Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Évaluation (%t)
Temps de lecture 3 minutes Temps de lecture 3 minutes
Créé le 12.11.2018

Le processus de poursuite sous contrôle

tilbago automatise les procédures de poursuite et aide dans la gestion des créances. La solution cloud peut être utilisée via un navigateur et fait partie de la solution de gestion des débiteurs PostFinance SmartBusiness. tilbago est exploitée dans le centre de calcul de PostFinance. Avec ou sans SmartBusiness, les clients commerciaux peuvent ainsi assurer de manière autonome et économique le service d’encaissement.

La poursuite est le dernier recours dans la relation client: elle doit être utilisée avec la plus grande prudence pour ne pas nuire à l’image de l’entreprise. C’est ce qu’indique le nombre annuel élevé de commandements de payer distribués en Suisse aux débiteurs sur le pas de leur porte: ce sont presque trois millions. Ce nombre astronomique de procédures de poursuite concerne donc une grande partie de la population, mais aussi des entreprises, pour lesquelles elles ont un coût élevé.

Envoyer soi-même la poursuite ou externaliser?

En raison de la forte part manuelle des processus de recouvrement, les entreprises externalisent la plupart du temps la procédure à une entreprise d’encaissement, en influant plus ou moins sur les modalités d’exécution de la procédure de poursuite. Elles gèrent elles-mêmes la poursuite en tant que créancier ou la délèguent entièrement à un partenaire d’encaissement. Dans les deux cas, l’exécution correcte à l’égard de la relation client est le b.a.-ba. «Même un client à qui on adresse un commandement de payer reste un client», déclare David Fuss, directeur de tilbago. Cette start-up lucernoise spécialisée dans les technologies financières gère de façon numérique le processus de recouvrement en coopération avec PostFinance. «Un rapport de confiance permanent aide à réclamer la créance, évite les malentendus et favorise les accords mutuels. De plus, les clients en difficulté peuvent vite se remettre sur pieds.» Pour se concentrer sur le client et ses problèmes individuels, il faudrait toutefois garder le contrôle sur l’ensemble du processus de poursuite. Jusqu’à présent, cela nécessitait des connaissances approfondies des dispositions légales et des procédures qui diffèrent d’un canton à l’autre. 

Service d’encaissement depuis la réquisition de poursuite jusqu’à la clôture

tilbago simplifie spécialement pour les PME la tâche d’accompagnement de leurs clients à travers la période problématique de la procédure d’encaissement, et réduit les temps d’exécution. Les avantages: cela facilite la gestion des débiteurs tout en pesant moins sur les liquidités. La procédure est aussi simple que l’envoi d’un rappel. Les offices des poursuites des communes sont intégrés au processus numérique, et le logiciel exécute la procédure d’encaissement étape après étape. Ainsi, les entreprises reçoivent leurs créances plus tôt qu’avec une procédure conventionnelle. En outre, elle ne payent qu’un prix fixe par cas et reçoivent un rabais de quantité. Les créances ne sont pas vendues. En d’autres termes: pas de poursuite, pas de coûts. «Nous ne sommes pas un bureau d’encaissement mais un prestataire de solutions neutre qui prend en charge le traitement autonome des cas d’encaissement», explique David Fuss, directeur de tilbago. Ce qui est particulièrement important pour les PME, pour qui chaque client compte: «Un encaissement dénué de tact peut nuire à l’image de l’entreprise», poursuit David Fuss. «De nombreux clients rencontrent des difficultés passagères, et par ailleurs, les expériences négatives se transmettent très vite sur les réseaux sociaux».

Gestion des créances via le cloud

tilbago est relié à PostFinance SmartBusiness. Lors d’une réquisition de poursuite, il suffit d’un clic dans la gestion des débiteurs pour engager la procédure de poursuite. Même les clients sans SmartBusiness utilisent tilbago via leur navigateur. Une installation du logiciel ou une adaptation coûteuse de son infrastructure informatique n’est pas nécessaire. Le transfert des données entre le client commercial et tilbago est sécurisé: l’application est exploitée sur les serveurs du centre de calcul de PostFinance. Une fois la procédure clôturée, les clients peuvent enregistrer localement les données de l’encaissement en un clic et les supprimer du cloud. La solution sécurisée sur le cloud permet de gérer les collaborateurs autorisés de façon centralisée. Ils ont accès à leurs propres enregistrements. De plus, le statut peut être consulté sur n’importe quel appareil doté d’une connexion Internet.

Vous pouvez évaluer la page en attribuant 1 à 5 étoiles, les 5 étoiles constituant la meilleure note.
Évaluation (%t)

Ceci pourrait également vous intéresser