Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Évaluation (%t)
Temps de lecture 7 minutes Temps de lecture 7 minutes
Créé le 17.12.2018

Pourquoi vous avez besoin d’une stratégie

Qui fonde ou dirige une entreprise s’est fixé un objectif. Pour l’atteindre, il est important de ne pas prendre des décisions uniquement en fonction des circonstances, mais de suivre une stratégie globale. Grâce à nos conseils, vous trouverez la bonne stratégie pour votre entreprise.

En tant qu’entrepreneur, vous prenez régulièrement des décisions qui revêtent une importance stratégique. Ces décisions sont susceptibles de transformer durablement votre entreprise. Toutefois, le risque de prendre des décisions uniquement en fonction des circonstances est élevé car vous êtes souvent très absorbé par vos activités quotidiennes. Même si vous avez les grands axes stratégiques de votre entreprise en tête, il est important de mettre par écrit votre stratégie d’entreprise.

Ce qui fait partie de la stratégie

Pour l’essentiel, la stratégie sert à fixer des priorités en termes de marchés, de clientèle et de ressources. La stratégie soutient donc la gestion. C’est la raison pour laquelle on élabore et on contrôle le plus souvent la stratégie d’entreprise «de haut en bas», c’est-à-dire depuis l’«étage de la direction». Pour éviter que votre stratégie ne reste qu’une belle idée couchée sur le papier, vous devriez néanmoins impliquer vos collaborateurs de la manière la plus ciblée possible, car ce sont eux qui, en fin de compte, contribueront à sa mise en œuvre. Ce principe est également valable pour la communication: il est bon d’expliquer la stratégie et les mesures qui en découlent à toutes les parties prenantes. Garder le secret sur la stratégie s’avérerait contre-productif.

Les éléments suivants sont les points les plus importants de votre stratégie d’entreprise:

Vision et charte

La vision d’entreprise vous permet de formuler un objectif ambitieux, qui doit pouvoir être atteint et montre la voie à suivre.

Positions stratégiques de succès

Les positions stratégiques de succès sont indispensables pour que les clients portent leur choix sur votre entreprise. Il s’agit de compétences qui vous permettront d’avoir du succès à long terme et de vous démarquer de vos concurrents. La qualité dépend des critères suivants:

  • Unicité
  • Reproductibilité difficile
  • Faisabilité
  • Grande utilité pour les clients
  • Apport important au flux de trésorerie

Secteurs d’activité stratégiques (SAS)

Les secteurs d’activité stratégiques sont, dans la plupart des petites entreprises, identiques au but commercial principal ou aux différents champs d’activité. Une conseillère peut par exemple proposer les SAS suivants: le conseil, la formation et le coaching. Selon la situation, chaque SAS nécessitera une stratégie concurrentielle dédiée.

Orientations stratégiques

Vous pouvez définir les orientations stratégiques au moyen d’une analyse FFOM («Forces», «Faiblesses», «Opportunités» et «Menaces»). Pour procéder à cette analyse, il faut comparer les forces de votre entreprise avec les opportunités du marché, ce qui vous permettra de déterminer votre orientation stratégique. Nous reviendrons plus bas sur l’analyse FFOM.

Les sept étapes pour élaborer votre stratégie d’entreprise

Avant de vous intéresser aux contenus de votre stratégie d’entreprise, vous devriez vous pencher sur quelques points et questions préparatoires:

  • Réfléchissez à l’objectif de votre stratégie d’entreprise: que souhaitez-vous atteindre?
  • Comment voulez-vous élaborer votre stratégie?
  • Impliquez vos collaborateurs. Vous pouvez également faire appel à des clients, à des fournisseurs ou à des entreprises partenaires pour obtenir des informations de vos principaux interlocuteurs.
  • Réfléchissez aussi au planning, en formulant des objectifs pour les trois à cinq prochaines années et en réunissant les informations nécessaires. Un atelier de deux jours ne suffira certainement pas. Prenez du temps pour définir soigneusement vos objectifs et préparer un calendrier.
  • Enfin, vous devriez également vous demander si vous pouvez diriger le projet vous-même ou s’il vaudrait mieux faire appel à une aide extérieure.

Une fois que vous avez clarifié ces questions, vous pouvez passer à l’étape suivante: élaborer votre stratégie d’entreprise et la mettre en œuvre. Pour ce faire, respectez les sept étapes suivantes:

  • Analysez les tendances dans les domaines de l’économie, de la technique, de la société et de l’écologie du point de vue de votre entreprise.  Vous pourrez ainsi déterminer les futures opportunités et menaces. Pour chaque domaine, établissez la liste des cinq facteurs les plus importants que vous parvenez à identifier pour les trois à cinq années qui viennent. Attribuez une évaluation positive ou négative à ces développements en fonction de leur importance pour votre entreprise. Demandez-vous comment votre entreprise pourrait réagir à ces tendances. Vous pouvez réaliser ce travail avec le concours de vos collaborateurs et d’autres parties prenantes.

  • Les parties prenantes ou groupes d’intérêts comprennent les personnes ou les groupes qui ont des attentes vis-à-vis de votre entreprise ou qui peuvent exercer une influence sur cette dernière. En font partie notamment les collaborateurs, les fournisseurs, les clients et les autorités ou les médias. Vous devriez lister par odre d’importance toutes les parties prenantes pertinentes pour vous et vous poser la question suivante pour chacune d’entre elles: quels sont les intérêts de ce groupe? Quel est son pouvoir et quelle influence peut-il exercer? Ce groupe est-il plutôt positif ou négatif à votre égard? Réfléchissez ensuite au type de relations vous souhaitez avoir avec ces parties prenantes; établissez à cet effet une liste de mesures concrètes.

