Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Temps de lecture 3 minutes Temps de lecture 3 minutes
Créé le 16.02.2020

Le saviez-vous? Le Design Thinking, c’est ça

Le Design Thinking permet de donner naissance à des idées innovantes. Mais quelles doivent être les prédispositions dans l’esprit des participants afin que cette démarche prometteuse porte ses fruits (voir la vidéo) et comment se déroule le Design Thinking?

Le Design Thinking, ça fonctionne comme ça (et pas autrement) 1. Nous laissons de côté tout préjugé sur le fonctionnement du produit 2. Nous partons toujours du point de vue de l’utilisateur 3. Nous travaillons en équipe avec des personnes aux compétences diverses 4. Nous n’avons aucune attente quant au résultat 5. Nous sommes curieux et voulons comprendre les problèmes dans toute leur complexité 6. Nous sommes ouverts à de nouvelles possibilités 7. Nous posons des questions simples 8. Nous faisons des essais et en tirons des leçons = nous échouons souvent et tôt et nous apprenons vite Source: sur la base de «Design Thinking Toolbook», éditions Franz Vahlen GmbH, Munich, 2020

Être ouvert, être curieux et poser des questions, avoir des idées innovantes, expérimenter, échouer le plus tôt possible et en tirer les leçons: le Design Thinking est un état d’esprit qui embarque les participants dans un passionnant voyage vers l’inconnu dans le cadre du développement de nouvelles idées. Pour Alice Dal Fuoco du PFLab, le laboratoire d’innovation de PostFinance, le «Design Thinking» est devenu une seconde nature. En tant que designer, elle a déjà intégré cette démarche au cours de ses études. Et le Design Thinking fait partie de la culture du PFLab. Voici les questions que nous lui avons posées:

Qu’est-ce que le Design Thinking?

C’est une méthode créative qui a été enseignée à l’Université de Stanford pendant les années 1980 et qui a été transposée au contexte des affaires par David M. Kelley, le fondateur de l’agence américaine IDEO. Le Design Thinking donne naissance à des idées non conventionnelles. Il permet d’avoir un autre regard sur les choses, tout en plaçant toujours les besoins des gens, des utilisateurs, au centre. Avec le Design Thinking, différentes personnes issues de disciplines variées travaillent ensemble dans un cadre qui stimule la créativité. En bref: il s’agit, sur la base de recherches et d’observations du groupe cible, de trouver une problématique et d’en tirer des idées qui peuvent être mises en œuvre et facilement testées de manière répétée avec des prototypes les plus simples possible. On remet en permanence les idées en question – et il faut être prêt à y renoncer. Le but est d’échouer le plus tôt et le plus souvent possible afin de rencontrer le succès plus rapidement.

Comprendre et observer (empathize)

La première étape consiste à identifier le problème de la manière la plus claire possible et, indépendamment des solutions possibles, de trouver la véritable problématique. Où est-ce que le bât blesse pour le groupe cible? Quel problème doit être résolu? Pour cela, nous menons un travail de recherche approfondi et observons le client lors de l’utilisation de produits, nous menons des entretiens, nous tenons à véritablement comprendre les besoins des clients. Le client, notre priorité numéro un.

Définir un point de vue (define)

Nous enrichissons les informations obtenues et les observations et développons des «clients idéaux» sous la forme de personas présentant un profil caractérisé par des goûts, des caractéristiques et des besoins. Lors des étapes suivantes, nous serons régulièrement amenés à revenir à ces personnages en nous demandons: «Est-ce que cela plairait à notre persona?»

Trouver des idées (ideate)

Pour trouver des idées, nous examinons notre problématique sous toutes ses coutures. Chacun fait part de son point de vue. Les techniques de créativité nous permettent de remettre en question notre manière de penser et d’avoir le courage d’affronter l’inconnu. Tout est possible, rien ne doit être jugé.

Le prototyping (prototype)

Dans un premier temps, nous rendons les idées concrètes grâce à des prototypes. Un prototype peut avoir diverses formes: une maquette, un jeu de rôle ou une simple esquisse de dessin.

Le test

Nous testons ensuite nos prototypes, d’abord éventuellement auprès des collègues, puis auprès de groupes de réflexion. Nous nous basons sur le résultat des tests pour optimiser progressivement le prototype ou alors complètement abandonner l’idée. Ensuite, comme déjà mentionné, la mise en œuvre du Design Thinking implique d’échouer souvent et tôt.

Quand est-il judicieux de recourir au Design Thinking?

Que ce soit au niveau des ressources humaines, des technologies de l’information, de la gestion des produits, du laboratoire d’innovation, du secteur bancaire, de l’industrie ou de la construction: les possibilités de mise en œuvre du Design Thinking sont illimitées. L’approche est toujours pertinente lorsqu’on tient à trouver de nouvelles idées ou lorsqu’on essaie de mieux comprendre des situations complexes ou les besoins des clients.

À propos d’Alice Dal Fuoco

Alice Dal Fuoco est manager de l’innovation et travaille au PFLab, le laboratoire d’innovation de PostFinance.

Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Vous pouvez évaluer la page en attribuant 1 à 5 étoiles, les 5 étoiles constituant la meilleure note.
Merci pour l’évaluation
Évaluer l’article

Ceci pourrait également vous intéresser