Rétrospective Swiss WCM Summit 2019

Le Swiss WCM Summit 2019, qui s’est tenu le 18 septembre à Zurich, a présenté les tendances et les faits concernant le Working Capital Management (WCM) au sein des entreprises suisses et donné aux participants l’occasion exclusive de se pencher sur les pratiques des autres entreprises en matière de WCM. L'exposé de l’ancien président de la BCE Jean-Claude Trichet a constitué un autre temps fort de cet événement. Voici les sujets abordés.

Comment Emmi gère ses fonds de roulement

Fabian Egger, responsable des finances chez Emmi Suisse, a montré dans sa présentation comment le plus grand transformateur laitier suisse parvient à contribuer à la croissance de l’entreprise grâce au WCM. Un outil important pour le succès du WCM chez Emmi est le cycle WCM, qui inclut l'analyse de potentiel, le reporting, la fixation d’objectifs et l'ancrage et fait l’objet d’un réexamen régulier. «WCM n’est pas un projet que l’on commence et que l’on termine, mais une tâche permanente», explique-t-il. 

Ce que le WCM permet de faire

Qu'est-ce que les entreprises suisses peuvent attendre du WCM? Erik Herlyn, Senior Consultant Working Capital Management chez PostFinance, a classé dans sa présentation les sept tendances principales - du bas niveau persistant des taux d’intérêt aux risques commerciaux et débiteurs accrus, en passant par les solutions WCM basées sur les données et la coopération plus étroite entre les banques et les FinTechs. 

Ce qui se passe avec le WCM

Par rapport à d’autres pays européens, les entreprises suisses disposent d’un énorme potentiel d’optimisation du WCM: lors de cette manifestation spécialisée qui a eu lieu à Zurich, Erik Hofmann, directeur de l’Institut de gestion de la chaîne d’approvisionnement de l’Université de Saint-Gall, a présenté pour la première fois ces aspects et d’autres faits intéressants issus de l’étude WCM 2019, tout juste sortie de presse. Il a également expliqué que le besoin en fonds de roulement de nombreuses entreprises avait augmenté au cours des trois dernières années et que les experts interrogés considèrent que le potentiel du financement de la chaîne d’approvisionnement est dans l’ensemble relativement élevé. 

Ce qui se passe ou s’est passé dans la zone euro

L’un des moments forts de l’après-midi du WCM a été l'exposé de Jean-Claude Trichet, qui fut président de la Banque centrale européenne entre 2003 et 2011. Cet expert financier maintes fois récompensé par un prix a rendu des services exceptionnels, notamment pour la cohésion de l’union monétaire, la stabilité du franc suisse et la préservation de la compétitivité de l’Europe. Lors du Swiss WCM Summit 2019, il s’est exprimé sur le sujet «The Euro area economic, fiscal and financial governance: success, present challenges, future steps» et a répondu aux questions du public.

Pourquoi Kühne + Nagel a obtenu le Swiss WCM Award 2019

Le Sommet s’est conclu sur une note festive par la remise du Prix suisse WCM 2019. Cette année, le jury de haut niveau présidé par le professeur Wolfgang Stölzle, directeur de l’Institut de gestion de la chaîne d’approvisionnement et Ordinarius de l’Université de Saint-Gall, a mis l’accent sur l’excellence de la performance et désigné Kühne + Nagel comme vainqueur. Le prestataire de services logistiques a convaincu avec sa solution intégrée. Celle-ci combine le processus de commande et la facturation électronique avec un programme de financement de la chaîne d’approvisionnement et permet un paiement rapide des fournisseurs. Les trois premiers finalistes étaient Kühne + Nagel, le groupe Bosch et 4PL Central Station Group.