Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Évaluation (%t)
Temps de lecture 3 minutes Temps de lecture 3 minutes
Créé le 07.05.2019

Protéger les données clients de manière adéquate

Les clients sont de plus en plus sensibles quand il s’agit de la gestion de leurs données personnelles. Aujourd’hui, la protection des données personnelles ne concerne donc plus seulement les grandes entreprises internationales, mais aussi les petites et moyennes entreprises. Mais comment protéger les données clients de manière adéquate? Nous présentons la manière dont la protection des données est réglementée légalement en Suisse à l’heure actuelle.

La protection des données personnelles en Suisse

De nombreuses entreprises utilisent déjà les données clients pour pouvoir assurer un marketing ciblé. Cela leur permet d’atteindre des clients qui s’intéressent vraiment à un produit ou un service. Ainsi, les clients reçoivent moins d’offres non pertinentes. Il est d’autant plus important de bien protéger les données personnelles sensibles.

Qu’est-ce qu’une donnée personnelle?

Les données personnelles englobent en principe toutes les informations qui permettent d’identifier une personne. Cela inclut par exemple le nom, l’adresse e-mail, le numéro de pièce d’identité, mais aussi d’autres données comme l’adresse IP. Parmi les données personnelles comptent aussi les données qui ont été pseudo-anonymisées ou chiffrées, mais peuvent être utilisées pour une nouvelle identification d’une personne. Les données clients peuvent par exemple être collectées en ligne ou sur les réseaux sociaux à l’aide de cookies (données enregistrées sur votre ordinateur par un site web que vous consultez), afin d’afficher des informations personnalisées et adaptées à l’utilisateur.

Loi suisse sur la protection des données

L’utilisation et le traitement des données personnelles sont réglementés légalement en Suisse. La Constitution fédérale définit en principe que toute personne physique a droit à la protection contre une utilisation abusive de ses données personnelles. Pour garantir cette protection, la Confédération a adopté la  La cible du lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre loi sur la protection des données (LPD), en vigueur depuis le 1er juillet 1993. Par principe, les données personnelles peuvent être utilisées uniquement dans le but spécifié lors de leur acquisition, qui découle des circonstances ou qui est prévu par la loi. Selon le type de traitement, un accord de la personne concernée est nécessaire (par exemple par l’acceptation d’une déclaration de protection des données). La LPD est actuellement en cours de révision.

Les entreprises doivent pouvoir fournir des informations aux clients à tout moment

Si un client a accepté la déclaration de protection des données et ainsi donné son autorisation expresse de traitement de ses données clients, d’autres obligations légales incombent à l’entreprise. Selon le droit à l’information, les titulaires d’un fichier de données sont par exemple tenus de fournir à tout moment au client des informations sur les données personnelles et sur leur utilisation. L’ordonnance relative à la La cible du lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre loi suisse de protection des données  régit d’autres spécificités, comme le fait qu’une entreprise doit fournir sous 30 jours des informations sur toutes les données personnelles disponibles ainsi que sur leur traitement et leur utilisation.

La nouvelle loi sur la protection des données de l’UE

Le nouveau La cible du lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre Règlement général sur la protection des données de l’UE (RGPD) est entré en vigueur le 25 mai 2018. Le règlement général sur la protection des données de l’UE repose sur ce qu’on appelle le «principe du lieu du marché»: les entreprises d’États tiers comme la Suisse  doivent aussi le suivre s’ils veulent proposer des marchandises ou des services dans l’UE ou surveiller le comportement de clients européens. Avec la loi européenne, les entreprises et les organisations doivent informer les utilisateurs dès le départ sur les fins auxquelles les données sont collectées et éventuellement transmises à des tiers. Les utilisateurs doivent fournir leur autorisation expresse à ce sujet et peuvent se rétracter à tout moment. Avec le droit à l’information, les utilisateurs peuvent demander à tout moment une copie des données collectées à leur sujet. Le RGPD régit d’autres droits, tels que le droit à l’oubli: en principe, les utilisateurs peuvent demander la suppression de leurs données personnelles publiées sur Internet sans base légale.

La protection des données clients devient de plus en plus importante

La protection des données clients est un sujet complexe. Non seulement la protection des données sensibles est de plus en plus importante aux yeux des clients, mais la base légale a également changé ces derniers temps. Les entreprises doivent donc se pencher de manière proactive sur la protection des données. Pour rester au fait des dernières nouveautés et ne rater aucune information importante relative aux modifications légales, il peut être utile de consulter de temps en temps le La cible du lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre portail PME de la Confédération. Les petites entreprises trouvent également dans l’article «Sécurité informatique et protection des données: erreurs que les petites entreprises devraient éviter» d’autres informations utiles sur les erreurs à éviter dans la gestion des données personnelles.

Vous pouvez évaluer la page en attribuant 1 à 5 étoiles, les 5 étoiles constituant la meilleure note.
Évaluation (%t)

Ceci pourrait également vous intéresser