Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Temps de lecture 3 minutes Temps de lecture 3 minutes
Créé le 05.11.2020

Introduction d’eBill dans les entreprises: le déroulement en pratique

Comment se déroule l’introduction d’eBill pour une entreprise et quels sont les avantages de la facture électronique? Nous nous entretenons avec un représentant de l’entreprise Switzerlend AG, qui a déjà introduit eBill.

Grâce à eBill, les entreprises ont la possibilité d’envoyer des factures électroniques directement dans l’e-banking de leurs clients. L’émetteur de factures bénéficie ainsi non seulement d’une réduction de coûts, mais également de la fiabilité des crédits reçus et d’un contrôle maximal sur le processus de facturation. En tant que partenaire réseau, PostFinance apporte son soutien aux clients commerciaux lors de l’introduction d’eBill. Nils Samuelsson, développeur chez Switzerlend AG, nous offre un aperçu de ce processus dans la pratique. L’entreprise exploite les plateformes La cible du lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre lend.ch, La cible du lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre splendit.ch et La cible du lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre credix.ch et utilise déjà eBill pour ses investisseurs.

  • Chaque année, nous envoyons environ 33 000 factures à nos preneurs de crédit et 9100 factures à nos investisseurs. En ce qui concerne les preneurs de crédit, le plus important pour nous est la régularité et la ponctualité des paiements. En revanche, en ce qui concerne les investisseurs, nous cherchons à engendrer le moins de charges possible et à leur garantir un contrôle total en matière d’exécution des paiements.
  • Jusque-là, les investisseurs devaient effectuer les virements concernant leurs investissements à l’aide d’un bulletin BVR. Cependant, puisqu’ils nous avaient demandé de pouvoir utiliser un processus de paiement plus simple, nous avons décidé fin 2019 d’introduire eBill pour eux. Grâce à la combinaison d’eBill et de Robo-Invest, c’est-à-dire l’investissement automatique dans les classes de risque désirées à des volumes bien définis, les investisseurs profitent d’un service offrant un confort maximal grâce au contrôle total opéré sur le processus de paiement et Switzerlend, d’un pool dont le capital est disponible.
  • Tout d’abord, l’image moderne que renvoie eBill convient parfaitement à notre entreprise fintech. Ensuite, la facture électronique nous garantit un paiement plus ponctuel de la part des investisseurs et donc, un développement plus rapide des projets de crédit. Enfin, et contrairement à une facture PDF envoyée par e-mail, eBill offre une meilleure traçabilité des factures et permet d’exclure toute facture indésirable: l’aspect relatif à la sécurité est donc très important.
  • Suite au lancement réalisé avec PostFinance, nous avons obtenu les documents nécessaires, puis effectué la configuration et les travaux de développement dans un environnement de test de PostFinance. Nous avons ensuite mis le résultat à disposition d’abord d’une sélection réduite d’investisseurs, dans le cadre d’un prélancement. Le lancement final, pour l’ensemble des investisseurs, a ensuite eu lieu un peu plus tard. Nous avons annoncé le déploiement du nouveau moyen de paiement par eBill sur notre blog et par mailing. Depuis, nous envoyons environ 300 factures électroniques par mois dans l’e-banking de nos clients.
  • Notre première réunion eBill a eu lieu le 3 février 2020 avec notre conseiller et un expert technique de PostFinance. Et dès le 25 mars 2020, la solution était mise en place. Nous avons consacré un homme-mois au développement interne.
  • Le principal obstacle s’est situé à un niveau technique inférieur: l’un de nos frameworks installés (Spring Integration) n’a pas fonctionné sur la plateforme de test de PostFinance lors du téléchargement du SFTP. Un problème inattendu compte tenu des standards mise en place des deux côtés, mais que nous avons toutefois pu totalement résoudre ensemble avec efficacité.
  • Dès le départ, PostFinance nous a apporté un soutien sans faille et ce, malgré le fait que Switzerlend soit un petit émetteur de factures eBill.
  • Pas de la qualité à proprement parler, le taux d’erreur lié à l’envoi du bulletin de versement par e-mail étant déjà particulièrement bas chez nous. Cependant, nous avons constaté que les bailleurs de fonds qui utilisent eBill prennent en moyenne cinq jours de moins pour payer que ceux qui ne l’utilisent pas. Cela tient au fait qu’une date d’échéance prédéfinie est affichée à titre de suggestion sur chacune des factures électroniques, date que de nombreux clients reprennent ensuite en l’état dans l’e-banking.
  • Oui, car les investisseurs sont totalement séduits par la facture électronique. Pour eux, eBill est simple et pratique. Nos attentes ont par ailleurs été satisfaites et ce, à des coûts de développement raisonnables.
  • Lors de la phase de développement en interne, il est nécessaire d’avoir un partenaire réseau qui a accès au réseau eBill et qui offre une bonne Sandbox pour le développement, ainsi qu’un excellent support. Avec PostFinance, nous avons pu profiter des deux. Si l’entreprise a déjà recours à une solution de facturation qui prend en charge l’envoi de factures eBill (voir dernière section), le fabricant ou le distributeur constitue le premier interlocuteur.
  • Nos experts vous accompagnent volontiers dans cette démarche. Contactez dès maintenant votre conseiller PostFinance.

Bon à savoir

La plaque tournante centrale pour les factures électroniques chez PostFinance est la plateforme d’e-factures, via laquelle les factures sont livrées et envoyées. Déjà 90 fournisseurs de logiciels disposent d’une interface standard reliée à la plateforme d’e-factures de PostFinance.

À propos de l’entreprise Switzerlend AG

L’entreprise Switzerlend AG exploite les trois plateformes La cible du lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre lend.ch, La cible du lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre splendit.ch et La cible du lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre credix.ch.

  • lend.ch est une plateforme de crédit communautaire pour les crédits privés et les crédits commerciaux. Les preneurs de crédit y sont mis en relation avec des investisseurs; quant à Switzerlend AG, elle s’occupe de l’examen des risques, de la documentation et de la gestion des contrats, ainsi que de tous les paiements entre les preneurs de crédit et les investisseurs.
  • splendit.ch met en relation les étudiants qui ont besoin d’un crédit à la formation avec des investisseurs qui souhaitent faire un investissement ayant du sens.
  • credix.ch est un site comparatif et une plateforme d’intermédiation de crédits privés.
Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Vous pouvez évaluer la page en attribuant 1 à 5 étoiles, les 5 étoiles constituant la meilleure note.
Merci pour l’évaluation
Évaluer l’article

Ceci pourrait également vous intéresser