Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Évaluation (%t)
Temps de lecture 2 minutes Temps de lecture 2 minutes
Créé le 13.02.2019

Gestion des risques pour petites entreprises

Que faire en cas de survenue d’un événement menaçant l’existence de votre entreprise? Avec une gestion ciblée des risques, vous limitez ces derniers et identifiez de manière transparente les potentielles menaces à la réalisation de vos objectifs. Cet article vous explique en quoi consiste au juste la gestion des risques.

En lançant une activité commerciale, une entreprise prend certains risques en vue de réaliser ses objectifs. Les risques sont des événements qui, s’ils se produisent, entraînent un écart par rapport à un objectif ou une valeur. Il peut s’agir d’un écart positif, et donc d’une opportunité, ou négatif, autrement dit d’un danger. Généralement, le terme «risque» a une connotation négative. S’agissant des dangers, il convient de distinguer trois types de risques:

  • Les risques stratégiques correspondent au danger qu’un modèle commercial ne rencontre pas de succès sur le marché.
  • Les risques financiers sont des pertes financières liées à la modification de prix du marché comme les taux de change, les actions, les matières premières, etc.
  • Les risques opérationnels sont des risques de pertes et d’autres dommages causés soit par l’inadéquation ou la défaillance de procédures internes, de personnes ou de systèmes, soit par des événements externes. L’incendie d’une machine peut, par exemple, entraîner deux semaines d’interruption de l’activité et des dommages durables.

La transparence, condition sine qua non d’une gestion des risques réussie

La gestion des risques a la mission permanente de pointer de manière transparente les risques majeurs. Ces derniers sont de potentiels événements, actions et évolutions pouvant empêcher une entreprise d’atteindre son objectif et la mise en œuvre de sa stratégie, et par conséquent menacer son existence. Il faut constamment identifier, évaluer, gérer, surveiller et juger ces risques. L'évaluation des risques est effectuée en mettant en rapport la fréquence de survenue et l’étendue des dommages d’un événement (p. ex. «Combien coûtent les dommages?» ou «À quels dommages à la réputation faut-il s’attendre?»).

Stratégie, culture et pilotage – trois outils pour une gestion des risques efficace

Une gestion des risques efficace est encadrée par la direction de l’entreprise et est intégrée dans l’organisation comme dans la gestion. La stratégie du risque ainsi que la culture en la matière découlent de la stratégie d'entreprise. Ces deux stratégies doivent être coordonnées. Cela signifie par exemple qu’il faut identifier les départements pertinents pour la réalisation des objectifs de l’entreprise et s’assurer qu’ils puissent fonctionner dans les scénarii de risque. La culture du risque décrit la prise de conscience générale des risques, la disposition à en prendre et leur gestion par une entreprise.  Le pilotage des risques, issu de la stratégie et de la culture en la matière, comprend des mesures portant sur leur gestion. Les risques peuvent être évités, par exemple en se retirant d’un secteur d'activité, ou également par des dispositions techniques et organisationnelles, notamment le contrôle par deux personnes, ou transférés à une assurance, ou encore supportés par soi-même, c'est-à-dire acceptés.

Autre caractéristique d’une gestion réussie des risques, l’intégration des collaborateurs. Dans l’optique d'une gestion des risques incarnée au quotidien, il est primordial que l’ensemble du personnel soit attentif dans son activité et réagisse en conséquence en cas d’anomalies ou d’irrégularités. Par exemple, porter son équipement de protection, utiliser un nom d’utilisateur et un mot de passe pour l’ordinateur ou le contrôle d’accès au moyen d’un badge.

Source et informations complémentaires

Le La cible du lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre portail PME de la Confédération propose une multitude d’informations supplémentaires concernant la gestion des risques, par exemple «Comment introduire un système de gestion des risques».

Vous pouvez évaluer la page en attribuant 1 à 5 étoiles, les 5 étoiles constituant la meilleure note.
Évaluation (%t)

Ceci pourrait également vous intéresser