Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Évaluation (%t)
Temps de lecture 3 minutes Temps de lecture 3 minutes
Créé le 16.12.2019

Working Capital Management: le factoring en Suisse

Le factoring, en tant qu’instrument du Working Capital Management, a le vent en poupe dans toute l’Europe. Comme le montrent les statistiques, le factoring vit dans l’ombre en Suisse. Voici les possibles raisons de cette retenue suisse ainsi que des arguments qui démontrent qu’il est judicieux d’envisager le recours au factoring.

L’approche de solution factoring est un instrument du Working Capital Management qui a le vent en poupe dans toute l’Europe. Cependant, comme le révèle l’illustration ci-dessous, le factoring vit dans l’ombre en Suisse par rapport à d’autres pays.

Le marché du factoring: comparaison entre la Suisse et l’Europe

Le graphique montre l’évolution comparative du marché du factoring en Suisse et en Europe entre 2010 et 2016. En 2010, il représentait 4 milliards d’euros en Suisse contre près de 1000 milliards d’euros en Europe. En 2016, il représentait moins de 4 milliards d’euros en Suisse contre près de 1600 milliards d’euros en Europe.
Source: Supply Chain Finance-Lab de l’Université de St-Gall

La comparaison avec l’Allemagne est également éloquente: par rapport au produit intérieur brut, l’utilisation du factoring en 2015 était 50 fois plus faible en Suisse que chez son voisin.

Volume de chiffre d’affaires de la branche du factoring en Suisse

Le graphique montre que le volume de chiffre d’affaires de la branche du factoring en Suisse a seulement évolué d’environ 1,3 milliard d’euros en 2004 à moins de 4 milliards d’euros en 2016.
Source: statista.com

Volume de chiffre d’affaires de la branche du factoring en Allemagne

Le graphique montre que le volume du chiffre d’affaires de la branche du factoring en Allemagne a évolué de presque 50 milliards d’euros en 2004 à environ 200 milliards d’euros en 2016.
Source: statista.com

Les raisons de la frilosité en matière de factoring sont le faible niveau des taux d’intérêt et la bonne dotation en capitaux propres de nombreuses entreprises en Suisse, ainsi que la crainte de ce que le factoring ne s’accompagne d’un surcroît de travail administratif et que les prestataires de factoring, en fonction de la configuration, ne s’adressent à leurs propres clients. Cela pourrait aussi expliquer l’image souvent négative du factoring en Suisse. 

Le factoring: voilà pourquoi il est judicieux d’envisager le recours à cet instrument WCM

Les arguments suivants permettent de faire objection aux réticences:

  • Le factoring offre la possibilité, y compris en présence d’un faible niveau de taux d’intérêt, de réduire davantage les frais financiers tout en améliorant les ratios du bilan
  • L’utilisation d’outils modernes réduit au minimum le surcroît de travail administratif
  • Votre entreprise peut conserver la gestion de l’encaissement.
  • Avec le factoring discret, les clients ne sont pas informés du factoring
  • Presque toutes les grandes entreprises recourent à des instruments de Supply Chain Finance. Dans de nombreux cas, leur utilisation se justifie aussi pour les PME
Vous pouvez évaluer la page en attribuant 1 à 5 étoiles, les 5 étoiles constituant la meilleure note.
Évaluation (%t)

Ceci pourrait également vous intéresser