Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Évaluation (%t)
Temps de lecture 3 minutes Temps de lecture 3 minutes
Créé le 07.05.2019

Comment mettre sur pied un service informatique interne?

L’informatique peut parfois réserver des surprises. Cela rend ce domaine passionnant, mais aussi éprouvant du point de vue d’une entreprise. Les dépassements de budget ne sont pas rares, même si vous souhaitez mettre sur pied votre propre service informatique. Il est d’autant plus utile de vous pencher sur les opportunités et les risques que comportent la mise sur pied d’un service informatique interne.

Un service informatique interne ne vous rend pas totalement autonome

Disposer de son propre service informatique signifie dans ce cas que vous souhaitez couvrir ce qu’on appelle l’assistance First Level et Second Level dans votre entreprise. Vous employez donc des informaticiens qui peuvent résoudre la plupart des problèmes relatifs à votre matériel et à vos logiciels. Mais votre entreprise ne sera jamais complètement autonome. En effet, vous continuez de dépendre de prestataires externes pour de nombreux cas de figure: l’ordinateur vient par exemple de HP ou Apple, le système d’exploitation Windows de Microsoft et Photoshop d’Adobe. En cas de problèmes majeurs, vous aurez besoin de l’aide de spécialistes de ces prestataires. Mais vous disposez toutefois des spécialistes en interne, à qui vos collaborateurs peuvent s’adresser en premier lieu et qui idéalement peuvent résoudre eux-mêmes efficacement la plupart des problèmes.

Les opportunités d’un service informatique interne

  • Vos  collaborateurs ont sans doute mis en place les systèmes eux-mêmes. Vous disposez ainsi d’un savoir-faire informatique important et n’avez pas besoin de faire appel à un prestataire externe.
  • Les informaticiens internes peuvent réagir plus vite qu’un partenaire externe en cas de problème. 
  • Si votre entreprise a déjà une certaine taille, un service informatique interne est sans doute moins coûteux que l’achat externe de l’ensemble de l’infrastructure.
  • Avec une solution interne, votre organisation a un meilleur contrôle supérieur, par exemple sur les données sensibles si celles-ci sont hébergées dans un centre informatique sur vos propres serveurs. Actuellement, de nombreuses entreprises préfèrent stocker leurs données dans le cloud.

Les risques des solutions informatiques internes

  • La majorité de la responsabilité incombe à votre service informatique interne: en cas de problème que vos informaticiens ne peuvent pas résoudre immédiatement, vous aurez besoin d’une aide extérieure. Il n’est pas rare que celle-ci se fasse attendre. 
  • Plusieurs collaborateurs avec des profils différents sont nécessaires pour pouvoir fournir tous les services. Cela inclut par exemple la continuité de l’assistance, mais aussi différents domaines au sein de l’informatique.
  • Dans ce contexte, des absences pour maladie ou des résiliations de rapports de travail peuvent aussi constituer des risques. Si vous ne trouvez pas immédiatement un remplaçant, des lacunes apparaissent, ce qui n’est pas le cas avec une solution externe.
  • Même avec une solution interne, il est rare de développer soi-même le matériel et les logiciels. Pour cela, il faut continuer de faire appel à un prestataire externe. PostFinance propose par exemple à ses clients commerciaux un outil de comptabilité utile intitulé La cible du lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre SmartBusiness.

Trouver les bonnes personnes

Votre informatique est entre les mains du personnel. Que faut-il prendre en compte et comment trouver les bonnes personnes? Comment trouver, par exemple, le responsable informatique idéal quand vous avez vous-même peu de connaissances en informatique? Vous pouvez bien sûr publier vous-même une mise au concours pour pourvoir les postes informatiques ou collaborer avec un bureau de placement spécialisé en informatique. En choisissant un intermédiaire, vous devez certes payer des frais supplémentaires, mais vous avez la possibilité de vous faire accompagner par un partenaire spécialisé lors des entretiens d’embauche. Il peut aussi être utile d’engager un conseiller externe pour la gestion de projet informatique, notamment si vous ou votre direction manquez de l’expérience appropriée.

Si vous décidez de couvrir largement les services informatiques en interne, il en découle à la fois des opportunités et des risques. En fin de compte, c’est une question de choix personnel et de préférence. Quelle que soit votre décision, vous ne devez pas sous-estimer les coûts et apporter le soin requis au recrutement, que ce soit pour vos propres collaborateurs ou des prestataires informatiques externes.

Vous pouvez évaluer la page en attribuant 1 à 5 étoiles, les 5 étoiles constituant la meilleure note.
Évaluation (%t)

Ceci pourrait également vous intéresser