  • Normalement, vous n’êtes pas le seul à opérer sur le marché. C’est pourquoi il est important de connaître ses concurrents: qui sont-ils? Quels sont leurs atouts et quels sont leurs points faibles? Cette analyse vous fournira des indices importants pour votre propre positionnement. L’analyse concurrentielle vous permettra d’apprendre de vos concurrents et de mieux cerner vos propres forces grâce à leurs points faibles. Identifiez aussi des opportunités pour collaborer avec des concurrents particulièrement puissants ou intéressants.

  • L’analyse des forces et des faiblesses est la première étape d’une analyse complète de votre entreprise. Déterminez-les en intégrant différentes parties prenantes à l’analyse. Il peut s’agir par exemple de collaborateurs et de clients. Pensez ensuite aux opportunités et aux menaces pour votre entreprise. Comparez les opportunités avec les forces en vous posant la question suivante: «Comment puis-je exploiter au mieux les opportunités qui se présentent au vu des forces de l’entreprise?» Cela vous permettra de définir quatre à six orientations stratégiques. Comparez ensuite les faiblesses avec les menaces en vous demandant: «Que devrait faire notre entreprise pour parvenir à maîtriser les menaces au regard de nos faiblesses?» Vous pourrez ainsi à nouveau fixer différentes orientations stratégiques que vous réunirez au final en fixant des priorités.

  • Comment voyez-vous votre entreprise dans cinq à dix ans? Une bonne vision montre le chemin, aide à communiquer du sens et soutient l’identification des collaborateurs. Elle se distingue par sa précision et sa clarté, suscite l’enthousiasme, inspire et stimule. Une bonne vision devrait être réalisable à long terme. La charte, quant à elle, ne s’adresse pas seulement aux collaborateurs et aux cadres, mais aussi à d’autres parties prenantes. Elle donne un visage à votre entreprise. La charte fixe les relations avec les parties prenantes, le financement, les principes régissant les prestations et les principes sociaux, par exemple les principes de gestion, la promotion des collaborateurs, etc.

    Élaborez une vision et une charte à l’aide de notre check-list en formulant des phrases courtes et précises pour chaque question.

    Vision

    Comment nous voyons-nous dans cinq à dix ans?

    Charte

    • À quels besoins entendons-nous répondre avec notre offre?
    • Quelles exigences nos produits et services doivent-ils remplir en termes de qualité, de prix, d’apparence, etc.?
    • Quelle position de marché visons-nous?
    • Quels sont nos objectifs en termes de croissance, d’autonomie, de flexibilité, de structure de propriété et de financement?
    • Quelles valeurs défendons-nous au niveau de la gestion et de la collaboration?
    • Comment nous comportons-nous vis-à-vis des parties prenantes (répondre séparément pour les clients, les collaborateurs, la concurrence, etc.)?
    • Quel est notre positionnement sur des questions d’ordre social (protection de l’environnement, aide au développement, etc.)?
  • Vous devriez pouvoir tirer des mesures des objectifs formulés plus haut. Qui fait quoi, jusqu’à quand et avec quelles ressources? Créez un tableau Excel dans lequel vous inscrirez tout ce qui est à faire. Vous pouvez réunir au sein d’un seul projet plusieurs mesures ayant un lien les unes avec les autres. L’essentiel est que chaque mesure soit reliée à une personne et que la question de la responsabilité soit réglée. Le succès d’une stratégie se décide au moment de sa mise en œuvre: posez-vous donc également des questions pratiques. Comment faut-il intégrer les objectifs dans le travail quotidien? Impliquez vos collaborateurs dans ce processus. Si des doutes et des objections surgissent, affontez-les et demandez-vous quelles en sont les causes. S’il est possible de fêter des premiers succès lors de la mise en œuvre, faites-le activement avec les participants. Cela aura valeur de signal.

  • Autant le dire tout de suite: si vos plans sont réalistes, tout paraîtra beaucoup plus facile ensuite. Pour être sûr que vos mesures et projets sont mis en œuvre comme prévu, vous devez les surveiller en permanence. Prenez note de la situation actuelle et comparez-la avec les objectifs fixés. Si vous observez des écarts, quelles en sont les causes? Redressez la barre si le développement d’un projet ne prend pas la direction souhaitée. À l’inverse, fêtez comme il se doit les succès d’un projet et donnez-leur de l’importance. Vous récompenserez ainsi les efforts des participants. Valorisez leur contribution.

Le développement stratégique est une tâche chronophage mais indispensable

Eine klare Unternehmensstrategie hilft Ihrer Firma, die gesetzten Ziele zu erreichen. Mit einer sorgfältigen Vorbereitung, einer guten Planung und regelmässigen Kontrollen werden Sie die passende Strategie für Ihr Unternehmen finden und umsetzen. Klar ist: Die Strategieentwicklung bringt für alle am Projekt Beteiligten einen Zusatzaufwand. Nutzen Sie möglichst einfache und bekannte Tools und informieren Sie transparent und offen über den Prozess. Gut aufgegleist, macht es allen Spass, aktiv und intuitiv an der Zukunft des Unternehmens zu arbeiten. Sind alle von Anfang an beteiligt, werden sie die Strategie auch mit Überzeugung umsetzen.

Vous pouvez évaluer la page en attribuant 1 à 5 étoiles, les 5 étoiles constituant la meilleure note.
Évaluation (%t)

Ceci pourrait également vous intéresser