Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Évaluation (%t)
Temps de lecture 3 minutes Temps de lecture 3 minutes
Créé le 12.11.2018

Comment rester au fait de l’actualité politique qui concerne le monde de l’entreprise

Les dirigeants sont habitués à avoir les choses en main et à faire des choix cruciaux pour l’avenir de leur entreprise. Toutefois, personne n’est à l’abri des effets d’une décision politique ou d’un changement de législation d’autant que, bien souvent, ils sont synonymes de changements substantiels et durables pour les entreprises. Heureusement, il existe certains outils et sites Internet fort utiles pour aider les entreprises à ne jamais perdre le fil de l’actualité politique en Suisse et à être ainsi mieux armées pour évaluer les risques et, le cas échéant, les prévenir.

Réforme de la législation des entreprises, initiatives «Monnaie pleine» ou «1:12»: les décisions politiques et les évolutions législatives viennent sans cesse rebattre les cartes sur la place économique suisse et les chefs d’entreprise, qui ont déjà fort à faire, risquent d’être pris de court.

Les sites Internet et outils suivants permettent aux entreprises d’avoir une bonne vue d’ensemble de l’actualité politique suisse et de suivre de près les dossiers qui les concernent directement.

Site Internet de la Chancellerie fédérale: qu’est-ce qui change et dans quel domaine?

Véritable avant-poste du Conseil fédéral, la Chancellerie fédérale est notamment chargée de veiller à ce que les droits politiques soient dûment appliqués et exercés en Suisse. Sur son site Internet, on trouve un aperçu complet de l’ensemble des initiatives, votations populaires et référendums, ainsi que l’état d’avancement des interventions. Même s’ils peuvent paraître un peu arides et ternes, ces inventaires de la Chancellerie fédérale sont clairs et offrent un tour d’horizon à la fois fiable et exhaustif de toutes les interventions passées, présentes et à venir.

Vimentis: les grands enjeux de la vie politique nationale

Vimentis est une association créée en 2003 par des étudiants. Sur son site Internet, elle publie des articles sur les votations et d’autres sujets politiques majeurs en s’abstenant de tout parti pris, et c’est aussi dans cet esprit qu’elle réalise chaque année le plus grand sondage politique en ligne de toute la Suisse. Conduit sous le patronage des présidents des différents partis (Verts, PVL, PS, PDC, PRD, PBD et UDC), ce sondage d’opinion bénéficie d’une large assise, ce qui en fait un solide indicateur de tendances pour les entreprises.

Smartvote et Parteienkompass: quelle est ma famille politique?

Proposés par Politools, une association politiquement neutre, La cible du lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre Smartvote et Parteienkompass sont des plateformes en ligne d’aide aux choix électoraux. Via un questionnaire en ligne, les internautes peuvent comparer leurs opinions politiques avec celles des différents partis et candidats pour obtenir en retour une recommandation de vote. En outre, Smartvote fournit un aperçu complet de toutes les élections à venir aux trois niveaux de l’État. Les entreprises peuvent ainsi identifier les représentants politiques défendant le mieux leurs intérêts et savoir quand et où ils seront dans la course électorale. 

Monitoring sur mesure: pour rester informé en tout lieu et à tout moment

Quand le temps manque et que le budget le permet, le mieux est d’opter pour un système de suivi de l’information entièrement automatisé. En entrant des requêtes personnalisées, les entreprises peuvent se faire envoyer les projets, interventions et objets qui les intéressent à chacun des trois niveaux de l’État, automatiquement filtrés et triés en fonction des sujets indiqués. Un tableau de bord d’une grande clarté permet également de gérer beaucoup plus facilement les priorités thématiques. Il existe aujourd’hui sur le marché une vaste panoplie d’instruments pour professionnaliser de la sorte le suivi des dossiers.

En Suisse, nous avons la chance de pouvoir nous fier à un solide État de droit et à des processus politiques transparents. Dès lors qu’ils ont une bonne vision globale de ces processus et qu’ils s’y intéressent, les chefs d’entreprise, même très occupés, peuvent donc opter pour un système de monitoring bien conçu qui leur évitera les mauvaises surprises.

Vous pouvez évaluer la page en attribuant 1 à 5 étoiles, les 5 étoiles constituant la meilleure note.
Évaluation (%t)

Ceci pourrait également vous intéresser