis le lancement public, le PFLab échange avec daura et a testé la plateforme dès l’été dernier dans le cadre d’une démonstration de faisabilité (PoC) ad hoc. Dans ce cadre, les actions de deux entreprises dans lesquelles PostFinance détient des participations ont été tokenisées: il s’agissait des actions des sociétés La cible du lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre Ormera AG et La cible du lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre tilbago AG, pour laquelle une augmentation de capital a également été réalisée via daura. PostFinance a été enregistrée en conséquence comme investisseur sur daura et détient désormais les parts dans l’entreprise sous forme de tokens. 

Bientôt pour les clients commerciaux aussi?

Sur la base du PoC ad hoc, le PFLab étudie désormais avec son partenaire daura la possibilité de proposer également à l’avenir la numérisation du registre d’actions sous forme de produit pour la clientèle commerciale de PostFinance. La plateforme devrait permettre aux entreprises de gérer leur registre d’actions mais aussi de simplifier et d’accélérer l’acquisition de capital et le transfert d’actions. En effet, jusqu’à présent, ces tâches sont lourdes et coûteuses pour les sociétés anonymes de petite et moyenne taille.

L’accompagnement sur la voie de l’action numérique

Jusqu’à la fin du mois d’avril 2020, le PFLab et les conseillères et conseillers PostFinance formés accompagneront des clients PME sélectionnés dans le cadre d’un processus d’onboarding sur la plateforme daura et dans leurs premiers pas vers l’action numérique. Avec ce MVP (Minimal Viable Product, produit minimum viable), les besoins des clients devraient être validés en collaboration avec daura, et ce sera l’occasion de collecter de l’expérience sur le processus. La procédure est itérative et s’étend sur différentes phases. 

La communauté daura s’élargit, et nous en faisons partie

Fin février, la communauté des partenaires, investisseurs et émetteurs s’est réunie à l’occasion d’un événement à Zurich. Luka Müller, co-fondateur de daura et partenaire juridique de MME a livré une présentation visionnaire sur le thème «Actifs numériques». Les participants ont pu profiter du lancement en direct du nouveau site Internet de daura et ont réfléchi, dans le cadre de sessions de co-création, à des idées pour le développement de la plateforme daura. La communauté daura croît chaque jour, et le prochain événement fin 2020 devrait avoir un impact bien plus important. 

Bon à savoir

La solution daura repose sur l’infrastructure blockchain, exploitée conjointement par la Poste et Swisscom. Dans le cadre de cette «blockchain privée», toutes les données sont stockées en Suisse et l’infrastructure respecte les exigences élevées des banques en matière de sécurité. Alors que la plateforme daura soutient les processus numériques nécessaires à une augmentation de capital, la blockchain peut être utilisée pour enregistrer les droits-valeurs de manière sûre, transparente et non modifiable. Cette méthode permet de transférer les actions aux investisseurs, sans intermédiaire.

Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Vous pouvez évaluer la page en attribuant 1 à 5 étoiles, les 5 étoiles constituant la meilleure note.
Merci pour l’évaluation
Évaluer l’article

Ceci pourrait également vous intéresser