Cette page a une évaluation moyenne de %r sur un maximum de 5 étoiles. Au total, %t évaluations sont disponibles.
Évaluation (%t)
Temps de lecture 2 minutes Temps de lecture 2 minutes
Créé le 16.12.2019

Comment les CFF ont mis leurs fonds de roulement sur de bons rails

Avec le Working Capital Management, le fonds de roulement net est ajusté de manière à ce qu’une quantité optimale de liquidités soit toujours à disposition. Mais où dans l’entreprise se cache l’argent inutilement bloqué qui peut être rendu disponible? Les CFF se sont penchés sérieusement sur la question. Leur excellente analyse a permis à l’entreprise de remporter le Swiss WCM Award en 2017.

Comment les meilleurs parviennent-ils à optimiser leur Working Capital? Chaque année, lors du Swiss WCM Summit, un Swiss WCM Award récompense les excellentes performances en matière de WCM. En 2017, il a été attribué aux CFF. L’entreprise a été récompensée pour l’excellence de son analyse WCM dans tous les secteurs du groupe. Nous nous sommes entretenus avec Stefan Eggli, responsable Cash Management aux CFF, et Simon Gfeller, Treasury Manager aux CFF, sur les principaux défis qu’ils ont rencontrés dans leur initiative WCM. L’entretien a eu lieu lors du Swiss WCM Summit 2017. 

Pourquoi avez-vous inscrit les CFF au Swiss WCM Award?

Stefan Eggli: Nous avons lancé notre initiative de gestion des fonds de roulement en 2015. En nous inscrivant au concours, nous voulions nous mesurer à d’autres entreprises. 

Et vous avez gagné

Simon Gfeller: Nous en sommes ravis. Cette récompense nous montre que les efforts entrepris ces deux dernières années ont porté leurs fruits et elle peut nous aider à sensibiliser davantage encore le personnel au thème du WCM. 

De l’analyse à la mise en œuvre: où en est le Working Capital Management aux CFF aujourd’hui?

Simon Gfeller: Nous appliquons la gouvernance que nous avons définie et exploitons le savoir-faire que nous avons acquis au cours des deux dernières années dans le WCM pour améliorer en permanence les KPI et respecter les valeurs cibles définies dans le domaine du WCM. 

Stefan Eggli: Désormais, et c’est positif, l’intérêt du WCM est compris: la question de son utilité pour les CFF ne se pose plus. Aujourd’hui, la discussion tourne autour du potentiel d’optimisation.

Quelles mesures concrètes découlent de votre analyse approfondie du WCM?

Simon Gfeller: Nous avons procédé à de nombreux réglages pour optimiser le fonds de roulement net. Prenons l’exemple de la logistique des fonds: constatant que les gares disposaient d’une grande quantité d’argent, nous avons mis au point un outil prévisionnel qui permet aux gestionnaires d’estimer les besoins futurs en fonds et de gérer la trésorerie en conséquence. 

Quels ont été les principaux défis rencontrés par les CFF lors de leur conversion au WCM?

Stefan Eggli: Un défi de taille a consisté à instaurer de la transparence en éclairant chaque angle et en observant les domaines dans lesquels des fonds sont immobilisés. Il s’agit de nos quatre divisions Voyageurs, Trafic marchandises, Infrastructure et Immobilier. Il a ensuite fallu associer à notre démarche les responsables financiers de ces divisions. 

À propos des gagnants

Nous nous sommes entretenus avec Stefan Eggli, responsable Cash Management aux CFF, et Simon Gfeller, Treasury Manager aux CFF, sur les mesures concrètes qui ont découlé de leur analyse du WCM.

Vous pouvez évaluer la page en attribuant 1 à 5 étoiles, les 5 étoiles constituant la meilleure note.
Évaluation (%t)

Ceci pourrait également vous intéresser